La bourse ferme dans 2 h 19 min
  • CAC 40

    4 883,73
    -45,55 (-0,92 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 198,38
    -29,49 (-0,91 %)
     
  • Dow Jones

    28 308,79
    +113,37 (+0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1861
    +0,0032 (+0,27 %)
     
  • Gold future

    1 928,20
    +12,80 (+0,67 %)
     
  • BTC-EUR

    10 455,05
    +1 107,65 (+11,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    248,48
    +9,57 (+4,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    40,99
    -0,71 (-1,70 %)
     
  • DAX

    12 637,17
    -99,78 (-0,78 %)
     
  • FTSE 100

    5 809,50
    -79,72 (-1,35 %)
     
  • Nasdaq

    11 516,49
    +37,61 (+0,33 %)
     
  • S&P 500

    3 443,12
    +16,20 (+0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    23 639,46
    +72,42 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    24 754,42
    +184,88 (+0,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,3093
    +0,0146 (+1,13 %)
     

Certains produits neufs vont disposer d'une note de « réparabilité »

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
À partir du 1er janvier 2021, l’indice de « réparabilité » sera apposé sur cinq catégories de produits parmi lesquelles le lave-linge à hublot. 
À partir du 1er janvier 2021, l’indice de « réparabilité » sera apposé sur cinq catégories de produits parmi lesquelles le lave-linge à hublot.

À partir du 1er janvier 2021, « comme prévu dans la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire », souligne le ministère de la Transition écologique, un nouvel indice va faire son apparition aux côtés des étiquettes « énergie » permettant aux consommateurs de connaître les performances énergétiques d'un produit. Cet indice de « réparabilité » donnera une indication sur la facilité ou non avec laquelle l'appareil pourra être réparé en cas de panne. Avec cette note choisie sur une échelle de 1 à 10, le ministère de la Transition veut que les fabricants optent pour des pièces plus durables, souligne Le Parisien.

L'indice se basera sur cinq critères tels que la disponibilité des pièces utilisées pour confectionner l'appareil, la démontabilité de celui-ci ainsi que les prix des pièces rapportés au prix du produit. L'enjeu pour le ministère de la Transition écologique est d'augmenter le nombre d'appareils réparés à la suite d'une panne de 40 % à 60 % sur cinq ans.

« À terme, d'autres appareils seront concernés »

Dans un premier temps, la note de « réparabilité » concernera cinq catégories de produits : le lave-linge à hublot, le téléviseur, l'ordinateur portable, le smartphone ou encore la tondeuse à gazon. « Mais à terme, d'autres appareils seront concernés », prévient Camille Beurdeley, déléguée générale du Gifam. Elle précise par ailleurs que les « appareils qui seront les mieux notés ne seront pas forcément les plus chers ». À terme, l'indice de « réparabi [...] Lire la suite