La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 968,89
    +1 805,44 (+5,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Cette carte montre la fracture vaccinale entre quelques pays riches et le reste du monde

·1 min de lecture

Une carte montre l'énorme différence en matière de vaccination entre certains pays riches et le reste du monde. Le graphique, réalisé par Max Roser du site Our World in Data, montre la proportion de chaque pays à recevoir au moins une dose de vaccin contre le coronavirus.

Il montre que les pays européens, l'Amérique du Nord et certains pays d'Amérique du Sud ont des taux élevés, tandis que les taux sont particulièrement bas en Afrique.

À lire aussi — Covid-19 : voici la liste des 13 pays où la vaccination est obligatoire

La semaine dernière, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a imputé la responsabilité de cette disparité à la "cupidité" et a déclaré que les pays riches devraient faire don de leurs vaccins excédentaires au lieu de les utiliser comme rappels. "Nous faisons actuellement le choix conscient de ne pas protéger ceux qui en ont besoin", a-t-il déclaré.

Les experts ont averti que l'inégalité des taux de vaccination signifie que certains pays finiront par être plus lourdement touchés par la pandémie. Ils préviennent également que la pandémie risque de se prolonger, même pour les pays les plus riches, car le virus continue de muter et de circuler.

Max Roser a écrit sur Twitter qu'il soutenait le programme de l'OMS pour la distribution de vaccins aux pays les plus pauvres, appelé COVAX. "Je pense que les pays riches devraient soutenir COVAX et financer la production de plus de vaccins pour mettre fin à la pandémie mondiale." (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le déclin des dinosaures aurait débuté bien avant la chute d'un astéroïde sur Terre
Pourquoi le variant Delta pourrait davantage toucher les enfants
Le variant Delta est-il vraiment la pire version que le coronavirus puisse présenter ?
La Terre a basculé sur le côté il y a 84 millions d'années avant de se redresser, selon une étude
Une 'pierre de Rosette' pourrait aider les scientifiques à résoudre le mystère des éruptions solaires

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles