Marchés français ouverture 4 h 44 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 689,08
    +678,15 (+2,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1906
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    28 430,51
    -58,49 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 394,35
    -2 514,80 (-8,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    785,80
    -64,55 (-7,59 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

Carrefour : le salaire du PDG Alexandre Bompard a du mal à passer auprès des actionnaires

·1 min de lecture

Levée de boucliers contre la rémunération d'Alexandre Bompard. Le PDG de Carrefour s'est frotté à la résistance de certains de ses actionnaires lors de l'Assemblée générale du géant tricolore de la grande distribution. Le dirigeant de 48 ans va rester à la tête du géant de la distribution jusqu'à l'année 2024 et son conseil d'administration ne change pas, puisque les administrateurs dont le mandat arrivait à échéance ont tous été reconduits. L'ancien dirigeant de Fnac-Darty, arrivé à la tête de Carrefour en 2017, a rassemblé 81,71% des suffrages lors de l'Assemblée générale.

Mais son vice-président Philippe Houzé, par ailleurs président du directoire des Galeries Lafayette, n'a rassemblé que 70,51% des suffrages, contre 97,28% des voix pour l'administrateur référent Stéphane Israël, par ailleurs président exécutif de Arianespace. Nicolas Bazire, membre du conseil d'administration de Carrefour depuis 2008, a enregistré un score encore moindre, 60,09%, tandis que les autres administrateurs, Claudia Almeida e Silva, Stéphane Courbit, Aurore Domont, Mathilde Lemoine et Patricia Moulin-Lemoine, ont été reconduits avec des scores tous supérieurs à 82%.

>> A lire aussi - Pas de rapprochement entre Carrefour et Couche-Tard mais des "partenariats opérationnels" ?

"Nous avions un problème sur la désignation de Nicolas Bazire, même s'il y a la présomption d'innocence et qu'il a fait appel, il a quand même été condamné à trois ans de prison ferme" en 2020 pour complicité et recel d'abus de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bouygues ne convainc pas, retour de la volatilité en vue : le conseil Bourse du jour
MacDonald's : un procès pour discrimination au montant colossal vise le géant du fast-food
Fibre optique : la SNCF va proposer des offres ultra haut débit
Des croquettes aux criquets, des plantes en pot pour les bureaux... les start-up à suivre
Saint-Gobain rachète le leader de la chimie Chryso

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles