Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 920,86
    -2 930,72 (-4,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Catastrophes naturelles : les assureurs incités financièrement à mieux couvrir les sinistrés ?

lmaresz/Pixabay

Après des mois de retard, le document a enfin été livré. Commandé en mai 2023 par l’exécutif, le rapport chargé de formuler des recommandations pour« adapter le système assurantiel français face à l’évolution des risques climatiques» a été remis au gouvernement. Leurs auteurs, le ministre de l'Economie et des Finances, ainsi que le ministère de la Transition écologique en ont fait la présentation ce mardi 2 avril. Les pistes qui y sont présentées seront discutées avec les acteurs du secteur d’ici l’été, promet Bercy, pour une possible application à compter de 2025. France Assureurs a d'ailleurs annoncé que les événements climatiques extrêmes ont coûté plus de 6 milliards d’euros en France en 2023.

Parmi les recommandations, le maintien d’une «assurance accessible à tous» a été placé au centre des discussions. Thierry Langreney, président de l’association environnementale «Ateliers du futur» et co rédacteur du rapport, pointe que de plus en plus d’assureurs adoptent un «comportement d'évitement des zones les plus exposées». En des termes plus directs, les assureurs se retirent des régions de France qui leur coûtent le plus cher, car elles sont le théâtre de nombreuses catastrophes naturelles. Une fuite en avant amenée à créer des «déserts assurantiels» si rien n’est fait, craint le gouvernement.

Pour inciter les assureurs à maintenir leur présence, et au passage permettre aux ménages d’être couverts, le rapport préconise de changer les «règles du jeu économique». Actuellement, les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

«Buy now, pay later» : cette nouvelle habitude de consommation qui séduit les Français
Canada : il retrouve son ticket et constate qu’il a gagné 64 millions de dollars à la loterie
Addict aux jeux d'argent et endetté, il extorque plusieurs milliers d'euros à ses victimes
Trois escrocs font perdre des millions d'euros à Apple grâce cette arnaque bien rodée
Médicaments, transports sanitaires, kinés… les franchises médicales doublent, voici vos nouveaux remboursements