Marchés français ouverture 8 h 22 min
  • Dow Jones

    26 519,95
    -943,24 (-3,43 %)
     
  • Nasdaq

    11 004,87
    -426,48 (-3,73 %)
     
  • Nikkei 225

    23 418,51
    -67,29 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1754
    -0,0036 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    24 708,80
    -78,39 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    11 321,78
    +117,42 (+1,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    261,22
    -11,47 (-4,20 %)
     
  • S&P 500

    3 271,03
    -119,65 (-3,53 %)
     

CARTE. Covid-19 : comment partir en voyage d'affaires

·1 min de lecture

La planète entière cherche une solution pour relancer les voyages d'affaires. Il y a un an, le français International SOS, leader mondial de l'accompagnement de salariés expatriés ou en déplacement professionnel, assurait la surveillance en temps réel de 2,5 millions de voyageurs partout dans le monde. Avec la crise du Covid-19, elle ne vise plus aujourd'hui que 700.000 personnes, qui n'ont pas renoncé à inspecter une usine au bout du monde, à ­rejoindre une plateforme pétrolière, à visiter un fournisseur. Moins de 30% seulement des ­déplacements habituels du personnel de grands groupes, d'entreprises, d'ONG, de compagnies aériennes, mais aussi des diplomates ou des militaires, sont encore effectués.

Véritable tour de contrôle du voyage professionnel avec 11.000 clients, International SOS confirme que le monde est quasi à l'arrêt et que les questions de sécurité sanitaire sont devenues prioritaires. "Elles le resteront pour les vingt années à venir, prédit Arnaud Vaissié, le patron d'International SOS. Après les attentats du 11‑­Septembre, les déplacements professionnels avaient été marqués par un renforcement des mesures de sûreté et de sécurité. Avec la crise du Covid, la sûreté est toujours aussi importante, mais les entreprises se retrouvent face au devoir de protéger leurs salariés des risques sanitaires."

Une trentaine de cliniques dans le monde

Quand, dans les années 1980, il crée son groupe à Singapour avec un compatriote médecin urgentiste, son idée est d'accompagner...


Lire la suite sur LeJDD