Marchés français ouverture 6 h 14 min
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 910,55
    -90,97 (-0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0677
    -0,0019 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    20 470,06
    -247,18 (-1,19 %)
     
  • BTC-EUR

    27 340,69
    -1 214,90 (-4,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    654,40
    -20,48 (-3,03 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     

Un casting de choc lance le big bang des médias

·2 min de lecture

Fusion TF1-M6, rapprochement Vivendi-Lagardère… La bataille d'influence fait rage sous l'œil vigilant du Parlement. Revue des troupes.

Que du beau linge. Depuis quelques jours, tout ce que le paysage médiatique tricolore compte de . Vincent Bolloré, Bernard Arnault (actionnaire de Challenges), Martin Bouygues, Delphine Ernotte, Patrick Drahi, Nicolas de Tavernost… Un vrai concours de beauté. Tous sont auditionnés dans le cadre de la commission d'enquête sénatoriale sur la concentration des médias en France. "Un sujet au cœur de l'actualité, avec le projet de fusion TF1-M6 et l'accélération du rapprochement entre Vivendi et Lagardère", pointe son président, le sénateur du Val-de-Marne, Laurent Lafon. Audiovisuel, édition, presse… Depuis les premières secousses au sein de l'empire Lagardère en 2020, le secteur est en ébullition. L'année 2022 annonce un big bang sur fond d'échéance présidentielle. Pour les prétendants, poids lourds et petits poucets, c'est le moment ou jamais de se faire entendre.

Mariage controversé

Qui veut être mon associé? Comme dans le télécrochet de M6 vantant la prise de risque entrepreneuriale - émission chérie du patron, Nicolas de Tavernost - chacun pousse ses pions. En novembre dernier, déjà, devant le Sénat, Olivier Roussat, directeur général de Bouygues, maison mère de TF1, avait averti: "Le statu quo n'est pas possible." Mais le mariage cathodique du siècle est loin d'être consommé. Martin Bouygues joue gros. (641 millions d'euros, assortis d'un échange de titres), il a dégommé plus d'un candidat crédible: Vincent Bolloré, Patrick Drahi, Daniel Kretinsky (Le Monde, Marianne…), ou le trio Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton à Mediawan. Autant de mécontents aujourd'hui. "Dans un pays qui respecte la concurrence, cette fusion n'aurait pas lieu", tacle l'un d'eux. Dans la même veine, TF1 et M6 ont peu goûté, le 12 janvier, l'interview dans C à vous - une émission Mediawan - de Xavier Niel, éternel rival de Bouygues dans les télécoms, qualifiant "d'erreur" la création de ce "groupe archi-dominant" . Sans compter les producteurs, annonceurs et chaînes riva[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles