Marchés français ouverture 3 h 3 min
  • Dow Jones

    31 029,31
    +82,32 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 177,89
    -3,65 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    26 505,55
    -299,05 (-1,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0458
    +0,0014 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    22 040,33
    +43,44 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    19 194,60
    -342,97 (-1,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    431,03
    -8,63 (-1,96 %)
     
  • S&P 500

    3 818,83
    -2,72 (-0,07 %)
     

CARTE. Covid-19 : l’accalmie se poursuit malgré l’arrivée des sous-variants BA.4 et BA.5

Toujours pas de rebond épidémique à l’horizon. Alors que le Portugal est en proie à une sixième vague provoquée par BA.5, un nouveau sous-variant d’Omicron apparu pour la première fois en Afrique du sud, les indicateurs épidémiologiques se verdissent en France. En moyenne, 22.310 cas positifs à la Covid-19 ont été recensés chaque jour par Santé publique France entre le 17 et le 23 mai. Début mai, l’organisme de santé publique en enregistrait le double quotidiennement. Quant au taux d’incidence, il baisse encore de 25% et s’établit à 232,67 contaminations pour 100.000 habitants en une semaine.

Mis à part le Finistère, où Santé publique France a recensé 309 nouveaux cas positifs à la Covid-19 pour 100.000, le reste de la métropole est officiellement passé sous le seuil des 300/100.000. 234,6 contaminations pour 100.000 ont par exemple été comptabilisées dans la Somme, 226,3/100.000 en Mayenne ou encore 205/100.000 dans la Vienne.

Mieux, une quarantaine de départements ont désormais un taux d’incidence inférieur à 200 nouveaux cas positifs pour 100.000 habitants. En Seine-Saint-Denis, 154,5 contaminations pour 100.000 ont été recensées entre le 17 et le 23 mai. Même tendance dans le Lot, où l’indicateur s’est élevé à 155,9 nouveaux cas positifs à la Covid-19 pour 100.000 habitants en sept jours. Idem dans les Hautes-Alpes et dans l’Allier, où respectivement 153,8 et 157,5 contaminations pour 100.000 ont été enregistrées en une semaine. Le tableau est différent dans les outre-mer, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crise alimentaire : mis en cause, Poutine rejette la faute sur l'Europe et les Etats-Unis
L’explosion des saisies d’armes imprimées en 3D inquiète Europol
"Une baisse des taux de TVA serait injuste car elle ne serait pas ciblée sur les ménages modestes"
"Le sentiment de crise permanente influe sur l'épargne et nos modes de consommation"
Présidentielle : la somme qu’il manque à Valérie Pécresse pour éponger sa dette de 5 millions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles