Châteaudun : expulsée de la maison de retraite à 94 ans

"La situation ne pouvait plus durer", se défend un responsable de l'établissement. Une femme de 94 ans, hébergée dans une maison de retraite de Chaville (Hauts-de-Seine) depuis environ deux ans, a été recueillie vendredi 4 janvier par les urgences de l'hôpital de Châteaudun, faute d'avoir pu régler sa pension.

Elle "devrait plus de 40.000 euros à la résidence médicalisée privée. Ses enfants l’ont placée dans cet établissement, parce qu’elle ne pouvait plus vivre seule, mais ils n’auraient quasiment jamais réglé les frais d’hébergement de leur mère", rapporte l'"Echo républicain".

La maison de retraite explique avoir cherché à contacter, à plusieurs reprises, les proches de la vielle dame, sans succès. Avant de décider de la reconduire à son domicile, à Brou (Eure-et-Loir). Trouvant porte close, les ambulanciers conduisent alors à sa demande la pensionnaire aux urgences de Châteaudun.

La maison de retraite, qui reconnait une décision "maladroite", doit contacter l’hôpital dunois ce lundi pour venir chercher sa résidente.

 



Retrouvez cet article sur Le Nouvel Observateur

Châteaudun : expulsée de la maison de retraite à 94 ans