La bourse ferme dans 6 h 13 min
  • CAC 40

    6 654,79
    -47,19 (-0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 170,41
    -24,51 (-0,58 %)
     
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1740
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 755,40
    +5,60 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    36 885,22
    -1 001,17 (-2,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 072,11
    -36,81 (-3,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,49
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 562,16
    -81,81 (-0,52 %)
     
  • FTSE 100

    7 068,04
    -10,31 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3707
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Centenaires : le secret de leur longévité pourrait se trouver dans leurs intestins

·1 min de lecture

Le microbiote des personnes à la longévité exceptionnelle est capable de produire un agent antimicrobien parmi les plus puissants contre certaines bactéries, rapportent des travaux japonais.

Les centenaires en ont littéralement dans le ventre : ils possèdent une population bactérienne particulièrement efficace pour les préserver de certaines infections, d'après une étude japonaise publiée dans la revue . Secret de longévité ou coup de pouce du microbiote intestinal, l'acide biliaire responsable de cette effet protecteur pourrait en tout cas être utilisé en médecine dans l'avenir.

Les centenaires sont moins sensibles aux infections

Elles se nomment Odoribacteraceae : parmi cette famille de bactéries intestinales, certaines sont spécifiquement retrouvées dans le système digestif des personnes ayant dépassé les 100 ans, avancent des chercheurs japonais. "Le microbiote est reconnu depuis longtemps comme un acteur clé dans la détermination de l'état de santé des individus vieillissants grâce à son rôle dans le contrôle des fonctions digestives, de la densité osseuse, de l'activité neuronale, de l'immunité et de la résistance aux infections pathogènes", rappellent-ils dans leur étude. Mais il y a vieillissement et vieillissement : il serait attendu que les personnes qui se distinguent par une longévité exceptionnelle possèdent un microbiote aux caractéristiques spécifiques. Et en effet, là où les microbiotes des personnes âgées "sont liés à l'immunosénescence, à l'inflammation systémique chronique et à la fragilité", ce n'est pas le cas des personnes de plus de 100 ans. "Les centenaires sont moins sensibles aux maladies chroniques liées à l'âge et ont survécu à plusieurs épisodes de maladies infectieuses", précisent les chercheurs.

De puissants agents protecteurs produits par le microbiote

Pour résister aux maladies infectieuses, il faut de puissants agents protecteurs. C'est justement le rôle des acides biliaires secondaires, ces substances produites par certaines de nos bactéries intestinales à partir d'une petite partie de nos acides biliaires primaires (eux-même produits par le foie). Les acides biliaires secondaires sont notamment capables de moduler le [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles