La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,89 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0797
    -0,0114 (-1,05 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 217,83
    -660,59 (-3,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,77 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,84 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,36 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,93 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2033
    -0,0196 (-1,61 %)
     

C'est confirmé, il faudra bien rouler à 30 km/h dans Paris

Julien Sarboraria

Il faudra bien rouler à 30 km/h dans touts les rues de Paris ! Le tribunal administratif de Paris a validé ce mercredi la décision de la mairie de la capitale et du préfet de police d'abaisser la vitesse maximale de circulation des automobiles de 50 à 30 km/h sur l’ensemble des voies. Selon un communiqué du tribunal, les autorités de police "n'ont pas commis d'erreur d'appréciation" en décidant l'abaissement de la vitesse maximale à 30 km/h compte-tenu "de la marge d'appréciation dont disposent ces autorités et des bénéfices attendus de cette mesure", notamment sur la réduction des accidents graves et mortels pour les piétons.

Des associations, une intersyndicale de VTC (voitures de transport avec chauffeur) et des particuliers avaient saisi le tribunal administratif de Paris d'un recours en annulation contre l’arrêté du 8 juillet 2021, pris par la mairie de Paris en concertation avec la préfecture de police. L'arrêté limitait la vitesse de circulation des automobiles à 30 km/h sur l’ensemble des voies de la Ville de Paris, y compris les voies des bois de Boulogne et de Vincennes, à l’exception de certains axes qualifiés de "voies larges". La mesure avait suscité la colère de syndicats de VTC, qui avaient manifesté devant l'Hôtel de ville de Paris pour demander la fin de la limitation de vitesse à 30 km/h.

Le tribunal administratif juge en outre "que, contrairement à ce que soutiennent les requérants, il n’est pas établi que la diminution de la vitesse maximale de circulation à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Éthylotest obligatoire, aides à la conduite, téléphone au volant... les recommandations du CNSR
Véhicules électriques : bientôt davantage de bornes de recharge dans les stations indépendantes
AdBlue : votre moteur diesel risque-t-il la panne ?
La SNCF veut étendre son offre de train low cost à petit prix pour concurrencer la voiture
Dans cette ville, un bus autonome sans conducteur est expérimenté