La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 337,23
    -121,17 (-0,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Castex débloque 1,4 milliards d'euros pour réduire les tensions de recrutement

·2 min de lecture

L'objectif de Castex est de former 1,4 million demandeurs d'emploi en 2022.

Le Premier ministre Jean Castex a présenté un plan doté d'un budget de 1,4 milliard d'euros visant à réduire les tensions de recrutement sur le marché du travail en France, ce lundi 27 septembre lors d'un déplacement à Châtellerault, dans la Vienne.

"L’objectif est clair : c'est de former 1,4 million d'emploi en 2022", a déclaré le chef du gouvernement lors d'une visite dans un centre de formation, où il était accompagné de la ministre du Travail

"Des demandeurs d'emploi qui ne retrouvent pas le chemin du travail et des secteurs qui peinent à recruter : c'est ce paradoxe - et ce gâchis ! - contre lequel nous nous donnons aujourd'hui les moyens de lutter", a expliqué Jean sur son compte Twitter.

"Aujourd'hui, selon les études de la , il y aurait au moins 300.000 emplois à pourvoir, 300.000 emplois. Ça veut dire 10% du nombre de chômeurs, un petit peu plus même. Des emplois dans tous les secteurs d'activité et dans tous les niveaux de qualification", a encore souligné le Premier ministre dans son discours.

A la mi-juillet, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, s'était inquiété des difficultés de recrutement des entreprises en France, la qualifiant de principale menace à la reprise économique.

Le budget alloué par l'Etat se répartira en 600 millions d'euros pour les PME de moins de 300 salariés consacrés à la formation des salariés, 560 millions consacrés à la formation des demandeurs d’emploi et 240 millions de prime à l’embauche en contrat de professionnalisation pour les demandeurs d’emploi de longue durée, a précisé Matignon.

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles