Publicité
La bourse ferme dans 2 h 1 min
  • CAC 40

    7 792,60
    -2,62 (-0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 767,36
    +7,08 (+0,15 %)
     
  • Dow Jones

    38 563,80
    -64,19 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0813
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    2 040,30
    +0,50 (+0,02 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 110,31
    -1 118,57 (-2,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,91
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    17 099,78
    +31,35 (+0,18 %)
     
  • FTSE 100

    7 645,73
    -73,48 (-0,95 %)
     
  • Nasdaq

    15 630,78
    -144,87 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 975,51
    -30,06 (-0,60 %)
     
  • Nikkei 225

    38 262,16
    -101,45 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    16 503,10
    +255,59 (+1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,2630
    +0,0004 (+0,03 %)
     

Catherine Colonna ira en Italie jeudi après les tensions sur l’immigration

La ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, est attendue à Rome jeudi 25 mai pour une rencontre avec son homologue italien, Antonio Tajani.
La ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, est attendue à Rome jeudi 25 mai pour une rencontre avec son homologue italien, Antonio Tajani.

ITALIE - Une visite à Rome pour apaiser les tensions. La ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a annoncé ce mardi 23 mai qu’elle se rendrait jeudi dans la capitale italienne pour rencontrer son homologue italien, trois semaines après les tensions provoquées par les propos de Gérald Darmanin à l’encontre de la Première ministre italienne.

« Je me rendrai en Italie après-demain, jeudi, à l’invitation de mon homologue italien » Antonio Tajani, a déclaré Catherine Colonna sur la chaîne de télévision France 2.

Le 4 mai dernier, le ministre de l’Intérieur avait estimé que Giorgia Meloni était « incapable de régler les problèmes migratoires sur lesquels elle a été élue ». Ces propos avaient suscité la colère en Italie et le chef de la diplomatie italienne, Antonio Tajani avait alors annulé sa rencontre avec Catherine Colonna prévue le jour même à Paris.

Une crise avec l’Italie ? « Certainement pas »

Si la ministre des Affaires étrangères assure que la France n’est « certainement pas » en crise avec son voisin transalpin, elle admet « un moment de flottement et d’étonnement devant les propos qui ont été tenus ». Mais « nous nous sommes expliqués depuis », affirme-t-elle.

Catherine Colonna a souligné que l’Italie et la France avaient des intérêts communs « pour prévenir les départs et demander aux pays qui ne surveillent pas suffisamment leurs côtes d’en faire davantage ». Elle a aussi relevé qu’il y avait « des raisons d’espérer une meilleure coopération entre pays européens pour lutter contre les trafics et prévenir les départs ».

« L’Italie, de fait, est confrontée à une forte pression migratoire qui passe pour l’essentiel par la Méditerranée donc nous souhaitons avoir une meilleure coopération avec l’Italie », a-t-elle poursuivi, ajoutant que cela pouvait se faire « en commun avec l’Union européenne ».

Interrogée sur la possible visite de Giorgia Meloni qui était envisagée en juin à Paris, elle a déclaré : « je pense que l’on cherche des dates mais c’est encore à voir ». Enfin, elle a rappelé que la première ministre italienne avait été « élue par le peuple italien ». De ce fait, elle estime ne pas avoir à faire de commentaires « sur tel ou tel dirigeant d’un pays démocratique voisin et ami ».

À voir également sur Le HuffPost :

Sur l’immigration, un accord entre LR et le gouvernement est-il encore possible ?

Sur la loi immigration, que comprendre des allers-retours du gouvernement ?