Publicité
Marchés français ouverture 8 h 58 min
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • Nikkei 225

    38 876,71
    -258,08 (-0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0814
    +0,0070 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    17 937,84
    -238,50 (-1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 364,76
    +1 030,91 (+1,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 411,65
    +16,61 (+1,19 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     

"C'est peut-être pas écrit pour lui" : Dadju réagit aux mots de son frère Gims qui l'avait conseillé d'"arrêter" la musique (VIDEO)

DR

Depuis le mercredi 13 septembre dernier, Canal+ et sa plateforme MyCanal diffusent la série-documentaire Ça va bien se passer consacrée au chanteur Dadju. Trois des six épisodes sont d'ores et déjà disponibles, et l'interprète de Reine est venu parler de cette série sur le plateau de Quelle Époque ce samedi 16 septembre 2023 sur France 2. Pour l'occasion, Léa Salamé en a diffusé un extrait marquant, où son très célèbre demi-frère Gims avoue qu'il avait finit par perdre espoir en le potentiel de Dadju après plusieurs années de galère dans la musique : "Franchement, ce serait mentir si je disais que j'étais totalement persuadé de sa réussite. Il a beaucoup travaillé, des mois, des années... Ça prenait toujours pas et voilà, je me suis dit : 'C'est peut-être pas écrit pour lui'. C'est tout".

À lire également

"Ça pleure au téléphone et après ça coupe" : Dadju raconte avec émotion comment ses enfants ont vécu le séisme chez eux au Maroc

Sur le plateau, l'artiste franco-congolais est revenu sur cette période douloureuse lors de laquelle aucun de ses projets n'attirait l'attention du public : "La seule phrase qui m'a vraiment touchée, c'est quand on m'a dit : 'La foudre ne frappe pas deux fois au même endroit'. (...) Pour tout le reste, que ce soit Gims qui m'a dit 'ce serait mieux d'arrêter' ou les autres... Je suis pragmatique. Mon objectif, ça n'a pas été tout de suite le Parc des Princes ! Ça a d'abord été de faire un pas, un autre, ensuite un autre. C'est pour ça qu'à chaque étage, quand on me disait 'ça, tu ne peux pas le faire', ça me faisait rire ! Parce que je ne vise pas ça, je ne vise pas ce que tu dis".

PUBLICITÉ

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi