La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 269,64
    +1 491,34 (+3,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Carte bancaire : ces astuces pour déjouer les plafonds de paiement imposés par votre banque

Vincent MIGNOT
·1 min de lecture
Vente sur un site de petites annonces
Vente sur un site de petites annonces

C’est un des effets collatéraux de la pandémie : nous utilisons de plus en plus souvent nos cartes bancaires pour régler nos achats. Malgré les messages rassurants des pouvoirs publics, qui ont assuré que le risque d’être infecté par le Covid en manipulant des pièces et des billets était infime, les consommateurs ont massivement opté, en magasins, pour le paiement sans contact, utilisé désormais par 3 Français sur 4 (1). Dans le même temps, le recours au commerce en ligne pour les achats de biens a progressé de 30% environ depuis le début de la crise. Huit fois sur dix, ils sont payés par carte bancaire.

Conséquence de ce recours plus systématique à la carte, aux dépens des espèces, mais aussi du chèque : le risque de voir sa carte bloquée augmente. On ne peut pas en effet dépenser sans compter : les banques appliquent des plafonds de paiement, généralement sur 30 jours glissants, dont le montant se limite parfois à quelques centaines d’euros, selon le type de carte que vous possédez, vos revenus récurrents ou les placements détenus dans votre banque.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Déclaration d'impôt 2021 : les 4 surprises qui vous concernent
- Coronavirus : pourquoi les amendes en France sont moins élevées qu'ailleurs
- Néobanque : le régulateur siffle la fin de la récré