Marchés français ouverture 8 h 10 min
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,67 (+0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,1975
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,61 (+0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    47 302,59
    -4 310,71 (-8,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     

CGTN: La Chine annonce la découverte de plus de 500 pièces archéologiques à Sanxingdui

·3 min de lecture

Les archéologues chinois ont annoncé samedi des découvertes majeures sur le site légendaire des Ruines de Sanxingdui dans le sud-ouest de la Chine, qui apportent une perspective inédite sur les origines culturelles de la nation chinoise.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20210320005016/fr/

Les archéologues ont trouvé six nouveaux puits sacrificiels et exhumé plus de 500 pièces vieilles d'environ 3 000 ans dans les Ruines de Sanxingdui, province de Sichuan, selon l'annonce faite par l'Administration du patrimoine culturel national (APCN) à Chengdu, capitale provinciale.

Découverte de plus de 500 reliques culturelles de grande valeur

D'une superficie allant de 3,5 à 19 mètres carrés, ces six puits sacrificiels découverts entre novembre 2019 et mai 2020 sont de forme rectangulaire, explique l'APCN. Les puits n°3, 4, 5 et 6 ont pour l'heure été exhumés jusqu'à la couche des ustensiles, alors que les puits n°7 et 8 sont en cours de remblayage.

Ensemble, ces pièces forment une zone dans laquelle les peuples de l'ancienne civilisation Shu offraient des sacrifices au ciel, à la Terre et aux ancêtres, et priaient pour la prospérité et la paix, selon Tang Fei, responsable de l'équipe d'exhumation de Sanxingdui et responsable de l'Institut provincial des reliques culturelles et d'archéologie de Sichuan.

Ces découvertes ont révélé le caractère unique de la civilisation Shu et la diversité de la civilisation chinoise, déclare Ran Honglin, chercheur à l'Istitut.

En outre, plus de 500 importantes reliques culturelles ont été mises à jour dans ces six puits, notamment des fragments de masques en or, des ornements en or en forme d'oiseau, des feuilles d'or, des portraits peints sur bronze, des masques géants en bronze, un arbre sacré en bronze, des pièces en ivoire, des dents finement sculptées, un Cong et des outils en jade.

Un masque en or a été exhumé au puits sacrificiel n°5. D'une superficie d'environ trois mètres carrés, il s'agit du plus petit puits, mais aussi celui où le plus de pièces en or ont été exhumées, selon les archéologues.

Durant les fouilles, les archéologues ont pleinement tiré parti des moyens scientifiques et technologiques modernes pour construire une cabine d'excavation archéologique, une plateforme d'excavation intégrée et un système de commandement polyvalent.

Avec le soutien d'équipes pluridisciplinaires et déléguées par diverses institutions, les archéologues ont mis au point une méthode de travail intégrée associant l'archéologie traditionnelle, l'archéologie laboratoire, l'archéologie technologique, ainsi que des mesures de protection des reliques culturelles. Cette approche combinée garantira l'excellence archéologique, a expliqué l'APCN lors de la conférence.

En parallèle, l'APCN a désigné les "Recherches sur le processus civilisationnel de Bashu dans la région Sichuan-Chongqing" comme un programme majeur du projet "Chine archéologique", avec pour objectif de réaliser une étude approfondie de l'évolution civilisationnelle dans la région et son intégration au paysage culturel global de l'unité plurielle chinoise.

Situées dans la ville de Guanghan, à une quarantaine de kilomètres de Chengdu, capitale de la province de Sichuan, les Ruines de Sanxingdui sont considérées comme les plus importantes découvertes archéologiques du 20e siècle. L'excavation a duré près de 100 ans depuis la première découverte à la fin des années 1920.

En 1986, les archéologues ont trouvé deux puits sacrificiels de grande taille datant de la dynastie Shang (1600-1046 av. J.-C.). Des milliers de trésors d'une grande valeur ont été découverts dans les deux puits.

https://news.cgtn.com/news/2021-03-20/China-unveils-new-discoveries-from-Sanxingdui-YMkx9az0Yg/index.html

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210320005016/fr/

Contacts

Médias:
Jiang Simin
jiang.simin@cgtn.com
+86 18826553286