Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 071,23
    +1 200,65 (+2,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 210,63
    +12,06 (+1,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

En cas de RN au pouvoir, faut-il craindre une crise financière à la sauce British ?

PIXABAY

Jordan Bardella sera-t-il notre Liz Truss à nous ? C’est la question que pose en creux une étude publiée mardi 11 juin par le cabinet Asterès, qui estime que le programme économique du RN (Rassemblement national) représente «un risque réel de crise de la dette publique» en cas d’arrivée au pouvoir du parti d’extrême droite après les élections législatives des 30 juin et 7 juillet. À la manière de celle provoquée au Royaume-Uni il y a près de deux ans par la très éphémère Première ministre britannique Liz Truss.

Vous ne suivez plus ? On vous explique ! La crise de la dette publique, c’est lorsque ceux qui prêtent de l’argent au pays - vous, épargnants, au travers de vos placements, mais aussi les banques et autres investisseurs institutionnels - perdent confiance dans la solvabilité d’un État. Et demandent par conséquent à ce dernier, du jour au lendemain, des taux de rémunération bien plus élevés, afin de compenser le risque de non-remboursement de leurs investissements. Se met alors en place un mécanisme de «boule de neige», la hausse de la charge d’intérêt de l’État augmentant le risque qu’il ne puisse plus rembourser sa dette, ce qui augmente ses charges d’intérêt, et ainsi de suite.

C’est ce qui s’était produit à l’automne 2022 lorsque la conservatrice Liz Truss était arrivée au pouvoir, après avoir fait campagne sur le pouvoir d’achat. Le 23 septembre 2022, elle chargeait son ministre des Finances de présenter des mesures budgétaires massives, à commencer par de fortes baisses (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Assurance chômage : mauvaise nouvelle, la réforme du 1er décembre est (pour le moment) maintenue
Vol de données : le site de Disney a été piraté par des fans… du jeu Club Penguin !
Disparition du vol MH370 : de nouvelles informations fournies par les radars militaires
Loi sur la fin de vie : Line Renaud en appelle à Emmanuel Macron après la mort de Françoise Hardy
Ce qu’a annoncé Emmanuel Macron, le Smic bientôt augmenté… L'actu éco en 120 secondes