La bourse ferme dans 4 h 19 min
  • CAC 40

    7 148,09
    -36,73 (-0,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 180,93
    -26,23 (-0,62 %)
     
  • Dow Jones

    33 963,84
    -106,56 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0639
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 944,20
    -1,40 (-0,07 %)
     
  • Bitcoin EUR

    24 526,96
    -466,75 (-1,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,00
    -10,05 (-1,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,14
    +0,11 (+0,12 %)
     
  • DAX

    15 455,48
    -101,81 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 635,42
    -48,49 (-0,63 %)
     
  • Nasdaq

    13 211,81
    -12,19 (-0,09 %)
     
  • S&P 500

    4 320,06
    -9,94 (-0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    32 678,62
    +276,21 (+0,85 %)
     
  • HANG SENG

    17 729,29
    -328,16 (-1,82 %)
     
  • GBP/USD

    1,2238
    -0,0002 (-0,02 %)
     

"C'est complètement inacceptable" : Choqué, Lewis Hamilton s'en prend à un haut dirigeant de Red Bull

DPA/ABACA

Des mots qui ne passent pas. Le 3 septembre dernier, au sortir du Grand Prix d'Italie, Helmut Marko, conseiller spécial au sein de l'écurie Red Bull, a suscité une vive polémique après avoir tenu des propos discriminants à l'encontre de son propre pilote, le Mexicain Sergio Pérez : "Nous savons qu'il a des problèmes en qualifications. Il fluctue, il est sud-américain (en réalité, Pérez est nord-américain, ndlr) et dans sa tête il n'est tout simplement pas aussi pleinement concentré que l'étaient Max (Verstappen) ou Sebastian (Vettel)."

À lire également

"J'ai envie d’inspirer la nouvelle génération" : Tony Parker débarque sur Skweek avec son émission hebdomadaire

Face au tollé médiatique, Helmut Marko avait rapidement présenté ses excuses à travers un communiqué : "Je tiens à m'excuser pour ma remarque blessante et à préciser que je ne crois pas que l'on puisse établir des généralités sur les gens de n'importe quel pays, de n'importe quelle couleur de peau, de n'importe quelle ethnie. J'essayais de faire comprendre que les performances de Checo ont fluctué cette année, mais qu'il était erroné d'attribuer cela à son héritage culture." Des excuses acceptées par Sergio Pérez qui a déclaré : "J'ai eu une conversation en privé avec lui. Il s'est excusé et pour moi c'est le plus important. On passe à autre chose. Je pense qu'on peut toujours ressentir certaines émotions quand on lit ce genre de choses. Connaître la personne aide beaucoup, car je sais que ce n'est pas ce qu'il veut dire. J'ai accepté ses excuses, parce que je connais Helmut, du fait de notre relation personnelle, et je sais qu'il ne pensait pas ce qu'il a dit. Je n'ai pas été offensé personnellement. Si ces commentaires avaient été faits dans un contexte différent, je les aurais pris différemment. Mais pour moi, c'est comme ça et je ne les ai pas pris personnellement."

À lire également

"Impar...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi