La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    45 242,51
    -6 388,70 (-12,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Les cars de BlaBlaCar reprendront la route à partir du 31 mars

·1 min de lecture

La plateforme de covoiturage BlaBlaCar a annoncé lundi qu'elle reprendrait ses liaisons d'autocars en France à partir du 31 mars, une relance qui correspondra à l'abandon de l'appellation BlaBlaBus. "On relance les bus à la fin du mois, début avril, pour les vacances de Pâques", a indiqué à l'AFP le directeur général Nicolas Brusson. Par la même occasion, "la marque BlaBlaBus disparaît, et tout s'appelle BlaBlaCar", a-t-il ajouté. Les billets sont déjà en vente en ligne, avec des prix bas et des conditions d’échange "souples", a assuré le responsable.

"Quand on avait arrêté l'exploitation en novembre, on envisageait de redémarrer au printemps. On imaginait alors que les conditions sanitaires seraient meilleures que ce qu'elles sont actuellement. Mais ce qui est assez surprenant — et positif pour nous — c'est qu'on voit que, depuis plusieurs semaines maintenant, on a une hausse constante sur le covoiturage", a-t-il expliqué.

À lire aussi — BlaBlaCar peaufine avec les trottinettes Voi son plan pour vous transporter de porte-à-porte

L'offre en covoiturage est actuellement revenue au niveau du début de l'été dernier, ce qui correspond à 60% à 70% du niveau de mars 2019. "Il y a très clairement un désir de voyager, et une demande qui est beaucoup plus élevée que ce qu'on aurait pu imaginer", a-t-il relevé. Cela le rend confiant dans la viabilité des lignes d'autocars sur les axes les plus demandés.

BlaBlaCar compte proposer d'abord 100 destinations en France, soit selon M. Brusson, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Royaume-Uni devrait renforcer son arsenal nucléaire pour la première fois depuis la Guerre froide
L'économie française devrait connaître un rebond un peu plus fort qu'anticipé, selon la Banque de France
Emmanuel Faber évincé de la présidence de Danone après avoir déjà perdu la direction générale
Voici les techniques d'Amazon pour vous pousser à dépenser plus d'argent
Intermarché, Leclerc et Lidl toujours à la fête en février, Auchan et Casino à la peine