Marchés français ouverture 52 min
  • Dow Jones

    29 683,74
    +548,75 (+1,88 %)
     
  • Nasdaq

    11 051,64
    +222,13 (+2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    26 392,20
    +218,22 (+0,83 %)
     
  • EUR/USD

    0,9669
    -0,0070 (-0,72 %)
     
  • HANG SENG

    17 307,71
    +56,83 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    20 101,30
    +461,69 (+2,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,73
    +14,95 (+3,49 %)
     
  • S&P 500

    3 719,04
    +71,75 (+1,97 %)
     

De la catastrophe nucléaire à la panne géante, la centrale de Zaporijja concentre les risques:

ALEXANDER ERMOCHENKO

Zaporijja, la plus grande centrale nucléaire d'Europe, s'apprête à se rebrancher après avoir été entièrement déconnectée du réseau électrique. La catastrophe a été évitée grâce à des groupes électrogènes de secours. Tandis que la guerre entre l'Ukraine et la Russie s'enlise, l'incident interroge sur les risques du nucléaire civil mais aussi sur les risques de black out électrique en Ukraine.

Le monde a-t-il frôlé la catastrophe nucléaire ? Quelques heures après avoir été déconnectée pour la première fois de son histoire, l'énorme centrale de Zaporijja, sous contrôle russe, s'apprête à se rebrancher au réseau. Après l'endommagement de lignes éléctriques, elle avait "totalement déconnectée" du réseau électrique.

"Des travaux préparatoires sont en cours pour rebrancher au réseau deux unités de la centrale de Zaporijjia", la plus grande d'Europe, a indiqué sur Telegram Energoatom, opérateur ukrainien public des quatre centrales atomiques du pays. Selon Energoatom, une ligne livrant de l'électricité produite par la centrale vers le réseau énergétique ukrainien "a été réparée". La centrale est actuellement alimentée via une autre ligne réparée depuis le réseau électrique ukrainien, a précisé l'opérateur tout en assurant que les équipements et les systèmes de sécurité de cette installation fonctionnaient normalement..

en raison de cette interruption de plusieurs heures de l'alimentation électrique. Selon Volodimir Zelensky, cette interruption a été provoquée par des bombardements russes ayant incendié les abords d'une centrale à charbon située à proximité de la centrale nucléaire de Zaporijjia et alimentant celle-ci en électricité. Des groupes électrogènes de secours fonctionnant au diesel ont assuré l'alimentation en électricité de la centrale nucléaire, préservant sa sécurité. "Si notre personnel de la station n'avait pas réagi après l'interruption, nous aurions été contraints de faire face aux conséquences d'une catastrophe nucléaire", a-t-il dit dans une allocution. "La Russie a mis l'Ukraine et tous les Européens aux portes d'un désastre radiologique".

Une visite de l'Agence internationale de l'énergie atomique dans les prochains jours

Volodimir Zelensky a déclaré que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) devait être autorisée à accéder au site dans les prochains jours, avant que "les occupants" fassent basculer la situation à "un point d[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi