La bourse ferme dans 1 h 42 min
  • CAC 40

    6 229,41
    -37,87 (-0,60 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 984,86
    -29,94 (-0,75 %)
     
  • Dow Jones

    33 757,83
    -58,07 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,2070
    +0,0052 (+0,43 %)
     
  • Gold future

    1 786,20
    +4,20 (+0,24 %)
     
  • BTC-EUR

    40 410,06
    -5 587,73 (-12,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 110,40
    -13,50 (-1,20 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,59
    +0,16 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 154,09
    -166,43 (-1,09 %)
     
  • FTSE 100

    6 899,47
    -38,77 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    13 881,40
    +62,98 (+0,46 %)
     
  • S&P 500

    4 144,12
    +9,14 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 020,63
    -167,54 (-0,57 %)
     
  • HANG SENG

    29 078,75
    +323,41 (+1,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,3858
    +0,0015 (+0,11 %)
     

Chômage partiel : ce à quoi vous avez droit avant et pendant les vacances scolaires

·1 min de lecture

Avec la fermeture des établissements scolaires et le nouveau calendrier pour les vacances, la question se pose : les salariés qui n’ont pas de solution pour garder leurs enfants ces trois prochaines semaines pourront-ils être placés en chômage partiel ? Pour rappel, Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des crèches, des écoles, des collèges et des lycées dès ce vendredi soir. Les cours se feront à distance la semaine prochaine et les deux semaines suivantes, du 10 au 26 avril, toute la France sera en vacances scolaires.

Pour la semaine prochaine, du 5 au 9 avril, semaine pendant laquelle l’école continuera à distance, le système est simple. Les salariés du privé qui ne peuvent pas télétravailler et qui ont un ou plusieurs enfant(s) de moins de 16 ans à garder pourront demander à leur employeur de bénéficier du chômage partiel.

Ceux qui ont un métier considéré comme étant télétravaillable n’ont (en théorie) pas droit à ce dispositif. Mais si vous êtes dans une situation complexe (plusieurs enfants en bas âge à garder, un enfant en situation de handicap…), “vous pouvez également demander à votre employeur à être placé en activité partielle”, a indiqué Elisabeth Borne, la ministre du Travail, sur BFMTV ce vendredi. La règle s’impose alors de fait à l’employeur. A noter par ailleurs, que certaines entreprises ont déjà ouvert cette possibilité à tous les parents qui ont une activité télétravaillable et qui estiment qu’ils ne sont pas en capacité de travailler du fait de la garde de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vous voulez changer de vie ? Voici comment affronter vos plus grandes craintes
Une augmentation salariale "historique" pour les aides à domicile
Un employeur peut-il procéder à des licenciements économiques après des erreurs de gestion ?
“Télétravail systématisé” : les règles vont-elles être durcies pour le travail à distance ?
Entreprendre : et si vous deveniez chauffeur VTC ?