La bourse ferme dans 4 h 14 min
  • CAC 40

    5 595,08
    +28,29 (+0,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 524,91
    +13,97 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    29 872,47
    -173,77 (-0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1923
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    1 810,20
    -1,00 (-0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    14 148,40
    -264,16 (-1,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    329,77
    -40,74 (-11,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,48
    -0,23 (-0,50 %)
     
  • DAX

    13 324,54
    +37,97 (+0,29 %)
     
  • FTSE 100

    6 339,13
    -23,80 (-0,37 %)
     
  • Nasdaq

    12 094,40
    +57,62 (+0,48 %)
     
  • S&P 500

    3 629,65
    -5,76 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3322
    -0,0034 (-0,25 %)
     

Castex évoquera la lutte contre la haine en ligne vendredi à Bruxelles

·1 min de lecture
CASTEX ÉVOQUERA LA LUTTE CONTRE LA HAINE EN LIGNE VENDREDI À BRUXELLES
CASTEX ÉVOQUERA LA LUTTE CONTRE LA HAINE EN LIGNE VENDREDI À BRUXELLES

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre français, Jean Castex, se rendra vendredi à Bruxelles, où il évoquera notamment avec la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, la lutte contre la haine sur internet après l'assassinat d'un professeur par un musulman radicalisé.

Lors des questions d'actualité au Sénat mercredi, le chef du gouvernement a souligné l'importance de mieux lutter au niveau communautaire contre la diffusion de propos haineux via les réseaux sociaux.

"Nous avons des directives communautaires à faire évoluer pour mieux responsabiliser les hébergeurs", a dit Jean Castex.

"Je serai dès vendredi à Bruxelles pour rencontrer plusieurs commissaires et la présidente de la Commission européenne et c'est l'un des premiers sujets que je vais aborder", a-t-il ajouté.

Professeur d'histoire-géographie, Samuel Paty a été décapité vendredi dernier près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) par un réfugié russe d'origine tchétchène après avoir été la cible d'une campagne hostile, notamment menée via les réseaux sociaux, pour avoir présenté des caricatures de Mahomet dans le cadre d'un cours sur la liberté d'expression.

L'objet initial de la visite du Premier ministre vendredi à Bruxelles était la présentation du plan de relance français pour faire face à la crise liée au nouveau coronavirus, a précisé Matignon. Outre Ursula von der Leyen, Jean Castex rencontrera les commissaires européens Thierry Breton (Marché intérieur) et Margrethe Vestager (Concurrence).

(Elizabeth Pineau)