La bourse ferme dans 1 h 29 min
  • CAC 40

    6 207,43
    +42,32 (+0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 970,00
    +29,54 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    33 969,22
    +147,92 (+0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,2016
    -0,0025 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 794,90
    +16,50 (+0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    46 301,56
    -604,98 (-1,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 278,73
    +15,77 (+1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,79
    -0,88 (-1,40 %)
     
  • DAX

    15 157,32
    +27,81 (+0,18 %)
     
  • FTSE 100

    6 889,49
    +29,62 (+0,43 %)
     
  • Nasdaq

    13 799,51
    +13,24 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 146,35
    +11,41 (+0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3907
    -0,0030 (-0,21 %)
     

Chômage : voici combien de cadres pourraient voir leur allocation baisser l’an prochain

·1 min de lecture

Plus d’un million de personnes pourraient voir leur allocation chômage baisser avec le nouveau mode de calcul. Ce dernier entrera en vigueur à compter du 1er juillet 2021, dans le cadre de la réforme de l’assurance chômage. Mais une autre mesure de la réforme va aussi conduire à la baisse des indemnités pour d’autres demandeurs d’emploi : la dégressivité des allocations chômage pour les plus hauts revenus.

Cette mesure concerne les demandeurs d’emploi de moins de 57 ans qui percevaient un salaire supérieur à 4.500 euros brut par mois dans le cadre de leur ancienne activité, principalement des cadres. Comme le nouveau mode de calcul des allocations, la dégressivité va s’appliquer pour les personnes inscrites au chômage à compter du 1er juillet 2021. Dans un premier temps, il est prévu que leur allocation baisse de 30% au maximum, à partir du neuvième mois d’indemnisation. Soit à compter du 1er mars 2022 pour les cadres au chômage depuis le 1er juillet 2021.

Et une étude de l’Unédic, révélée dans son intégralité par Mediapart, donne une première idée de l’impact qu’aura cette mesure lors de sa première année d’application. Il s’agit d’une étude non consolidée et les estimations sont donc provisoires. Dès les premiers mois de l’application de la dégressivité, entre mars et juin 2022, 35.000 personnes pourraient voir leur allocation chômage baisser. Pendant le second semestre 2022 (entre juillet et décembre), 25.000 autres cadres pourraient être touchés.

>> Notre service - Vous cherchez (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Alternance : l’aide à l’embauche pour les apprentis de la fonction publique territoriale est prolongée
"Le vocabulaire de l'open space tient plus de la puériculture que du management"
Classes fermées : les arrêts de travail auxquels vous avez droit en tant que parents
Compte personnel de formation : la piste d'un reste à charge pour les salariés
Le grand bide de l'allocation chômage des indépendants