Marchés français ouverture 6 h 18 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 060,82
    +42,49 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,1915
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 910,22
    -744,71 (-2,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    944,98
    -24,90 (-2,57 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

CDD, intérim… les secteurs qui ont le plus recours aux contrats précaires

·1 min de lecture

Décrocher un emploi stable n’est pas toujours évident, et plus encore en contexte de crise. Selon une étude de la Dares, publiée vendredi 21 mai, 2 millions de salariés du privé ont signé des contrats courts en 2019, c’est-à-dire un contrat à durée déterminée ou une mission d’intérim ne dépassant pas 31 jours. La grande majorité d’entre eux (90%) y recourent de manière occasionnelle, et ne signent en moyenne que cinq contrats dans l’année, pour une durée totale d’un mois et demi. La moitié de ces 1,8 million de salariés sont des jeunes de moins de 25 ans, qui exercent souvent des missions pour gagner un peu d’argent en parallèle de leurs études.

Mais pour les 10% restants, les contrats courts représentent l’intégralité de leur activité. C’est-à-dire qu’en 2019, 200.000 Français enchaînaient les contrats courts, qui représentaient leur travail “à plein temps”. Ce qui signifie que ces personnes multiplient les contrats… En moyenne, ces salariés signent 46 contrats courts dans l’année, pour 200 jours travaillés. Ces contrats courts peuvent être des CDD, de l’intérim, ou encore des CDD d’usage. Ces derniers bénéficient d’une législation plus souple, et ouvrent donc moins de droits aux travailleurs. Par exemple, aucune indemnité de fin de contrat n’est due à la fin d’un CDD d’usage, contrairement à un CDD classique. En 2019, 81.000 salariés ont signé ce type de contrat particulièrement précaires.

>> Notre service - Trouvez la formation professionnelle qui dopera ou réorientera votre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chômage : l’âge plus pénalisant que la crise pour retrouver un emploi
Entreprendre : ces opportunités qu'offre le secteur de la défense
Salariés, indépendants... comment ils ont réinventé leur job pour faire face à la crise
Télétravail ou retour au bureau ? “N’imaginez pas que le 9 juin, tout redeviendra comme avant” prévient cette DRH
Ils ont trouvé du travail grâce au Contrat initiative emploi Jeunes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles