La bourse est fermée
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    23 474,27
    -165,19 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,1823
    -0,0043 (-0,37 %)
     
  • HANG SENG

    24 786,13
    +31,71 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 111,97
    +1 782,56 (+19,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,63
    +8,53 (+3,33 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     

"C'est un très beau moyen de transport" : la nouvelle génération de RER officiellement présentée

franceinfo, Raphaël Ebenstein
·2 min de lecture

Ils doivent progressivement équiper à partir du deuxième semestre 2021 les lignes E et D du RER, liaisons est-ouest et nord-sud qui traversent toute l'Île-de-France. Il s'agit de nouveaux trains flambants neufs, construits par Alstom et Bombardier. Le "contrat du siècle", comme il a été surnommé, prévoit ainsi la livraison à terme à la région de 255 rames, fabriquées pour l'essentiel par 2 000 salariés dans les sites des deux industriels près de Valenciennes, dans le Nord. La première rame a été officiellement présentée vendredi 18 septembre, devant de nombreuses personnalités.

1,2 million de voyageurs devraient emprunter chaque jour ces rames d'ici quelques années. Ces RER nouvelle génération ont représenté un véritable défi dans leur conception. "Il fallait trouver un matériel qui s'adapte, résume Henri Poupart-Lafarge, le PDG d'Alstom. Il y a à la fois des zones de confort avec les grandes baies vitrées pour pouvoir bénéficier du paysage, avoir des clés USB... et puis des zones plus ouvertes dans lesquelles les gens peuvent rester debout." De quoi, selon le PDG d'Alstom, assurer un "confort total" pour les longues tout comme les courtes distances.

Plus d'un millier de passagers par RER

À l'intérieur des rames, l'atmosphère se veut plutôt chaleureuse : grandes plates-formes avec plafonds lumineux, écrans d'information, climatisation, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi