Marchés français ouverture 7 h 54 min

Carte bancaire piratée : peut-on être remboursé ?

Getty / Illustration

Avec la hausse des achats en ligne, les piratages de cartes bancaires se multiplient. Voici ce qu’il faut faire si vous en êtes victime.

Un achat sur un site Internet douteux, et vos données de carte bancaire peuvent se retrouver entre de mauvaises mains. Et ainsi servir à des individus mal intentionnés qui en profitent pour faire leurs achats sur Internet, à vos frais.

Dès que vous constatez que des paiements ont été réalisés frauduleusement avec votre carte bancaire, il faut contacter votre banque, par lettre recommandée. Joignez-y la liste des dépenses frauduleuses, et faites opposition à votre carte.

Remboursement à 100%

La banque doit vous rembourser, sans aucune condition ni franchise, l’intégralité des sommes concernées. Les éventuels agios qui en ont découlé doivent aussi être remboursés, selon l’article L133-19 du Code monétaire et financier.

La règle est la même si vous êtes victime de phishing, une pratique qui consiste pour les pirates informatiques à envoyer des mails en imitant les établissements bancaires, et demandant d’y inscrire ses coordonnées bancaires. Là aussi, les banques doivent vous rembourser les sommes concernées.

Plus d’un million de cartes servent chaque année à un paiement frauduleux

Après une hausse du montant piraté par fraude à la carte bancaire ces dernières années, le chiffre est enfin à la baisse. Selon le dernier rapport de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, 399,1 millions d’euros ont été dérobés via ce moyen de paiement en 2016 contre 416,1 millions un an plus tôt. 

En revanche, sur cette même période, le nombre de cartes ayant servi à des paiements frauduleux a bondi de 31% pour atteindre 1 138 200. A noter que dans 70% des cas, le paiement frauduleux a lieu après le piratage de la carte sur Internet.

A LIRE AUSSI>> Vol de carte bancaire : ce qu’il faut savoir