Marchés français ouverture 6 h 48 min
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • Nikkei 225

    28 147,51
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,2076
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    28 231,04
    +217,23 (+0,78 %)
     
  • BTC-EUR

    40 343,50
    -7 297,75 (-15,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 332,37
    -231,46 (-14,80 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     

CGTN : La Chine réprime les crimes contre l'environnement pour faire progresser l'économie verte

·4 min de lecture

PEKIN, 27 avril 2021 /PRNewswire/ -- Les autorités de la ville de Guilin, l'une des principales destinations touristiques de la Chine, ont renforcé la répression de l'exploitation illégale des carrières et des mines de sable le long de la rivière Lijiang au cours des dernières années dans le but de protéger son environnement écologique.

Reconnu comme l'un des plus beaux fleuves de la planète, le fleuve Lijiang s'étend sur plus de 400 kilomètres à travers de pittoresques montagnes karstiques, attirant des centaines de milliers de visiteurs chaque année.

« Le pire comportement est l'exploitation de carrières », a déclaré dimanche le président chinois Xi Jinping en inspectant une portion du fleuve. « Une fois qu'une montagne est détruite, une montagne de ce genre disparaît à jamais. »

Décrivant le fleuve comme le « seul et unique trésor » de la Chine et du monde, Xi a déclaré que son environnement écologique ne devrait jamais être dégradé.

Ceux qui continuent à exploiter des carrières et des mines de sable le long du fleuve devraient non seulement être tenus responsables, mais aussi faire l'objet d'une enquête sur leur responsabilité pénale conformément à la loi, a-t-il averti.

Grâce à une série de mesures visant à réduire la pollution et à protéger le fleuve et les montagnes qui la bordent, l'environnement s'est considérablement amélioré, ce qui a permis d'augmenter le nombre de touristes et les revenus.

En 2019, Guilin a reçu 138 millions de touristes, rapportant 187,4 milliards de yuans (soit $28,9 milliards de dollars), en hausse de 26,7 % et 34,7 % par rapport à 2018, respectivement.

La transformation verte de la Chine

Guilin n'est pas le seul endroit en Chine à lutter contre les comportements qui nuisent à l'environnement. L'année dernière, les services de sécurité publique du pays ont élucidé 23 000 cas d'atteinte à l'environnement et aux ressources écologiques, pour un montant de 16,6 milliards de yuans (soit $2,6 milliards de dollars), et arrêté plus de 40 000 suspects, a déclaré le ministère de la Sécurité publique lors d'une conférence de presse au début du mois.

Ces actions s'inscrivent dans le cadre de la campagne chinoise visant à promouvoir la transformation écologique globale du développement social et économique. Cette vision a récemment été mise en avant dans le plan de développement du pays pour les cinq prochaines années, voire plus.

Cette campagne va dans le sens d'une phrase bien connue du président Xi sur le développement vert : « Les eaux translucides et les montagnes luxuriantes sont des atouts inestimables. »

Guidée par cette pensée, la deuxième économie mondiale a intensifié ses actions pour promouvoir un développement à faible émissions de carbone, s'engageant à plafonner ses émissions de dioxyde de carbone d'ici 2030 et à atteindre la neutralité carbone d'ici 2060.

Lors de son intervention au sommet des dirigeants sur le climat la semaine dernière, Xi a réaffirmé cet engagement et a appelé le monde entier à construire ensemble une communauté de vie.

Autres points forts de la tournée de Xi dans le Guangxi

Guilin était la première étape de la tournée d'inspection du président dans la région autonome du Guangxi Zhuang, dans le sud de la Chine. Il a également rendu hommage aux héros révolutionnaires morts lors d'une bataille à cet endroit et s'est informé dimanche des progrès réalisés en matière de vitalisation rurale.

Le président Xi, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a visité un parc commémoratif dédié à la bataille du fleuve Xiangjiang durant la Longue Marche dans les années 1930 et a déposé une gerbe de fleurs en hommage aux soldats de l'Armée rouge morts lors de cette bataille.

Le secret du succès de la révolution chinoise réside dans les idéaux et les convictions, a-t-il déclaré, incitant la population actuelle à œuvrer pour le rajeunissement national avec le même esprit et la même détermination.

Cette année marque le 100e anniversaire de la fondation du PCC.

Il s'est ensuite rendu dans le village de Maozhushan, où l'industrie viticole émergente est à l'origine de son développement et de sa prospérité.

Après avoir éradiqué l'extrême pauvreté dans les zones rurales à l'échelle nationale, la Chine s'est tournée vers sa prochaine stratégie : la vitalisation des zones rurales. Les villages des différentes régions sont encouragés à développer diverses industries adaptées à leurs conditions afin de favoriser une meilleure vie pour la population locale.

Video - https://www.youtube.com/watch?v=1gbf0Ql4TA4