La bourse est fermée
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    23 474,27
    -165,19 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,1823
    -0,0043 (-0,37 %)
     
  • HANG SENG

    24 786,13
    +31,71 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 105,12
    +1 775,71 (+19,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,51
    +8,41 (+3,28 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     

"C'est de la cuisine comme dans les grands restaurants" : dans les coulisses de la réalisation télévisée du Tour de France

franceinfo
·2 min de lecture

Sept ans, depuis 2013, que les audiences du Tour de France n'avaient été aussi bonnes. Et pas seulement en France. Les images de la 107e édition du Tour cartonnent dans les 190 pays dans lesquelles elles sont diffusées. "Le Tour, en fait, c'est un match de foot mais avec plusieurs ballons sur le terrain, donc cela se passe à l'avant, au milieu dans le peloton, à l'arrière. Il faut avoir des yeux partout." L'image est signée Philippe Letourneur, adjoint d'Anthony Forestier à la réalisation de cette Grande Boucle pas comme les autres en raison de l'épidémie de coronavirus.

Tous deux installés dans un grand camion blanc équipé de dizaines d'écrans sur la ligne d'arrivée et avec une dizaine d'assistants, ce sont eux qui fournissent chaque jour le film de la course à travers le monde. Le Tour de France arrive bientôt à son terme mais avant d'arrivée sur les Champs-Elysées dimanche, place à la 19e étape, vendredi 18 septembre, entre Bourg-en-Bresse et Champagnole, de l'Ain au Jura.

Un repérage stoppé par le confinement

La réalisation de ce Tour est un travail de longue haleine, débuté il y a six mois par le repérage de toutes les étapes mais que la période de confinement a fortement perturbé. "On avait prévu de faire tous nos repérages, notre roadbook comme on (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi