La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2069
    -0,0019 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    42 048,55
    +2 354,22 (+5,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 014,32
    +26,22 (+2,65 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Cession de son entreprise : de l’intérêt d’investir dans un FPCI

·2 min de lecture

Ces dernières années, de nouveaux types de FPCI spécialisés dans le financement de projets immobiliers ont vu le jour donnant accès à tout un champ d’opérations immobilières d’envergure technique et financière, jusque-là peu accessibles en direct aux particuliers.  Dans un contexte de renouvellement du parc immobilier tertiaire devenu obsolète, d’enjeux de développement de logements, de recherche constante de diversification ou encore de nouvelles sources de financement pour les opérateurs, ces FPCI représentent une véritable source d’opportunité. Par ailleurs, depuis janvier 2019, les chefs d’entreprise qui ont le projet de céder leur entreprise dans les 3 ans peuvent bénéficier d’un report d’imposition des plus-values en employant tout ou partie du produit de leur cession à la souscription de parts de FPCI. Et,pour ne pas déplaire aux investisseurs déjà fortement investis en immobilier, ces FPCI n’entrent pas dans l’assiette IFI. Le Fonds Professionnel de Capital Investissement (FPCI) – à ne pas confondre avec le FCPI (Fonds Commun de Placement dans l’Innovation) – est un fonds dont l’objet est de constituer un portefeuille de participations au travers de la souscription au capital de plusieurs sociétés non cotées. Ce véhicule d’investissement d’origine récente, qui est venu se substituer aux FCPR à procédure allégée, s’adresse toutefois à un public d’investisseurs avertis. Historiquement privilégié par les institutionnels, il tend aujourd’hui à conquérir les investisseurs privés. La performance moyenne annuelle servie par le capital investissement investi en immobilier sur les quinze dernières années était de 7,4% contre 6% pour le CAC 40, dividendes réinvestis (2). Accessible à partir de 100.000 euros, il s’adresse à une clientèle privée souhaitant diversifier son patrimoine et investir dans un outil de capitalisation. À la recherche de stratégies Cliquez ici pour lire la suite