Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 832,32
    -140,09 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    15 941,57
    -93,73 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    39 208,03
    -31,49 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0838
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    16 536,85
    -253,95 (-1,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 555,49
    +3 870,38 (+7,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 064,86
    -13,32 (-0,26 %)
     

Trop chères, soins «dégradés»… Les médecins généralistes vent debout contre les plateformes de téléconsultation

photobuay

Dans de plus en plus de pharmacies, poussent des bornes blanches comme des champignons. Baptisés Medadom, ces engins offrent un accès instantané à divers outils médicaux. Il suffit de s’installer devant, à l’instar d'une borne pour commander un sandwich dans un fast-food. Moyenne de la téléconsultation : quatre minutes chrono. Si ces services se targuent de combattre les déserts médicaux, une enquête de la CPAM d'Île-de-France dresse un tout autre bilan, révélait jeudi 7 décembre L'Humanité.

Les statistiques révèlent un usage massif des téléconsultations «plateforme» par une population jeune, urbaine et bien portante, souvent cadre ou cadre supérieur, loin de la lutte contre les déserts médicaux tant promise. Au total, 82% des patients pris en charge sont âgés de 16 à 39 ans. Et le constat de la CPAM est alarmant : ces consultations expéditives se révèlent coûteuses et déconnectées de la réalité médicale.

Interrogée par nos confrères, la présidente de MG France, la docteure Agnès Giannotti, dénonce une «médecine dégradée», et pointe particulièrement du doigt l'absence de contrôle et la méconnaissance du dossier médical du patient. «Ces plateformes de téléconsultation, avec des fonds privés derrière, échappent à tout contrôle depuis que l’État a aboli les réglementations, dénonce-t-elle. Elles n’ont pas connaissance du patient, ni de son dossier médical, ni des examens cliniques.»

Dans certaines régions, les facturations sont exorbitantes, ajoute Agnès Giannotti. D'après l’enquête (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Prime de Noël, salaires brut des conducteurs de trains... Le Flash éco du jour
Le ministre du Travail souhaite que l’âge d’accès à l’indemnisation chômage pour les seniors passe à 57 ans
Var : David Rachline, le maire de Fréjus, visé par une enquête de la justice
Famille : bientôt des travaux d’intérêt général pour les «parents défaillants»
Cette ville va accueillir la future Cité de la bière, un projet à 20 millions d’euros