La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2039
    +0,0059 (+0,49 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    46 496,54
    -348,68 (-0,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 266,11
    -32,84 (-2,53 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Un centre de vaccination d'un nouveau genre va ouvrir en France

·1 min de lecture

Le tout premier "vaccidrive" devrait voir le jour à Montpellier, avec pour but de tripler le nombre d'injections.

Après les écoles, les centres dédiés et les futurs vaccinodromes, ce sont vraisemblablement des "vaccidrive" qui devraient voir le jour afin d'accélérer la campagne de vaccination en France. Comme le rapportent nos confères de France Bleu, c'est à l'ouest de Montpellier que le premier pourrait voir le jour. Il ne manque jusque-là que l'aval de l'Agence régionale de santé et de la préfecture de l'Hérault, soulignent nos confrères.

Géré par le groupe Cap Santé, ce "vaccidrive" fonctionnerait sous le modèle d'un drive traditionnel. Installé sur le parking des urgences de la clinique de Saint-Jean-de-Védas, tout près de l'autoroute A709, il n'y aura pas besoin pour les personnes souhaitant se faire vacciner de sortir de leur véhicule. Un médecin et une infirmière seront présents, comme dans tout centre de vaccination, précise le président de Cap Santé. La réservation, elle, se fera via la plateforme Doctolib. Pour le reste des opérations, à savoir la consultation pré-vaccinale et le temps de repos de quinze minutes à observer, pas besoin de sortir de la voiture non plus.

>> A lire aussi - Les solutions radicales des entreprises américaines pour accélérer la vaccination de leurs salariés

Un modèle qui avait fonctionné notamment lors des dépistages Covid, après la première vague au printemps dernier. Pour le président de Cap Santé interrogé par France Bleu, ce "vaccidrive" devrait être "une nouvelle arme dans la campagne de vaccination". Lamine Gharbi constate ainsi que "faire venir (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Covid-19 : deux millions de doses AstraZeneca supplémentaires pour la France ?
Vers un possible tour de vis du gouvernement, à quoi va ressembler le futur passeport sanitaire ?... Le flash éco du jour
Relance de l’économie : “entre l’UE et les Etats-Unis, il y a un gouffre béant !”
Canal de Suez : après la Turquie, la Russie à la rescousse de l'Égypte
Versailles : près de 150 personnes contrôlées dans une rave-party illégale