La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 183,33
    -1 623,08 (-5,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

CGTN : L'éducation dans la lutte contre la pauvreté en Chine : Ne laisser personne derrière

·4 min de lecture

PEKIN, le 11 juin 2021 /PRNewswire/ -- Un vieux dicton chinois dit que « pour creuser un puits, on commence par un puits peu profond et on finit par obtenir un puits profond. » Cette phrase signifie qu'un long voyage commence par un petit pas. Elle provient de « Liu Zi - Chong Xue », un livre écrit il y a environ 1 500 ans.

Le président chinois Xi Jinping considérait l'éducation comme une première étape fondamentale pour « creuser le puits » de l'éradication de la pauvreté absolue en Chine, objectif atteint en 2020.

Prévenir le transfert de la pauvreté d'une génération à l'autre

L'école primaire Yangjialing Fuzhou Hope à Yan'an, dans la province du Shaanxi (nord-ouest de la Chine), a été rénovée grâce à des dons de la ville de Fuzhou, capitale de la province du Fujian (sud-est), en 1995, après que Xi Jinping, alors chef du parti de Fuzhou, eut encouragé les entrepreneurs locaux à participer à la construction d'écoles dans les régions sous-développées du pays.

« Ne laissez pas les enfants perdre sur la ligne de départ », a déclaré Xi lors de sa visite de l'école en 2015, soulignant que l'éducation était un facteur clé du développement des zones pauvres.

L'école, qui ne comptait à l'époque qu'un seul enseignant et une salle de classe dans une grotte, a connu des changements rapides grâce au soutien du gouvernement et de la société. Elle dispose désormais d'un bâtiment de quatre étages équipé de salles de classe multimédias modernes, et les élèves ont également la possibilité de prendre un repas gratuit à l'école.

Les statistiques du ministère de l'éducation (ME) publiées en 2020 montrent que l'investissement total de la Chine dans l'éducation, y compris les repas gratuits et l'amélioration des installations scolaires, a augmenté de plus de huit pour cent par an au cours des trois années précédentes.

Selon le livre blanc sur la lutte contre la pauvreté en Chine publié en avril 2021, le pays a rénové 108 000 écoles pour renforcer l'offre d'éducation obligatoire de neuf ans dans les zones pauvres depuis 2013.

« La réduction de la pauvreté doit commencer par la réduction de l'ignorance. Par conséquent, donner aux enfants des zones rurales une bonne éducation est une tâche importante dans la lutte contre la pauvreté, et aussi un moyen crucial d'empêcher la transmission de la pauvreté entre les générations », a déclaré Xi.

Réduire le fossé éducatif

En ce qui concerne l'égalité en matière d'éducation comme base de l'égalité sociale, Xi Jinping a souligné à de nombreuses reprises l'importance de réduire l'écart en termes de ressources et de qualité de l'éducation entre les zones rurales et urbaines.

Au cours de la période du 13e plan quinquennal (2016-2020), le budget central de la Chine a alloué environ 749,5 milliards de yuans (114,6 milliards de dollars) de subventions pour soutenir l'enseignement obligatoire, et 90 % des fonds ont été investis dans les zones rurales, selon le ME. Par exemple, les étudiants issus de foyers ruraux pauvres ont reçu une allocation de subsistance du gouvernement pour les aider dans leurs études.

Le livre blanc de 2021 sur la lutte contre la pauvreté en Chine indique qu'il n'y a pas eu d'abandons dans les campagnes en raison de difficultés financières. L'enseignement obligatoire de neuf ans est désormais accessible à tous les enfants des ménages ruraux pauvres, et le taux d'achèvement en 2020 était de 94,8 %.

Alors que la Chine passe au numérique dans le domaine de l'éducation, l'infrastructure internet a également comblé le fossé entre l'éducation urbaine et rurale - les écoles primaires et les collèges du pays disposent tous d'une connexion internet.

Les élèves de l'école primaire Yangjialing Fuzhou Hope peuvent désormais faire l'expérience de la « classe internet », grâce à laquelle l'école utilise Internet pour partager un enseignement en temps réel avec des écoles partenaires dans les grandes villes.

Des politiques favorables ont également été mises à profit pour inscrire davantage d'étudiants pauvres, développer l'emploi des diplômés et aider les étudiants à sortir de la pauvreté grâce à l'enseignement professionnel.

Plus de 8 millions de diplômés de collèges et de lycées issus de familles pauvres ont reçu une formation professionnelle, 5,14 millions d'étudiants pauvres ont bénéficié d'un enseignement supérieur et les principaux établissements d'enseignement supérieur ont admis environ 700 000 étudiants issus de zones rurales et pauvres désignées.

https://news.cgtn.com/news/2021-06-10/Education-in-China-s-fight-against-poverty-Leaving-no-one-behind-10XpqIElk1q/index.html

Video - https://www.youtube.com/watch?v=CcUM0b2VEJ8

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles