La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 258,32
    +338,48 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 896,85
    +150,45 (+1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1696
    -0,0034 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    37 267,52
    +1 817,96 (+5,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 089,55
    +49,07 (+4,72 %)
     
  • S&P 500

    4 395,64
    +41,45 (+0,95 %)
     

Centrafrique : une ONG américaine dénonce un "accord tacite" entre Castel et des rebelles

·1 min de lecture

Une filiale du groupe français Castel a apporté durant plusieurs années un soutien financier à des groupes armés en Centrafrique en échange de la sécurisation d'une usine, affirme un rapport publié mercredi par l'ONG The Sentry évoquant un "accord tacite", démenti par l'entreprise. Selon l'ONG américaine, spécialisée dans la traque de l'argent sale, la Sucrerie Africaine de Centrafrique (Sucaf RCA), filiale de la Société d'organisation, de management et de développement des industries alimentaires et agricoles (Somdiaa), elle-même contrôlée à 87% par le géant viticole Castel, a "négocié un arrangement sécuritaire" avec notamment l'Unité pour la paix en Centrafrique (UPC), un groupe armé accusé d'exactions, pour "sécuriser l’usine et les champs de canne à sucre" et "tenter de protéger le monopole de la société".

En échange, la Sucaf RCA a mis en place un "système sophistiqué et informel pour financer les milices armées par des paiements directs et indirects en espèces, ainsi que par un soutien en nature sous forme d’entretien des véhicules et de fourniture de carburant", selon The Sentry. "Il n'existe à notre connaissance aucun arrangement passé par la direction de Sucaf RCA et aucun soutien d'aucune sorte n'a été fourni", a réagi auprès de l'AFP Alexandre Vilgrain, président de la Somdiaa. Interrogé, le groupe Castel n'a pas donné suite aux sollicitations de l'AFP.

La Centrafrique, deuxième pays le moins développé au monde selon l'ONU, est plongée depuis 2013 dans une grave crise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un homonyme de Mohamed Merah gagne son procès contre M6 qui l’avait accusé par erreur
Fusion nucléaire : un laboratoire américain se félicite d'une "avancée historique"
Decathlon rappelle des bouées pour bébé jugées dangereuses
Face aux incertitudes de la demande, le pétrole reste sur une pente descendante
La zone euro renoue avec une forte croissance au second trimestre 2021

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles