La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 945,58
    +68,61 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    14 253,27
    +111,79 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1943
    +0,0019 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    27 278,41
    -53,87 (-0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    775,33
    -18,99 (-2,39 %)
     
  • S&P 500

    4 246,44
    +21,65 (+0,51 %)
     

Carrefour et Tesco : fin de l'alliance à l'achat le 31 décembre 2021

·2 min de lecture

Les achats en commun par Carrefour et Tesco, ce sera bientôt fini. Cette alliance nouée pour trois ans en 2018 prendra officiellement fin le 31 décembre 2021, annonce le géant français de la grande distribution.

Les distributeurs Carrefour et Tesco ont décidé de poursuivre leur recherche de sources d'approvisionnement "de manière indépendante" et privilégieront "leurs propres opportunités, en s'appuyant sur l'expérience acquise et les progrès réalisés au cours de la période de mise en oeuvre de l'alliance". C'est en ces termes que le communiqué de Carrefour, publié le 7 juin, annonce la fin de l'alliance avec Tesco qui portait notamment sur les achats en commun de produits pour leurs marques propres. Un partenariat qui avait été noué pour trois ans en 2018, mais qui avait été limité par l'Autorité de la concurrence.

En décembre 2020, l'Autorité avait demandé aux deux distributeurs de s'engager sur plusieurs restrictions permettant de répondre "pleinement et efficacement" à "des préoccupations de concurrence", devant notamment exclure de leur accord l'achat de produits agricoles acquis principalement auprès des producteurs français et européens.

Lire aussi

Le gendarme de la concurrence redoutait que les accords conclus entre les groupes pour leurs marques distributeurs ne diminuent la concurrence entre eux, en amenant à "homogénéiser" ces produits.

Cette décision était la première rendue dans le nouveau cadre fixé par la loi Alimentation (Egalim) du 30 octobre 2018, qui lui permet de suspendre les accords à l'achat s'ils occasionnent des atteintes à la concurrence.

L'Autorité avait procédé de même avec quatre distributeurs, Casino, Metro, Auchan et son franchisé Schiever, pour "répondre aux risques d'atteinte à la concurrence". Casino a depuis annoncé mettre un terme à cette alliance et en a conclu une autre avec Intermarché, valable cinq ans et portant notamment sur l'achat des produits des grands industriels internationaux.

(Sources : AFP et Reuters).

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles