La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,16 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1925
    -0,0054 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    40 637,69
    +826,30 (+2,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,68 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3827
    -0,0067 (-0,48 %)
     

Celltrion développe un cocktail adapté d'anticorps neutralisants avec le CT-P59 pour lutter contre la propagation des variants du COVID-19 grâce à sa plateforme de développement d'anticorps

·7 min de lecture
  • Celltrion progresse dans le développement d’un cocktail d’anticorps neutralisants avec le regdanvimab (CT-P59), conçu pour lutter contre les nouveaux variants émergents

  • Le CT-P59 a démontré sa capacité de neutralisation des principales mutations émergentes, dont le variant britannique, en plus de six mutations des génomes variants du SARS-CoV-2

  • Celltrion a créé un portefeuille d’anticorps et une plateforme de développement clinique pour la COVID-19 afin de contribuer à la lutte contre la propagation des mutations du virus

Le Groupe Celltrion a annoncé aujourd’hui que le CT-P59, un traitement candidat anti-COVID-19 par anticorps monoclonal , a confirmé son activité neutralisante contre les mutations émergentes du virus et que la société a commencé le développement d'un traitement cocktail à base d’anticorps neutralisants avec le CT-P59.

L’Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies (KDCA) a évalué et confirmé de manière indépendante que le CT-P59 parvient à neutraliser les variants du SARS-CoV-2 identifiés pour la première fois au Royaume-Uni (B.1.1.7), en plus des six mutations des génomes variants du SARS-CoV-2 précédemment identifiées (les variants S·L·V·G·GH·GR). Elle a ajouté que le traitement cocktail composé de CT-P59, avec un autre anticorps monoclonal candidat, a démontré une capacité de neutralisation des variants britannique (B.1.1.7) et sud-africain (B.1.351).

En date du 19 janvier 2021, d’après des sources médiatiques et officielles, environ 2 000 cas du variant VOC 202012/01 (Variant of Concern [variant préoccupant], année 2020, mois 12, variant 01, précédemment désigné VUI [Variant under Investigation - variant sous investigation]) avaient été identifiés dans 60 pays. Dans l’UE/EEE, environ 1 300 cas ont été identifiés dans 23 pays. En dehors de cette zone géographique, environ 700 cas ont été identifiés dans 37 pays.1

Afin d’obtenir des anticorps neutralisants puissants contre les nouveaux variants émergents et de minimiser le temps nécessaire pour lancer des traitements cocktails à base de CT-P59, Celltrion a précédemment sélectionné un total de 38 anticorps neutralisants puissants contre le SARS-CoV-2, parmi lesquels l’anticorps candidat n° 32 qui a produit des titres de neutralisation contre les nouvelles souches émergentes au Royaume-Uni et en Afrique du Sud. Utilisant un portefeuille d’anticorps déjà construit et encouragé par l’activité confirmée contre divers mutants, Celltrion a commencé le développement d’un cocktail à base d’anticorps neutralisants, avec le CT-P59, dirigé contre les nouveaux variants émergents du SARS-CoV-2.

À ce jour, le CT-P59 a démontré qu’il permettait de réduire de manière significative le risque d’hospitalisation liée à la COVID-19 et le besoin d’oxygénation jusqu’au jour 28, de réduire de 54 % le taux de progression vers une forme sévère de la COVID-19 pour les patients avec des symptômes légers à modérés et de 68 % pour les patients avec des symptômes modérés âgés de 50 ans ou plus, et de de réduire significativement (de 3,4 à 6,4 jours) le délai de rétablissement clinique par rapport au placebo. On procède actuellement au recrutement pour un essai clinique mondial de Phase III, qui devrait inclure 1 172 patients avec des symptômes légers à modérés de la COVID-19 sur plus de 10 sites à travers le monde pour évaluer l’efficacité et l’innocuité du CT-P59.

Le professeur Adrian Streinu-Cercel, DM, PhD, investigateur principal à l’échelle mondiale et professeur en maladies infectieuses à l'Université de médecine et de pharmacie Carol Davila à Bucarest, en Roumanie, a déclaré : « Le CT-P59 a démontré sa capacité à raccourcir le délai de rétablissement clinique et à réduire le taux de progression vers une forme sévère de la COVID-19. Dans le cadre de l’essai clinique, l’un de mes patients atteint de la COVID-19, âgé de 85 ans et avec une condition sous-jacente, a récupéré du virus dans un délai de 48 heures après avoir été traité avec le CT-P59. Le traitement candidat par anticorps serait le plus utile dans un délai de 3 à 5 jours après avoir été testé positif au virus. Il contribuera fortement aux efforts visant à alléger le fardeau actuel sur les ressources et les systèmes de santé. »

Notes aux rédacteurs :

À propos de Celltrion Healthcare

Celltrion Healthcare a pour mission de fournir des médicaments innovants à des prix abordables afin de faciliter l’accès des patients à des thérapies innovantes. Ses produits sont fabriqués dans des laboratoires de culture de cellules de mammifères à la pointe de la technologie, conçus et réalisés pour satisfaire aux directives de la FDA américaine et de l'UE relatives aux BPF. Celltrion Healthcare s’efforce de proposer des solutions économiques et de haute qualité par l'intermédiaire d'un vaste réseau mondial couvrant plus de 110 pays. Pour de plus amples informations, veuillez consulter https://www.celltrionhealthcare.com/en-us.

À propos du CT-P59 (regdanvimab)

Le CT-P59 a été identifié comme potentiel traitement de la COVID-19 suite au criblage d’anticorps candidats et à la sélection de ceux qui ont montré la plus haute efficacité pour neutraliser le virus SARS-CoV-2. La souche porteuse de la mutation du variant G (variant D614G) a été ultérieurement identifiée et confirmée comme étant inactivée par le CT-P59. Dans les données précliniques, le candidat médicament a réduit de 100 fois la charge virale du SRAS-CoV-2 et diminué l’inflammation pulmonaire. Les résultats de l’essai clinique mondial de Phase I du CT-P59 ont démontré une innocuité, une tolérabilité, un effet antiviral et un profil d’efficacité prometteurs chez les patients présentant des symptômes légers de la COVID-19.2

Déclarations prospectives

Certaines informations mentionnées dans ce communiqué de presse contiennent des énoncés prospectifs relatifs à notre future performance commerciale et financière et à des événements ou développements futurs concernant Celltrion/Celltrion Healthcare et peuvent constituer des énoncés prospectifs, en vertu de la législation en vigueur sur les valeurs mobilières.

Ces déclarations peuvent être identifiées par des termes comme "prépare, espère, à venir, prévoit, vise à, à lancer, se prépare, une fois acquis, pourrait, dans le but de, peut, une fois identifié, sera, travaille en vue de, est dû, devient disponible, a le potentiel de", et la négation de ces termes ou toute autre variation de ceux-ci ou une terminologie comparable.

Par ailleurs, nos représentants peuvent faire des déclarations prospectives verbalement. Ces déclarations sont basées sur les attentes actuelles et sur certaines hypothèses de la direction de Celltrion/Celltrion Healthcare, qui échappent souvent à son contrôle.

Les énoncés prospectifs sont fournis pour permettre aux investisseurs potentiels de comprendre les points de vue et perspectives de la direction quant à l'avenir de la société, afin de les intégrer comme facteur d'évaluation d'un investissement. Ces énoncés ne représentent aucune garantie d'une performance future. Le lecteur est invité à ne pas se fier indûment à ces énoncés.

Ces énoncés prospectifs comportent nécessairement des risques et incertitudes connus et inconnus, et pourraient provoquer une différence substantielle entre les résultats financiers réels et les prévisions d'une future performance, ou les résultats exprimés ou suggérés dans les énoncés prospectifs.

Si les déclarations prospectives contenues dans cette présentation sont basées sur les suppositions raisonnables de la direction de Celltrion/Celltrion Healthcare, rien ne garantit que les déclarations prospectives se révéleront exactes, car les résultats réels et les événements futurs pourraient être sensiblement différents de ceux prévus dans ces déclarations. Celltrion/Celltrion Healthcare décline toute obligation de mettre à jour les déclarations prospectives si les circonstances ou les estimations ou opinions de la direction venaient à changer, hormis dans les cas prévus par les lois sur les valeurs mobilières applicables. Il est recommandé au lecteur de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives.

Références

1 Risque lié à la propagation de nouveaux variants préoccupants du SARS-CoV-2 dans l’UE/EEE – première actualisation le 21 janvier 2021, Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. [Dernière consultation en février 2021]

2 Données au dossier de Celltrion

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210211005967/fr/

Contacts

Holly Barber
hbarber@hanovercomms.com
+44 (0) 07759 301620

Donna Curran
dcurran@hanovercomms.com
+44 (0) 7984 550312