Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 111,48
    -330,06 (-0,86 %)
     
  • Nasdaq

    16 737,08
    -183,50 (-1,08 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,0833
    +0,0026 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    18 230,19
    -246,82 (-1,34 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 869,49
    +831,59 (+1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 434,95
    -20,92 (-1,44 %)
     
  • S&P 500

    5 235,48
    -31,47 (-0,60 %)
     

CATL casse les prix de ses batteries pour les constructeurs chinois, mais pas pour Tesla

Plusieurs constructeurs chinois pourraient bénéficier de tarifs particulièrement bas sur les batteries de leurs voitures électriques en s’approvisionnant chez CATL. En échange, le fabricant de batteries leur impose de se fournir quasi exclusivement chez lui.

Le géant chinois de la batterie CATL se trouve de plus en plus concurrencé par d’autres fabricants. Pour fidéliser ses clients, CATL ne peut pas compter exclusivement sur ses innovations. Alors, le fabricant propose une offre particulièrement attractive à certains constructeurs automobiles chinois pour les retenir. Selon le média chinois 36KR, le 17 février 2023, les constructeurs NIO, Li Auto, Huawei et Zeekr ont déjà signé un accord les liant à CATL contre une belle remise. Tesla, qui utilise des batteries LFP de chez CATL, n’aurait pas droit à cette réduction de prix.

CATL se lance explicitement dans une guerre des prix. Il va être intéressant d’observer comment les concurrents, comme BYD et d’autres entreprises chinoises, vont réagir. Si l’information ne concerne pour le moment que des constructeurs chinois, avec de faibles exportations vers l’Europe, on peut espérer que la guerre des prix s’étende et finisse par affecter l’ensemble des constructeurs.

Des tarifs de 200 000 yuans la tonne, au lieu de 470 000 yuans

Le lithium a fortement augmenté ces dernières années, face à la hausse de la demande. Le leader CATL n’a pas hésité à suivre la progression des prix,

[Lire la suite]