Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 063,18
    -68,35 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 991,75
    -5,07 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 233,71
    +135,03 (+0,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,0846
    +0,0023 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    16 634,74
    -91,12 (-0,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    49 447,80
    +1 908,03 (+4,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 074,98
    -13,82 (-0,27 %)
     

Casino : les raisons de la chute d’une icône de la distribution française

Capital Freepik

Pourra-t-on encore parler de Casino dans quelques semaines ? C’est une vraie interrogation. En cinq ans, le groupe de distribution est passé de 11% de part de marché en France à 5,9% en avril 2023, selon Kantar. Ce qui le ramène de la 4ème à la 7ème place du classement des distributeurs français, derrière Lidl (7,9%), Auchan (9%), Système U (11,9%), Les Mousquetaires/Intermarché (15,9%), Carrefour (20,4%) et E.Leclerc (22,7%). Et cette rétrogradation n’est sans doute pas terminée.

Casino, qui va être repris début 2024 par le consortium Kretinsky-Ladreit de Lacharrière-Attestor, prend l’eau de partout. La gestion du groupe par Jean-Charles Naouri, actuel PDG, en serait la cause. «Casino s’est construit avec des rachats via des montages financiers avec un haut niveau d’endettement. C’est la base de son modèle», confiait à Capital, en mai dernier, Cédric Ducrocq, PDG et fondateur de Diamart Groupe, société de conseil en grande distribution. En effet, le patron de Casino a bâti l’histoire du groupe avec des opérations d’acquisitions, tant en France qu’à l’étranger, qui ont débuté au début des années 90. Avec ce système, «il faut donc réussir à dégager de la rentabilité pour remonter du cash et rembourser les dettes», ajoute Cédric Ducrocq. Quand les planètes sont alignées, tout va bien, mais le moindre grain de sable fait exploser le système. Et des grains de sable, il y en a eu…

Ultra endetté, il commence à montrer des signes de faiblesses dès 2015. Alors que la concurrence comme (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

McDonald’s marche sur les plates-bandes de Starbucks avec son nouveau restaurant CosMc’s
Bourse : CAC 40, LVMH, Engie, Renault, Total, Crédit agricole… au programme de Momentum cette semaine
Taylor Swift : la folle ascension de la pop star qui a fait plier Apple et Spotify
Il construit la piscine de ses rêves sans autorisation, le tribunal le condamne à la détruire
«Eversy, c’est fini»... la start-up de Mounir Mahjoubi tire sa révérence