La bourse ferme dans 8 h 21 min

Le chômage à son plus bas niveau depuis 2008, le halo au sommet

latribune.fr
 

Les clignotants sont au vert pour le marché du travail. Selon les derniers chiffres de l'Insee publiés ce jeudi 13 février, le taux de chômage au sens du bureau international du travail (BIT) est passé de 8,8% à la fin de l'année 2018 à 8,1% fin 2019 à l'échelle de la France entière, Outre-mer compris sauf Mayotte. Malgré le coup de frein de la croissance, les entreprises ont continué de créer des emplois à un rythme relativement élevé.

Pour le gouvernement, ces statistiques favorables arrivent comme une bouffée d'air alors que le débat sur les retraites s'est envenimé à l'Assemblée nationale auquel s'ajoute une série de couacs récents. Pour Hélène Baudchon, économiste à BNP-Bparibas "l'évolution du taux de chômage est globalement cohérente avec l'évolution de la croissance en 2019. Ces bons chiffres viennent étayer ceux des créations d'emplois l'année dernière. C'est le signe que le marché de l'emploi fonctionne mieux".

Baisse importante au quatrième trimestre

Les derniers résultats dévoilés par l'institut de statistiques indiquent que la chute du chômage a particulièrement accéléré au quatrième trimestre. Entre fin septembre et fin décembre 2019, la courbe a diminué de 0,4 point, passant de 8,5% de la population active à 8,1%. Par catégorie d'âge, la baisse la plus marquée sur un an concerne les 25-49 ans (-0,8 point) avec un taux à 7,4%. Chez les plus de 50 ans, la baisse est évaluée à -0,6 point pour atteindre 5,8% à la fin du mois de décembre 2019.

En revanche, le chômage des jeunes est reparti à la hausse  (+0,7 point sur un an) pour atteindre 20%. Par genre, ce sont les femmes qui ont connu la plus forte baisse du taux de chômage (-0,8 point). Chez les hommes, la courbe a reculé de 0,4 point sur 12 mois. Outre le maintien de l'activité, certains facteurs plus spécifiques peuvent expliquer ce repli du chômage.

Outre le

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


Moins de croissance, plus d'emplois, moins de chômage : l'explication
En 2019, le chômage a connu sa plus forte baisse depuis la crise de 2008