La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 323,17
    -392,22 (-1,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1344
    +0,0027 (+0,24 %)
     
  • Gold future

    1 830,50
    -12,10 (-0,66 %)
     
  • BTC-EUR

    33 472,70
    -4 577,80 (-12,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    891,69
    +649,02 (+267,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,47
    -1,08 (-1,26 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 821,78
    -332,24 (-2,35 %)
     
  • S&P 500

    4 406,56
    -76,17 (-1,70 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3553
    -0,0047 (-0,34 %)
     

Le centre de recherche IBM ouvre les portes du futur

·1 min de lecture

IBM nous ouvre les portes du futur. Accessible exceptionnellement pour une visite presse, le centre de recherche de Zurich a dévoilé quelques-unes des innovations qui feront l’informatique de demain. L’histoire parle pour lui, car il a accueilli pas moins de quatre lauréats du prix Nobel de physique : Gerd Binnig et Heinrich Rohrer en 1986 pour l'invention du microscope à effet tunnel, suivis un an plus tard par Georg Bednorz et Alex Müller pour la découverte de la supraconductivité à haute température. Créé en 1956, il héberge 3.000 chercheurs permanents issus de 45 pays, avec des spécialités de pointe assez variées : computer scientists, biologistes, chimistes… « Ici se prépare le futur des technologies de l’informatique avec une synergie entre cloud, intelligence artificielle et informatique quantique », se réjouit Alessandro Curioni, directeur du centre.

Les recherches sur l'informatique optique s'intensifient. © Thibault Caudron
Les recherches sur l'informatique optique s'intensifient. © Thibault Caudron

Informatiques optique et quantique

Parmi les sujets de recherche, l’informatique optique par exemple, que nous découvrons au détour d’un des nombreux longs couloirs qui donnent un aspect mystérieux à ce laboratoire du futur. Pour remplacer l'électricité par la lumière, ici sont testés des « supercristaux » assemblés à partir d’une nouvelle classe de matériaux optoélectroniques, les nanocristaux de pérovskite, qui pourraient conduire au développement de nouveaux matériaux et structures photoniques, 100 fois plus rapides et 100 moins énergivores que les transistors actuels. Mais la star incontestée du laboratoire, c’est le fameux ordinateur quantique qui se dévoile à nos yeux, enfin en tout cas une partie, celle qui permet de maintenir le processeur supraconducteur à une température proche du zéro absolu (-273,15 °C).

L'informatique quantique exige que le processeur supraconducteur soit à une température proche du zéro absolu. © Thibault Caudron
L'informatique quantique exige que le processeur supraconducteur soit à une température proche du zéro absolu. © Thibault Caudron

L’informatique quantique, du rêve à la réalité

Selon Alessandro Curioni à propos de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles