Marchés français ouverture 1 h 1 min
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,35
    -22,11 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0742
    +0,0024 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 593,48
    +309,96 (+1,46 %)
     
  • BTC-EUR

    21 149,12
    -620,72 (-2,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    523,02
    -13,88 (-2,58 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     

Chômage : le nombre de demandeurs d'emploi atteint son niveau le plus faible depuis 2011

AFP/Archives - Philippe LOPEZ

Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité inscrits à Pôle emploi a encore baissé de 9,3% en 2022. Un très bon chiffre, qui masque cependant un effet de "vases communicants" entre les différentes catégories.

Il faut remonter jusqu'à 2011 pour retrouver un chiffre aussi faible. Avec 114.000 inscrits à Pôle emploi sans activité en moins au quatrième trimestre, l'année 2022, si elle n'a pas fait mieux que 2021 (-480.000 chômeurs), restera un très bon millésime avec 312.000 chômeurs en moins, soit une diminution de 9,3%.

Le nome de demandeurs d'emploi sans activité inscrits à Pôle emploi, qui sont rangés dans la catégorie A, a baissé de 3,6% en France (hors Mayotte), pour atteindre 3,050 millions selon les chiffres publiés mercredi par le ministère du Travail.

Lire aussiPourquoi 66% des bénéficiaires du RSA au chômage se disent freinés dans leurs recherches d’emploi

Sur le front du chômage de longue durée, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus diminue de 13,5% sur un an mais reste élevé à près de 2,3 millions (catégories A, B et C). Ils représentent encore 45,2% (-4,3 points sur un an) du total des demandeurs d'emploi.

Une évolution qui confirme celle de bons indicateurs publiés en début de semaine. L'Urssaf a fait état d'un record de cinq millions d'embauches en CDI signées l'année dernière, soit 20% de plus qu'au dernier trimestre de l'année 2019. "Le plein emploi, c'est aussi le bon emploi. Nous poursuivons notre mobilisation", s'est félicité sur Twitter le ministre du Travail Olivier Dussopt.

Selon l'Insee, le climat de l'emploi vu par les chefs d'entreprises continue aussi de s'améliorer, se situant bien au-dessus de la moyenne de longue période. "On reste surpris par le fort dynamisme du marché du travail. Ce n'est toujours pas l'inversion de la courbe du chômage (à la hausse, ndlr) qu'on attend du f[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi