La bourse ferme dans 5 h 43 min
  • CAC 40

    7 107,23
    -86,93 (-1,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 247,63
    -51,98 (-1,21 %)
     
  • Dow Jones

    34 715,39
    -313,26 (-0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1339
    +0,0022 (+0,19 %)
     
  • Gold future

    1 834,70
    -7,90 (-0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    34 393,64
    -2 996,43 (-8,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    921,66
    -73,60 (-7,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,19
    -1,36 (-1,59 %)
     
  • DAX

    15 692,26
    -220,07 (-1,38 %)
     
  • FTSE 100

    7 526,63
    -58,38 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    14 154,02
    -186,23 (-1,30 %)
     
  • S&P 500

    4 482,73
    -50,03 (-1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3571
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Deux premiers cas du variant Omicron confirmés en métropole

·2 min de lecture

Après le cas identifié à La Réunion, le variant Omicron a été détecté chez un habitant de la Seine-et-Marne revenant du Nigéria et chez une femme résidant dans le Haut-Rhin de retour d'Afrique du Sud.

CORONAVIRUS - Deux premières dans l’Hexagone. L’Agence régionale de santé d’Île-de-France a confirmé ce jeudi 2 décembre un premier cas de variant Omicron dans la région. Il s’agit d’“un voyageur résidant en Seine-et-Marne a été testé positif au Covid-19 à sa descente d’avion le 25 novembre, de retour d’un séjour au Nigeria.

Le séquençage du prélèvement a révélé mercredi que cette personne était porteuse du variant Omicron”, précise l’ARS. L’individu, un homme entre 50 et 60 ans, non vacciné, ne présentait pas de symptômes au moment du test.

Sa femme, qui l’accompagnait dans ce voyage, également non vaccinée, a été testée positive au Covid-19 et un séquençage est en cours pour vérifier s’il s’agit également du variant Omicron, a précisé l’ARS. L’entourage a été testé et placé à l’isolement.

Une troisième personne vivant sous le même toit a été testée ce jeudi pour déterminer si elle était contaminée et, le cas échéant, si elle est porteuse du variant. Cette troisième personne n’est pas non plus vaccinée, a précisé l’ARS.

Le second cas, détecté dans le Haut-Rhin, concerne une femme, âgée de 40 à 50 ans et présentant un “schéma vaccinal complet”, selon l’ARS du Grand Est. Elle avait été testée positive au retour d’un voyage en Afrique du Sud, et placée à l’isolement, avant que le séquençage ne révèle la nature du variant. “Peu de contacts à risque ont été identifiés”, précise l’ARS.

Jusqu’à présent, un premier cas positif au variant Omicron avait été identifié en France sur l’île de la Réunion.

Face à la menace du variant Omicron, la France a annoncé mercredi un durcissement des conditions d’accès à son territoire en imposant notamment un test négatif pour tous les voyageurs, même vaccinés, provenant d’un pays hors de l’Union européenne.

Le porte-parole du gouvernement avait également fait état mercredi de “13 cas suspects du variant Omicron sur le territoire”, s’attendant à des cas avérés “dans les prochaines heures ou les prochains jours”.

À voir également sur Le HuffPost: Covid: Le variant découvert en Afrique du Sud inquiète les chercheurs mais votre priorité est ailleurs

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Variant Omicron : nouvelles restrictions en cascade après la mise en garde de l'OMS

undefinedundefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles