Marchés français ouverture 3 h 54 min
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 368,87
    +41,76 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    21 904,57
    +62,24 (+0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    21 298,59
    +109,30 (+0,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,33
    +5,54 (+1,07 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     

CGTN : La Chine protège la vie de ses citoyens et partage son expérience en tant qu'acteur dans la lutte mondiale contre la COVID-19

BEIJING, 17 janvier 2023 /PRNewswire/ -- Les Chinois doivent faire face à une période hivernale difficile après que le pays a desserré l'étau de sa politique de gestion de la COVID-19.

C'est une évolution de la lutte que le pays mène depuis trois ans contre la pandémie, mais il reste un certain nombre de défis à relever.

Tout au long du voyage, la Chine a tout fait pour protéger son peuple et a partagé sa précieuse expérience avec le monde.

Protection de la vie des citoyens

La Chine a connu une baisse du nombre de patients atteints de fièvre. Le nombre de passages dans les services d'urgence et le nombre de cas critiques de COVID-19 ont également baissé dans tout le pays, selon des déclarations faites lors d'une conférence de presse tenue samedi par le mécanisme conjoint de prévention et de contrôle de la COVID-19 du Conseil d'État.

Le nombre de cas critiques dans les hôpitaux a culminé le 5 janvier à 128 000 cas et a chuté à 105 000 cas le 12 janvier, a déclaré Jiao Yahui, responsable du Bureau de l'administration médicale de la Commission nationale de la santé (NHC).

Afin d'établir un équilibre entre l'objectif de protection de la vie des citoyens et le maintien de l'activité économique, les politiques de la Chine relatives à la COVID-19 ont permis de gagner du temps. Il a ainsi été possible de mettre en place de meilleures mesures de protection. Le virus est devenu moins mortel.

En date du 13 janvier, plus de 661 millions de cas confirmés de COVID-19 et plus de 6,7 millions de décès connexes avaient été signalés dans le monde, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le taux de mortalité de la Chine pour 100 000 habitants était de 2,29 en date du 13 janvier, selon l'OMS, soit 1/37 de la moyenne mondiale et 1/143 des États-Unis.

Le taux de mortalité en Chine était de 0,31 %, bien en deçà de la moyenne mondiale de 1,01 % et du taux de 1,09 % aux États-Unis en date du 13 janvier, selon les données de l'OMS.

En privilégiant le peuple et la vie par-dessus tout au cœur de l'élaboration des politiques sur la COVID-19, la Chine doit son faible taux de mortalité à ses mesures strictes de prévention et de contrôle des trois dernières années.

« Selon le taux d'infection moyen mondial, la Chine a évité environ 47,84 millions d'infections et 950 000 décès », a déclaré Wu Zunyou, épidémiologiste en chef du Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies, lors d'une réunion publique en novembre 2021.

À l'époque, Wu Zunyou a présenté les chiffres afin d'expliquer pourquoi la Chine devait s'en tenir à sa politique zéro Covid, même si les États-Unis et certains pays européens avaient assoupli leurs stratégies de prévention et de contrôle.

Si l'on procède à des projections en utilisant le taux de mortalité aux États-Unis, la Chine a évité plus de 3 millions de décès, a ajouté Wu Zunyou.

Une expérience partagée

Lorsque l'épidémie s'est déclarée pour la première fois en 2020, la Chine a pris des mesures énergiques pour prévenir la transmission du virus en fermant les canaux de sortie, ce qui a permis à la communauté internationale de bénéficier d'un temps précieux pour se préparer.

La Chine partage régulièrement ses informations sur l'épidémie. Elle a signalé rapidement l'épidémie à l'OMS, partagé les résultats du séquençage du génome avec le monde et publié ses protocoles de contrôle et de traitement. Toutes ces mesures ont facilité la prévention et le contrôle de la COVID-19 au sein de la communauté internationale, ainsi que la recherche et le développement de vaccins et d'outils de dépistage.

Afin de partager son expérience, le pays a organisé plus de 300 événements d'échange sur le contrôle épidémique et le traitement médical avec plus de 180 pays et régions et plus de 10 organisations internationales, selon le NHC. En outre, 37 équipes médicales ont été envoyées dans 34 pays afin d'aider en première ligne.

Au cours des trois dernières années, la Chine a mis à jour 10 versions pilotes des protocoles de diagnostic et de traitement de la COVID-19. Comme la médecine traditionnelle chinoise (MTC) s'est avérée bénéfique pour le traitement de la maladie, la Chine a organisé plus de 100 échanges vidéo et diffusions en direct pour présenter les méthodes de diagnostic et de traitement de la MTC dans plus de 150 pays et régions.

Des outils médicaux développés

Au cours de la période précieuse caractérisée par un faible taux d'infection, rendu possible par ses politiques, la Chine a travaillé contre le montre afin de mettre au point des médicaments contre la COVID-19 tout en promouvant la vaccination.

Les médicaments développés en Chine et les médicaments importés ont été approuvés par l'organisme chinois de réglementation des produits médicaux afin de pouvoir être utilisés en urgence. Plus de 10 médicaments oraux pour le traitement de la COVID-19 sont à l'étude et mis au point en Chine.

À ce jour, 13 vaccins contre la COVID-19 ont été approuvés par la National Medical Products Administration pour une commercialisation conditionnelle ou une utilisation d'urgence en Chine. Ils peuvent être inhalés ou administrés par injection ou vaporisation nasale.

Pour construire une barrière immunitaire contre le virus, le gouvernement chinois a fourni des vaccins gratuits pour tous et a continué d'améliorer le taux de vaccination. Le nombre de personnes entièrement vaccinées en Chine représentait plus de 90 % de la population totale à la mi-décembre 2022.

Pendant ce temps, plus de 4,6 millions de citoyens chinois vivant et travaillant dans 180 pays ont bénéficié de la campagne de vaccination « Spring Sprout », la campagne mondiale de la Chine pour vacciner ses ressortissants vivant et travaillant à l'étranger, selon le ministère des Affaires étrangères.

La Chine a été le premier pays à annoncer qu'elle ferait de son vaccin contre la COVID-19 un bien public mondial. Elle a également pris l'initiative de renoncer aux droits de propriété intellectuelle pour les vaccins contre la COVID-19 et de mener une production conjointe avec les pays en développement. Le pays a offert plus de 2,2 milliards de doses de vaccins à plus de 120 pays et organisations internationales.

Elle a également fourni des centaines de milliards de matériels de lutte contre les épidémies à 153 pays et 15 organisations internationales.

https://news.cgtn.com/news/2023-01-15/China-protects-lives-shares-experience-in-global-COVID-19-fight--1gBV8M2PGGA/index.html

Cision
Cision

View original content:https://www.prnewswire.com/news-releases/cgtn--la-chine-protege-la-vie-de-ses-citoyens-et-partage-son-experience-en-tant-quacteur-dans-la-lutte-mondiale-contre-la-covid-19-301722874.html