La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    41 970,99
    -8 459,18 (-16,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

C'est quoi le Nutri-Score?

·1 min de lecture

Le Parlement européen examinait à partir de mardi un texte visant à adopter un logo nutritionnel obligatoire sur les emballages des aliments, la Commission européenne plaidant pour une entrée en vigueur d'un tel système en 2024. Il est en fait question de généraliser à l'ensemble de l'UE le Nutri-Score qui existe, mais seulement de façon facultative, en France depuis l'automne 2017 et s'est étendu depuis à six Etats riverains (Allemagne, Belgique, Espagne, Luxembourg, Pays-Bas et Suisse).

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Cette notation en cinq lettres (de A à E) associées à cinq couleurs (du vert au orange foncé) a pour objectif de donner au consommateur une information très simplifiée de la valeur nutritionnelle d'un produit. Elle synthétise ainsi, en la rapportant sur une même échelle, les tableaux de valeur nutritive (TVN), obligatoires mais souvent difficiles à comprendre, présents sur la quasi-totalité des aliments. L'objectif est de mieux lutter contre la malbouffe et les maladies qu'elle provoque : obésité, diabète, maladies cardiovasculaires…

La lettre est obtenue selon un calcul mêlant sept éléments nutritionnels

Imaginé en 2014 par une équipe d'universitaires français dirigée par le professeur de nutrition Serge Hercberg, le calcul de la note se fait à partir de 4 éléments nutritionnels dit "négatifs" - la densité énergétique (calories) et les teneurs en graisses saturées, en sucres simples et en sodium (sel) - et de 3 éléments "positifs" - le...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles