Marchés français ouverture 2 h 49 min
  • Dow Jones

    29 683,74
    +548,75 (+1,88 %)
     
  • Nasdaq

    11 051,64
    +222,13 (+2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    26 364,12
    +190,14 (+0,73 %)
     
  • EUR/USD

    0,9686
    -0,0053 (-0,54 %)
     
  • HANG SENG

    17 458,66
    +207,78 (+1,20 %)
     
  • BTC-EUR

    20 140,08
    +656,48 (+3,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    445,68
    +16,90 (+3,94 %)
     
  • S&P 500

    3 719,04
    +71,75 (+1,97 %)
     

Catherine Guillouard va quitter la présidence de la RATP

La PDG de la RATP Catherine Guillouard va quitter ses fonctions fin septembre "pour raisons personnelles", ont annoncé jeudi le gouvernement et l'entreprise publique.

"Catherine Guillouard a informé l'Etat actionnaire qu'elle souhaitait mettre fin à ses fonctions de présidente-directrice générale du groupe RATP pour raisons personnelles", ont indiqué les ministères de l'Economie et des Transports dans un communiqué commun.

"D'un commun d'accord, son mandat prendra donc fin le 30 septembre prochain", ont-il ajouté.

Le gouvernement a "d'ores et déjà" lancé une procédure de recrutement pour lui désigner un successeur, selon le communiqué.

En attendant sa nomination, la RATP sera provisoirement dirigée par le représentant de l'Etat Pierre-Alain Roche pour la présidence du conseil d'administration et par le directeur financier Jean-Yves Leclercq pour la direction générale.

"Je salue l'engagement de Catherine Guillouard, une femme d'action", a déclaré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, cité dans le communiqué.

"Elle a transformé en profondeur le groupe RATP et a accéléré son développement", a-t-il ajouté, louant sa "bonne gestion de l'un des premiers réseaux de mobilité au monde" et "la mise en oeuvre du plan de décarbonation des transports publics".

Catherine Guillouard, 57 ans, était arrivée à la tête de la RATP en août 2017. Elle avait alors succédé au poste de PDG de la Régie à l'actuelle Première ministre Elisabeth Borne, devenue ministre des Transports dans le gouvernement d'Edouard Philippe.

Elle avait été reconduite en juillet 2019 pour un mandat de cinq ans.

A la tête de la RATP elle s'est essentiellement attachée à préparer l'ouverture à la concurrence, la Régie devant perdre progressivement son monopole dans les transports en commun du coeur de l'agglomération parisienne.

Elle s'est aussi attachée à diversifier les activités du groupe public, avec notamment le fort développement de RATP Dev, une filiale spécialisée dans l'exploitation de réseaux de transports publics hors du domaine historique de l'Ile-de-France.

"Le groupe RATP est devenu le troisième opérateur de transport public urbain dans le monde", a d'ailleurs relevé Mme Guillouard, dans un communiqué de la RATP, saluant "un collectif soudé par des valeurs fortes, par une capacité d'engagement singulière au service de l'entreprise et de l'intérêt général".

Diplômée de Sciences Po Paris et de l'ENA, Catherine Guillouard était auparavant passée par la direction générale du Trésor du ministère de l'Economie, Air France, Eutelsat Communications et Rexel.

liu/mra/mla/eb