Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 737,81
    +415,10 (+0,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 448,65
    -19,46 (-1,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Le chômage est-il comptabilisé dans le calcul de la retraite ?

Le chômage est-il comptabilisé dans le calcul de la retraite ?

Chacun sait que les périodes d’emploi sont comptabilisées dans le calcul du montant de la retraite. Mais qu’en est-il des périodes de chômage ? C’est ce à quoi s’est intéressé le média Notre temps. De fait, les périodes de chômage peuvent être comptabilisées dans le calcul de la retraite, et ce, de différentes manières. En effet, l’Assurance retraite fait une distinction, depuis 1980, entre le chômage indemnisé et le chômage non indemnisé.

Les chômeurs, même s’ils ne cotisent pas pour l’Assurance retraite, peuvent, s’ils sont indemnisés, ouvrir droit à la validation de trimestres pour leur retraite de base. Les allocations concernées sont l’Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), l’Allocation de solidarité spécifique (ASS), l’Allocation de sécurisation professionnelle (ASP), l’Allocation de reclassement, l’Indemnité journalière d’intempéries et l’Indemnité d’activité partielle.

Plus précisément, toute personne au chômage, indemnisée pendant cinquante jours, valide automatiquement un trimestre de retraite. C’est ce qu’on appelle un trimestre assimilé. Il ne faut cependant pas dépasser quatre trimestres annuels, soit 200 jours de chômage indemnisé. Mais quid du chômage partiel ? Eh bien, c’est la même chose. La validation de trimestres pour le chômage partiel se fait de la même manière que pour le chômage indemnisé, avec la même limite de quatre trimestres par an.

Une règle diffère cependant, le salarié en chômage partiel valide un trimestre toutes les 220 heures. Concernant (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bonne nouvelle : la hausse des salaires reste bien au-dessus de celle de l’inflation en 2024
Déclaration de revenus 2024 : comment baisser votre taux d’imposition
Impôt sur le revenu : quelle déclaration remplir en cas de plus-value sur des actions ?
Personne n'a jamais fait fortune en investissant dans les chevaux !
Déclaration de revenus : Bitcoin, Ethereum… comment les cryptos sont-elles imposées ?