Marchés français ouverture 7 h 52 min
  • Dow Jones

    26 519,95
    -943,24 (-3,43 %)
     
  • Nasdaq

    11 004,87
    -426,48 (-3,73 %)
     
  • Nikkei 225

    23 418,51
    -67,29 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1752
    -0,0037 (-0,32 %)
     
  • HANG SENG

    24 708,80
    -78,39 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    11 283,91
    -0,17 (-0,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    261,92
    -10,77 (-3,95 %)
     
  • S&P 500

    3 271,03
    -119,65 (-3,53 %)
     

Le Centre de cellules souches d'Abu Dhabi ADSCC et Pluristem dévoilent des projets communs lors de l'événement en ligne de la Malta Conferences Foundation

·4 min de lecture

Le mercredi 30 septembre 2020, Pluristem Therapeutics Inc. (Nasdaq:PSTI) (TASE:PSTI), une importante société israélienne de médecine régénérative qui développe une plateforme de nouveaux produits biologiques, et le Centre de cellules souches d'Abu Dhabi (ADSCC) ont révélé leurs premiers projets communs lors d'une présentation à l'occasion de la Malta Conferences Foundation (MCF), une conférence mondiale soutenue par la kENUP Foundation, un promoteur de l'innovation fondée sur la recherche, au bénéfice du public et de la société.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20201001005823/fr/

Malta Conferences address shared desire to improve quality of life and political stability in Middle East through scientific collaboration (Graphic: Business Wire)

Pluristem et l'ADSCC ont présenté de nouveaux projets, dans le cadre du protocole d'accord récemment signé, qui vise à exploiter la puissance de la médecine régénérative.

Le premier projet conjoint réunit l'expertise de Pluristem et de l'ADSCC pour faire progresser un éventuel traitement de la COVID-19. Le projet impliquera la première administration de cellules PLX de Pluristem via un nébuliseur, un dispositif d'administration de médicaments qui aide un patient à inhaler des médicaments à travers un masque ou un embout buccal, aux patients atteints de la COVID-19. Cette collaboration permet à l'ADSCC d'élargir ses options de thérapie par cellules souches en utilisant les cellules PLX de Pluristem, tout en permettant à Pluristem de tirer parti de l'expérience de l'ADSCC en matière d'administration par nébuliseur pour développer un nouveau modèle de délivrance de traitement pour les cellules PLX. L'ADSCC a indiqué avoir utilisé efficacement les nébuliseurs pour traiter les patients atteints de la COVID-19 avec des cellules souches provenant du propre sang du patient.

Des discussions concernant d'autres projets sont en cours, notamment en vue d'une éventuelle collaboration dans le domaine de la maladie chronique du greffon contre l'hôte (GVH), une réponse immunitaire des cellules souches du donneur contre l'hôte (le patient) qui met sa vie en danger.

Les parties ont présenté les projets communs à un public prestigieux lors du MCF, dont des lauréats du prix Nobel, des scientifiques et des diplomates. La mission de la fondation est de répondre au désir commun d'améliorer la qualité de vie et la stabilité politique au Moyen-Orient en identifiant les possibilités de collaboration pour relever les défis scientifiques et technologiques de la région.

"Je suis ravi de pouvoir proposer cette rencontre importante. Les Malta Conferences sont la seule plateforme au monde où des scientifiques de 15 pays du Moyen-Orient, du Maroc et du Pakistan peuvent se réunir sous le même toit avec plusieurs lauréats du prix Nobel. Ils développent des collaborations et des amitiés qui permettent de surmonter les gouffres de la méfiance et de l'intolérance", a déclaré le professeur Zafra Lerman, président de la Malta Conferences Foundation.

"S'engager dans ce voyage avec Pluristem pour surmonter l'un des défis médicaux les plus complexes de cette génération marque un nouveau chapitre passionnant, plein de possibilités en matière de partage des connaissances et d'innovation médicale. Notre partenariat en dit long sur la puissance de la collaboration entre partenaires au-delà des frontières précédemment cloisonnées. Bien que nous ne connaissions tout simplement pas encore l'impact à long terme du nouveau coronavirus sur les patients guéris, en travaillant ensemble, nous pensons pouvoir tirer parti des meilleures technologies médicales et des plus grands esprits de la région afin de développer des solutions pour prévenir et traiter les symptômes persistants et les complications à long terme qui apparaissent", a déclaré le Dr Yendry Ventura, directeur général de l'ADSCC.

"Nous avons été très honorés de dévoiler nos premiers projets communs avec l'ADSCC au MCF. Nous considérons notre partenariat comme un mouvement entre Israël et les EAU, qui, nous l'espérons, jettera les bases de collaborations futures qui contribueront potentiellement à apporter des changements dans notre région et dans le monde. Alors que nous travaillons ensemble au développement de la médecine régénérative pour répondre à des besoins médicaux clés non satisfaits, au bénéfice des patients du monde entier, nous sommes enthousiastes pour l'avenir et ses possibilités", a déclaré le PDG et président de Pluristem, Yaky Yanay.

"Deux acteurs de classe mondiale dans le domaine de la thérapie cellulaire unissent leurs forces et coopèrent dans la lutte contre la COVID-19. Que cette courageuse coopération serve d'exemple au monde entier", déclare Holm Keller, président exécutif de la Fondation kENUP.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20201001005823/fr/

Contacts

Nynke Rozema
rozema@kenup.eu