Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 594,22
    +287,21 (+0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 446,51
    -21,59 (-1,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

La centrale nucléaire de Zaporijjia, en Ukraine, de nouveau coupée du réseau électrique

Alexander Ermochenko

La centrale nucléaire de Zaporijjia, occupée par l’armée russe dans le sud de l’Ukraine, a été à nouveau coupée du réseau électrique ukrainien, a affirmé lundi l’administration d’occupation russe, un incident potentiellement dangereux et devenu fréquent avec les bombardements liés aux combats. « En raison de la coupure de la ligne à haute tension Dnieprovskaïa (connectée à une centrale dans la région de Dnipro, NDLR) la Centrale nucléaire de Zaporijjia a perdu son alimentation extérieure en électricité », a indiqué sur Telegram l’administration russe.

Elle a ajouté que les causes de la coupure de cette ligne électrique étaient en train d’être établies et a précisé que les générateurs diesel de secours du site avaient été enclenchés pour assurer temporairement son fonctionnement minimal. Ces générateurs ont normalement du carburant pour fonctionner plusieurs jours.

La septième coupure depuis la prise par l’armée russe

« Le niveau de radiation à la centrale […] est dans les normes », a ajouté l’administration, qui est liée au groupe public russe Rosatom. Il s’agit officiellement de la septième fois que cet immense complexe nucléaire est coupé du réseau électrique depuis sa prise par l’armée russe, le 4 mars 2022. La précédente coupure, début mars, avait été causée par une vague d’attaque de missiles russes, selon l’opérateur public ukrainien Energoatom. L’alimentation extérieure avait été rétablie après quelques heures.

La centrale, qui produisait auparavant 20 % de l’él...


Lire la suite sur ParisMatch