Marchés français ouverture 5 h 48 min
  • Dow Jones

    34 092,96
    +6,92 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 816,32
    +231,77 (+2,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 432,87
    +85,99 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,1019
    +0,0025 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    22 209,29
    +137,11 (+0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    21 766,09
    +633,01 (+3,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    546,61
    +303,93 (+125,24 %)
     
  • S&P 500

    4 119,21
    +42,61 (+1,05 %)
     

La CGT Énergie veut "s’occuper" des élus partisans de la réforme des retraites

Bloomberg/Getty images

La Fédération CGT des mines et de l'énergie (FNME-CGT) envisage des coupures ciblées contre les élus qui soutiendront la réforme des retraites, a affirmé ce lundi à des journalistes son secrétaire général, Sébastien Menesplier. "On va aller voir ceux qui veulent la réforme, qui la soutiennent, ceux-là on va s’occuper d’eux. On va aller les voir dans leurs permanences, on va aller discuter avec eux, et puis si d’aventure ils ne comprennent pas le monde du travail on les ciblera dans les coupures qu’on saura organiser", a-t-il affirmé lors d'une rencontre au siège de la CGT à Montreuil (Seine-Saint-Denis). "On sera vigilant pour ne pas avoir de dommages collatéraux, l'objectif n'est pas de se mettre à dos les usagers", a-t-il précisé.

La CGT Mines-Énergie a présenté vendredi un "plan de bataille" pour obtenir le "retrait pur et simple" du projet du gouvernement, qui prévoit de repousser l'âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans. Ce plan prévoit une "reprise en main de l'outil de travail sous toutes ces formes" : "rétablissements électricité et gaz aux plus précaires, énergies gratuites, coupures ciblées, baisses de production"...

Le syndicat appelle à la grève reconductible à partir du 19 janvier, avec pour ambition de "vraiment désorganiser le travail ou peser sur l'économie" des entreprises, a dit Sébastien Menesplier.

La grève pourrait aussi avoir un impact sur le redémarrage de certains réacteurs nucléaires : "S’il y a des grèves il n’y aura pas de redémarrage de réacteurs. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nice : la dette de la ville flambe, Christian Estrosi annonce le report de nombreux projets
La mère d'Éric Ciotti a-t-elle bénéficié d’une prise en charge injustifiée de la Sécu depuis 18 ans ?
Finances publiques : l’impôt sur les sociétés a battu des records en 2022
La population chinoise en baisse, une première depuis 60 ans
Relancer le nucléaire : mais à quel prix ? L'équation complexe du projet de loi