La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    29 124,26
    -101,35 (-0,35 %)
     
  • EUR/USD

    0,9784
    -0,0036 (-0,36 %)
     
  • Gold future

    1 677,10
    +8,50 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    20 075,72
    +309,06 (+1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    448,53
    +5,10 (+1,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,67
    -0,56 (-0,69 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 773,89
    +36,39 (+0,34 %)
     
  • S&P 500

    3 640,48
    +0,01 (+0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1116
    -0,0007 (-0,06 %)
     

Casinos : Partouche se lance dans le métavers

·1 min de lecture

Le casinotier Partouche a annoncé mardi 12 avril créer Partouche Multiverse, une filiale dédiée aux projets dans le métavers, un concept d'univers virtuel en plein développement, avec pour ambition de devenir "un acteur de premier plan" du "divertissement 3.0". Le casinotier qui gère 40 établissements et aura 50 ans l'an prochain, se dit "convaincu que "les métavers représentent une révolution de grande ampleur", précise un communiqué. Ce mardi est ainsi lancé un premier projet, "Joker Club", une collection de NFT - un certificat de propriété numérique - faite de "8.888 images représentant chacune un joker unique, doté d'attributs différents", indique à l'AFP Maurice Schulmann, délégué général du groupe et président de Partouche Multiverse.

Les acheteurs, qui deviennent propriétaires exclusifs de ces images de jokers, peuvent aussi les revendre. Ce NFT est "un sésame, une porte d'entrée pour appartenir à une communauté de personnes" et proposera des avantages dans le réseau des casinos et des hôtels Partouche, poursuit-il, tels que "l'accès à des soirées réservées aux possesseurs de NFT, la participation à des loteries pour gagner des places de concerts, ou un séjour". "Ce projet est le premier d'une longue série à venir", des "initiatives inédites (qui) se succéderont pour porter la filiale durablement dans l'écosystème et créer le divertissement de demain", assure le groupe.

Le casinotier qui espère "toucher une cible plus jeune, des 18-35 ans" ne "s'interdit pas" par exemple (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Meta se lance dans la vente d'objets virtuels dans le métavers
Après avoir baissé pendant deux ans, le nombre de faillites d’entreprises repart à la hausse
Le taux de la France réduit l'écart avec l'Allemagne, Macron espéré vainqueur face à Le Pen
Avec Joe, le paiement fractionné se généralise sur Internet
Le pétrole plonge, le risque de récession et le confinement en Chine inquiètent