La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1644
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    -3,20 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    52 360,09
    -651,17 (-1,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +0,22 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,38 (+0,45 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,25 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,43 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3752
    -0,0043 (-0,31 %)
     

Celltrion Healthcare présente des données positives sur le changement d'administration et la monothérapie avec Remsima® SC chez les patients atteints de maladies inflammatoires de l'intestin à l'UEG Week Virtual 2021

·9 min de lecture
  • L'analyse des données révèle que le passage de l'infliximab intraveineux (IV) à l'infliximab sous-cutané (SC) n'a pas d'incidence négative sur les résultats cliniques des patients atteints de la maladie de Crohn (MC) et de colite ulcéreuse (CU)1

  • La monothérapie à l'infliximab par voie sous-cutanée (SC) peut apporter des résultats cliniques comparables à ceux d'un traitement d'association avec des immunomodulateurs chez les patients souffrant de MC et de CU actives et n'ayant jamais été traités auparavant avec un inhibiteur du TNF2

INCHEON, Corée du Sud, October 05, 2021--(BUSINESS WIRE)--Celltrion Healthcare annonce aujourd'hui la présentation de deux séries de données relatives à l'utilisation de la formulation sous-cutanée d'infliximab, Remsima® SC (CT-P13 SC), dans les maladies inflammatoires de l'intestin (MII) lors d'une séance par affiche à la United European Gastroenterology (UEG) Week 2021, qui aura lieu virtuellement du 3 au 5 octobre.

La première étude a analysé l'impact clinique du passage d'un traitement intraveineux (IV) à un traitement sous-cutané (SC) de l'infliximab chez les patients atteints de la maladie de Crohn (MC) ou de la colite ulcéreuse (CU) dans l'essai pivot contrôlé et randomisé CT-P13 SC.3 Soixante-cinq patients (25 patients atteints de MC, 40 patients atteints de CU) ont été intégrés au bras CT-P13 IV et ont reçu du CT-P13 5 mg/kg IV toutes les 8 semaines de la semaine 6 à la semaine 22. A la semaine 30, les patients sont passés à un traitement par CT-P13 SC toutes les 2 semaines jusqu'à la semaine 54 (dose de 120 mg ou 240 mg pour les patients < 80 kg ou ≥ 80 kg, respectivement).1

Les résultats ont indiqué que le passage de l'infliximab IV à l'infliximab SC engendrait des résultats cliniques plus favorables en termes de pharmacocinétique, d'efficacité et peut être même d'immunogénicité. On a observé une différence significative des concentrations minimales Ctrough avant et après le passage SC (niveaux Ctrough médians de 2,05 μg/mL (écart interquartile [IQR], 0,10-3,61) et de 21,10 μg/mL (IQR, 11,30-26,50) avant et après le passage SC, respectivement ; p<0,0001). La proportion de patients avec des concentrations minimales Ctrough dépassant l'exposition cible (5 μg/mL) était nettement plus élevée après la transition (36/41, 87,80 %) qu'avant(8/41, 19,51 % ; p<0,00001). En termes d'efficacité, les taux de réponse clinique étaient comparables avant et après la transition (40/49 [81,63 %] contre 44/49 [89,80 %], respectivement ; p=0,3873). Toutefois, les taux de calprotectine fécale (CF) étaient beaucoup plus faibles après le changement d'administration qu'avant. La positivité des anticorps anti-médicaments (ADA) et des anticorps neutralisants (NAb) était elle aussi numériquement plus faible après la transition, bien que la pertinence statistique n'ait pas été atteinte.1

La deuxième étude présentée a évalué l'efficacité comparable d'une monothérapie par infliximab sous-cutané (SC) et d'une thérapie combinée avec des immunomodulateurs en se basant sur les données de l'essai pivot contrôlé randomisé CT-P13 SC dans la MC ou la RCH active.3

Les patients atteints de MC ou de CU actives et n'ayant jamais reçu de traitement par un inhibiteur du facteur de nécrose tumorale (TNF) ont été recrutés et ont reçu un traitement d'induction au CT-P13 à raison de 5 mg/kg par voie intraveineuse (IV) aux semaines 0 et 2, et ont ensuite été randomisés pour poursuivre le traitement au CT-P13 IV ou recevoir du CT-P13 SC à raison de 120 mg (patients<80 kg) ou 240 mg (patients ≥80 kg) toutes les 2 semaines de la semaine 6 à la semaine 54. Sur 66 patients, 37 et 29 ont reçu une monothérapie et une thérapie combinée, respectivement. Les résultats indiquent qu'il n'y avait pas de différence significative entre les groupes quant au nombre de patients dont la concentration Ctrough dépassait l'exposition cible, les deux groupes l'ayant dépassée tout au long de la durée de l'étude (exposition cible : 5 μg/mL ; monothérapie : 28/29, 96,55 % ; traitement combiné : 23/24, 95,83 % ; p>0,9999). Les taux de réponse clinique en termes de CDAI-100 et de réponse partielle Mayo étaient comparables entre les deux bras et aucune différence d'immunogénicité n'a été constatée entre les groupes malgré l'utilisation concomitante d'immunomodulateurs dans le bras de la thérapie combinée.2

Le professeur Walter Reinisch, directeur du groupe d'étude clinique sur les MII, département de gastroentérologie et d'hépatologie, Université médicale de Vienne, et auteur de la présentation de l'affiche, a déclaré : "L'analyse post-hoc indique que le passage de l'infliximab IV à l'infliximab SC produira des résultats cliniques comparables chez les patients souffrant de maladies inflammatoires de l'intestin, y compris ceux atteints de la maladie de Crohn et de la colite ulcéreuse, démontrant une nouvelle fois le potentiel de l'infliximab SC comme voie d'administration alternative. L'infliximab SC offre aux patients et au personnel soignant la possibilité de bénéficier de soins plus pratiques, et notamment la possibilité d'une utilisation à domicile."

Le professeur Shomron Ben-Horin, DM, du département de gastro-entérologie du centre médical Chaim Sheba en Israël, et auteur-présentateur de l'affiche, a déclaré : "Ces résultats expérimentaux suggèrent que la monothérapie d'infliximab SC peut fournir des résultats cliniques et une immunogénicité comparables à ceux d'un traitement combiné avec des immunomodulateurs, permettant de faire progresser le traitement en monothérapie d'infliximab SC comme une option thérapeutique viable pour les patients atteints de MII."

- FIN -

Notes aux rédacteurs :

À propos des maladies inflammatoires de l'intestin (MII)

Les maladies inflammatoires de l'intestin (MII), dont la maladie de Crohn (MC) et la colite ulcéreuse (CU), sont des troubles gastro-intestinaux chroniques et invalidants qui perturbent tous les aspects de la vie des patients.4 Elles touchent environ cinq millions de personnes dans le monde.5 Les MII engendrent des coûts importants pour les systèmes de santé et la société - les coûts directs des soins de santé liés aux MII sont estimés à 4,6-5,6 milliards d'euros par an.6

À propos du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Le CT-P13 est développé et fabriqué par Celltrion, Inc. et a été le premier anticorps monoclonal biosimilaire au monde approuvé par la Commission européenne (CE). Il est indiqué pour le traitement de huit maladies auto-immunes, dont l'arthrite rhumatoïde (AR) et les MII. Il a été approuvé par la CE sous le nom commercial Remsima® en septembre 2013 et commercialisé dans la plupart des pays européens en début d'année 2015. Aux États-Unis, la FDA a approuvé le CT-P13 en avril 2016 sous le nom commercial Inflectra®. Le CT-P13 est approuvé dans plus de 97 pays (en septembre 2021), notamment aux États-Unis, au Canada, au Japon et dans toute l'Europe.

À propos de la formulation intraveineuse (IV) de Remsima® (CT-P13)7

Remsima® IV est généralement administré à raison de 3 mg par kg de poids corporel dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR) et de 5 mg par kg de poids corporel pour les autres indications. L'infliximab IV est administré en perfusion pendant deux heures. Tous les patients sont surveillés afin de détecter d'éventuelles réactions pendant la perfusion et pendant au moins une à deux heures après.

À propos de la formulation sous-cutanée (SC) de Remsima® CT-P13

Une dose fixe de 120 mg de Remsima® SC a reçu l'autorisation de commercialisation dans l'UE, chez les adultes, quel que soit leur poids corporel, dans toutes les indications précédemment approuvées pour la formulation IV. Remsima® SC présente trois options d'administration : via un stylo prérempli (auto-injecteur), une seringue préremplie ou une seringue préremplie avec protection de l'aiguille.7 La formulation SC a le potentiel d'améliorer les options de traitement pour l'utilisation du biosimilaire de l'infliximab, en offrant une grande constance dans l'exposition au médicament et un mode d'administration pratique.

À propos de Celltrion Healthcare

Celltrion Healthcare s'engage à fournir des médicaments innovants, à des prix abordables, afin de promouvoir l'accès des patients aux thérapies de pointe. Ses produits sont fabriqués sur des sites de culture cellulaire de mammifères à la pointe de la technologie, conçus et construits conformément aux normes cGMP de la FDA américaine et aux directives de l'UE relatives aux BPF. Celltrion Healthcare met tout en œuvre pour offrir des solutions économiques et de haute qualité grâce à son vaste réseau mondial réparti dans plus de 110 pays différents. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site : https://www.celltrionhealthcare.com

Références

1 Stefan Schreiber, et al. Switching from intravenous to subcutaneous infliximab in patients with active inflammatory bowel disease: Post-hoc analysis of pre-/post- switch outcomes from a multicentre, randomised controlled pivotal trial. Affiche (P0472). Présentée à l'UEG Week Virtual 2021.

2 Geert D’Haens, et al. Comparison of combination subcutaneous infliximab and an immunomodulator versus subcutaneous infliximab monotherapy: Post-hoc analysis of a randomised clinical trial. Affiche (P0467). Présentée à l'UEG Week Virtual 2021.

3 Schreiber S, et al. Randomized Controlled Trial: Subcutaneous vs Intravenous Infliximab CT-P13 Maintenance in Inflammatory Bowel Disease. Gastroenterology. 2021; 160:2340-2353

4 Molodecky, N. A, et al. (2012). Increasing incidence and prevalence of the inflammatory bowel diseases with time, based on systematic review. Gastroenterology, 142(1), 46-54. Extrait de : www.gastrojournal.org/article/S0016-5085(11)01378-3/pdf. [Dernière consultation en septembre 2021].

5 The European Federation of Crohn’s & Ulcerative Colitis Associations. What is IBD? Science. Extrait de www.efcca.org/en/science. [Dernière consultation en septembre 2021].

6 Burisch. J, et al. (2013). The burden of inflammatory bowel disease in Europe. Journal of Crohn's and Colitis, 7(4), 322-337. Extrait de : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1873994613000305?via%3Dihub. [Dernière consultation en septembre 2021].

7 Résumé des caractéristiques du produit de l'Agence européenne des médicaments. Infliximab. Disponible sur https://www.ema.europa.eu/en/documents/product-information/remsima-epar-product-information_en.pdf. [Dernière consultation en septembre 2021].

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211005005603/fr/

Contacts

Pour plus de renseignements, veuillez contacter :

Holly Barber
hbarber@hanovercomms.com
+44 (0) 7759 301620

Donna Curran
dcurran@hanovercomms.com
+44 (0) 7984 550312

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles