La bourse ferme dans 35 min
  • CAC 40

    5 706,77
    -77,12 (-1,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,02
    -49,26 (-1,34 %)
     
  • Dow Jones

    31 149,12
    -252,89 (-0,81 %)
     
  • EUR/USD

    1,2130
    -0,0056 (-0,46 %)
     
  • Gold future

    1 733,10
    -42,30 (-2,38 %)
     
  • BTC-EUR

    39 305,34
    -2 979,23 (-7,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,36
    +22,22 (+2,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,34
    -1,19 (-1,87 %)
     
  • DAX

    13 797,01
    -82,32 (-0,59 %)
     
  • FTSE 100

    6 493,14
    -158,82 (-2,39 %)
     
  • Nasdaq

    13 226,88
    +107,45 (+0,82 %)
     
  • S&P 500

    3 831,08
    +1,74 (+0,05 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3962
    -0,0051 (-0,36 %)
     

Carrefour : Résultats 2020 à nouveau en forte progression; Carrefour s’engage sur un objectif de cash-flow libre net supérieur à 1 Md€

·37 min de lecture
  • Solide dynamique de croissance

    • Performance commerciale record en 2020 (+7,8% ventes LFL) : France (+3,6% LFL), Espagne (+7,1% LFL) et Brésil (+18,2% LFL). Retour à la croissance des hypermarchés en France (+1,0% LFL en 2020, +3,9% au T4)

    • Satisfaction clients en forte progression : accélération de la progression du NPS® Groupe, avec +12 points en 2020 après +8 points en 2018-19. Ambition de NPS® rehaussée à +30 points(1) d’ici 2022

    • Compétitivité commerciale renforcée dans les principaux pays du Groupe. Meilleur semestre en tendance de part de marché en France depuis 3 ans ; progression de +0,1 point au T4(2)

  • Amélioration régulière de la profitabilité : ROC(3) de 2 173 M€, en croissance de +16,4% à changes constants en 2020(4)

    • Progression de +630 M€ du ROC des activités de distribution

    • Croissance de l’activité e-commerce alimentaire (plus de +70% en 2020) contribuant dorénavant positivement à l’amélioration du ROC et du taux de marge opérationnelle

  • Forte progression de la génération de cash : cash-flow libre net(5) à 1 056 M€ en 2020 (vs 324 M€ en 2019(4))

  • Fort du succès de son plan de transformation et confiant dans son modèle, Carrefour annonce :

    • Un nouvel objectif de 2,4 Md€ d’économies de coûts additionnelles en année pleine à horizon 2023 ; l’objectif de 3 Md€ à horizon 2020 est atteint

    • Un objectif de génération de cash-flow libre net(5) supérieure à 1 Md€(6) par an dès 2021

    • La normalisation de la politique de dividende : 0,48 euro par action proposé, intégralement en numéraire ; objectif de croissance régulière du dividende

    • Une politique précise d’allocation de capital alliant investissements opérationnels, dividende et poursuite de la stratégie d’acquisitions ciblées

Regulatory News:

Carrefour (Paris:CA):

Alexandre Bompard, Président-Directeur Général, a déclaré : «2020 a été une année d’engagement pour Carrefour. Celui de nos équipes, mobilisées au service de nos clients, qui ont relevé avec succès d’immenses défis sanitaires, logistiques, humains. Celui de tout notre Groupe, qui conserve durablement le même niveau d’extrême vigilance sanitaire et la même attention à sa responsabilité sociale et environnementale.

2020 a aussi été une année décisive pour Carrefour. Dans une crise qui accélère les mutations en cours, notre Groupe a franchi un cap. Il y a 3 ans, le plan Carrefour 2022 introduisait une première rupture pour notre Groupe. Trois ans d’un déploiement sans faille de notre transformation ont établi un modèle de croissance qui s’appuie sur la satisfaction de nos clients et les nouvelles tendances de consommation. Aujourd’hui, ce modèle assure de façon pérenne le dynamisme de nos ventes et la profitabilité de notre Groupe, et nous permet de dégager d’importantes capacités de financement pour poursuivre notre développement. Nos résultats 2020 en sont la démonstration.

Nous sommes confiants pour l’avenir, et traduisons cette confiance par de nouveaux engagements opérationnels et financiers. »

Notes : (1) depuis le début du plan ; (2) basé sur des données NielsenIQ RMS pour le chiffre d’affaires tous produits (CATP) (hors carburant) pour la période de 156 semaines se terminant le 27/12/2020 pour le marché total de la distribution française (Copyright © 2021, NielsenIQ) ; (3) le ROC 2020 intègre les produits et charges relatifs aux effets de la COVID-19. Les primes exceptionnelles et avantages assimilés versés aux collaborateurs (128 M€ au S1 2020) sont comptabilisés en autres produits et charges non-courants ; (4) la base de comparaison 2019 est retraitée de la décision IFRS IC sur IFRS 16 ; (5) le cash-flow libre net correspond au cash-flow libre après coûts de l’endettement financier net et paiements locatifs nets. Il s’entend après décaissement des charges exceptionnelles ; (6) avec des investissements (capex) compris entre 1,5 Md€ et 1,7 Md€, contre 1,2 Md€ en 2020

CHIFFRES CLÉS DE L’EXERCICE 2020

(en M€)

2019
retraité(1)

2020

Variation

Chiffre d'affaires TTC

80 672

78 609

+7,8% en comparable

Résultat opérationnel courant (ROC)(2)

2 099

2 173

+16,4%, +343 M€
(changes constants)

Marge opérationnelle courante

2,9%

3,1%

+17pbs

Résultat opérationnel

1 071

1 686

+57,4% / +615 M€

Résultat net ajusté, part du Groupe

858

1 011

+17,9% / +154 M€

Cash-flow libre net(3)

324

1 056

+732 M€

Cash-flow libre net retraité des exceptionnels

1 045

1 594

+549 M€

Dette financière nette (au 31 décembre)

2 615

2 616

-288 M€ (changes constants)

Notes : (1) 2019 retraité de la décision IFRS IC sur IFRS 16 ; (2) le ROC 2020 intègre les produits et charges relatifs aux effets de la COVID-19. Les primes exceptionnelles et avantages assimilés versés aux collaborateurs (128 M€ au S1 2020) sont comptabilisés en autres produits et charges non-courants ; (3) le cash-flow libre net correspond au cash-flow libre après coûts de l’endettement financier net et paiements locatifs nets. Il s’entend après décaissement des charges exceptionnelles

UNE SOLIDE DYNAMIQUE DE CROISSANCE

Une performance commerciale record

Leader de la transition alimentaire pour tous et porté par la profonde transformation engagée depuis 2018, Carrefour est désormais sur une trajectoire de croissance durable, avec des performances solides, notamment dans ses pays clés (France, Espagne et Brésil).

En 2020, avec une croissance de chiffre d’affaires de +7,8% en comparable (LFL), Carrefour réalise sa meilleure performance depuis au moins 20 ans :

  • En France (+3,6% LFL), tous les segments sont en croissance : hypermarchés (+1,0% LFL), supermarchés (+6,8% LFL) et proximité (+8,3% LFL)

  • La très bonne dynamique de croissance se confirme en Espagne avec +7,1% LFL

  • Le Brésil affiche une croissance comparable record de +18,2%, portée tant par Carrefour Retail (+19,6% LFL) que par Atacadão (+17,6% LFL)

Croissance LFL

T4 2020

Année 2020

Groupe

+8,7%

+7,8%

France

+5,5%

+3,6%

Hypermarchés

+3,9%

+1,0%

Supermarchés

+9,8%

+6,8%

Proximité

+5,9%

+8,3%

Espagne

+6,0%

+7,1%

Brésil

+22,9%

+18,2%

Une satisfaction clients en forte progression, un atout pour la croissance future

La dynamique de croissance durable repose sur une satisfaction clients élevée.

  • En 2020, le NPS® du Groupe a progressé de +12 points, après +8 points sur 2018-2019

  • A +20 points depuis le début du plan, le Groupe est déjà proche de son objectif initial de +23 points sur 2018-2022 et rehausse donc son ambition à +30 points

  • En France, le NPS® a progressé de +16 points en 2020, dont +17 points en hypermarchés et +18 points en supermarchés

  • L’amélioration du NPS® traduit notamment une meilleure image prix, l’excellence opérationnelle et une attention permanente aux clients

Des initiatives stratégiques en phase avec les tendances de consommation actuelles

Les nouvelles tendances de consommation, parfaitement identifiées dans le cadre du plan Carrefour 2022 et amplifiées par la COVID-19, portent la dynamique de croissance.

  • Avancée décisive du e-commerce alimentaire en 2020 : croissance de plus de +70% de la GMV e‑commerce alimentaire à 2,3 Md€ et ambition confirmée d’atteindre 4,2 Md€ d’ici à 2022

  • Confirmation de l’attrait des produits Bio : acteur de premier plan de ce marché, Carrefour affiche une croissance de chiffre d’affaires de +18% en 2020 à 2,7 Md€ et confirme l’objectif de 4,8 Md€ d’ici à 2022. Le Groupe multiplie les initiatives, dont l’acquisition de l’enseigne spécialisée de centre-ville Bio c’ Bon

  • Fort dynamisme des produits à marque Carrefour : croissance supérieure à celle du marché, +2 pts de pénétration à 29% du chiffre d’affaires 2020. Vecteurs de pouvoir d’achat et d’image prix, ils devraient continuer à croître et représenter 1/3 du chiffre d’affaires en 2022

  • Accélération dans les formats de croissance (proximité, Cash & Carry et Supeco) : avec 1 874 ouvertures à fin 2020, Carrefour est en bonne voie pour atteindre son objectif d’ouvrir 2 700 magasins de proximité entre 2018 et 2022

Des acquisitions ciblées, source de croissance rentable complémentaire

Fort de son bilan, de ses savoir-faire commerciaux et opérationnels, ainsi que de positions de marché renforcées, Carrefour se positionne en consolidateur naturel là où il est présent. Le Groupe est plus que jamais attentif aux opportunités de croissance externe de taille modérée, offrant une parfaite complémentarité avec ses activités existantes. Les opérations annoncées au cours de 2020 et réalisées dans des conditions financières attractives, illustrent parfaitement cette stratégie.

  • Supersol : 172 supermarchés et magasins de proximité en Espagne ; finalisation attendue au S1 2021

  • Makro : 30 magasins de cash & carry au Brésil ; partiellement finalisé (25 magasins acquis dont 6 déjà convertis à fin 2020)

  • Wellcome : 224 magasins de proximité à Taïwan ; finalisé le 31 décembre 2020

  • Bio c’ Bon : 107 magasins Bio de centre-ville en France ; acquis en novembre 2020

  • Potager City, Dejbox et Bioazur finalisés en 2020

Tout en restant très sélective, cette politique d’acquisitions ciblées constitue une source de croissance rentable complémentaire. Les acquisitions annoncées en 2020, représentant une valeur d’entreprise d’environ 760 M€, devraient apporter plus de 2% de chiffre d’affaires additionnel en année pleine.

UNE AMÉLIORATION RÉGULIÈRE DE LA PROFITABILITÉ

Une dynamique continue d’économie de coûts

La dynamique de transformation s’accompagne, depuis 2018, d’une culture d’excellence opérationnelle et de rigueur financière. Carrefour a ainsi atteint 3,0 Md€ d'économies en année pleine en 2020 et se fixe un nouvel objectif de 2,4 Md€ additionnels en année pleine à horizon 2023.

Carrefour poursuit ainsi l’amélioration de ses conditions d’achats, marchands et non marchands, et continue de renforcer l’efficacité opérationnelle en logistique et dans les magasins, en s’appuyant sur la massification et la refonte des process.

Une croissance régulière du résultat opérationnel

La dynamique commerciale dans les activités de distribution se traduit aujourd’hui par un levier opérationnel robuste et une hausse du résultat opérationnel courant des activités de distribution de c.+630 M€ à changes constants en 2020. Cette croissance vertueuse devrait se prolonger et ainsi permettre une hausse régulière de la profitabilité.

Dans le e-commerce alimentaire, la forte hausse des volumes et une meilleure productivité entraînent une amélioration structurelle du modèle économique. La croissance du e-commerce alimentaire a contribué en 2020 et continuera à contribuer positivement à l’amélioration du ROC et du taux de marge opérationnelle.

UNE FORTE GÉNÉRATION DE CASH

Une politique d’investissements efficace et des stocks en baisse régulière

Des efforts de sélectivité et de productivité permettent de bien maîtriser le niveau d’investissements, tout en maintenant la qualité des actifs et de nombreux projets de développement (expansion et digital notamment). En 2020, les investissements ont été réduits à 1 241 M€ dans le contexte de crise sanitaire. L'enveloppe annuelle d’investissements (capex) devrait être comprise entre 1,5 Md€ et 1,7 Md€ dans les années à venir.

La baisse régulière du niveau de stocks témoigne également de la bonne discipline financière.

Engagement sur un objectif de cash-flow libre net1 à partir de 2021

La bonne dynamique commerciale, conjuguée à la rigueur financière, ont permis une génération de cash-flow libre net de 1 056 M€ en 2020, en progression de +732 M€ par rapport à 2019.

Confiant dans son modèle de croissance durable et rentable, Carrefour annonce un objectif de génération de cash-flow libre net annuel supérieur à 1 Md€2 dès 2021, après décaissement des charges exceptionnelles.

NORMALISATION DE LA POLITIQUE DE DIVIDENDE

Après presque 10 ans d’option de dividende en titres, Carrefour est maintenant en position de normaliser sa politique de dividende.

Ainsi, le dividende proposé au titre de l’exercice 2020 s’élève à 0,48 euro par action. Il sera intégralement versé en numéraire et soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale du 21 mai 2021.

Le dividende ordinaire, en numéraire, a vocation à croître régulièrement.

POLITIQUE D’ALLOCATION DE CAPITAL

En cohérence avec ses ambitions de croissance responsable et durable et de génération de cash-flow libre net, Carrefour définit une politique d'allocation du capital comprenant :

  1. Des investissements dans les activités et l’offre client, au service de la Raison d’être

  2. Un dividende ordinaire, en numéraire, ayant vocation à croître

  3. Des acquisitions ciblées

  4. Le maintien d’une notation de crédit solide (« Solid investment grade »)

  5. De potentiels rachats d’actions ou équivalent

Tout en poursuivant ses investissements pour mieux servir ses clients, Carrefour souhaite allier bilan robuste, permettant de saisir les opportunités de croissance externe, efficacité financière et retour aux actionnaires.

________________________

1

Le cash-flow libre net correspond au cash-flow libre après coûts de l’endettement financier net et paiements locatifs nets. Il s’entend après décaissement des charges exceptionnelles

2

Incluant des investissements (capex) normalisés entre 1,5 Md€ et 1,7 Md€ contre 1,2 Md€ en 2020. Voir annexes pour plus de détails sur les hypothèses

CARREFOUR, ENTREPRISE ENGAGÉE

Mobilisation exceptionnelle face à la crise

Face à la pandémie de la COVID-19, les équipes de Carrefour ont fait preuve d’une réactivité exceptionnelle, afin d’assurer la continuité de la distribution alimentaire, puis répondre aux nouvelles attentes des consommateurs dans un environnement complexe et en évolution rapide.

Le Groupe a immédiatement mis en œuvre des mesures fortes de protection de la santé des collaborateurs et des clients. Carrefour continue de s’adapter aux nouvelles dispositions et règles sanitaires recommandées par les pouvoirs publics dans chaque pays. Les magasins intégrés et les entrepôts ont été certifiés par les différentes agences de sécurité sanitaire, notamment en France, en Espagne et au Brésil, attestant du haut niveau de protection.

Mesures de responsabilité sociale et sociétale

Dans une démarche d’entreprise responsable, des primes exceptionnelles et avantages assimilés ont été versés aux collaborateurs de terrain en 2020, pour un montant total de 128 M€.

Parallèlement, le Président-Directeur Général, les membres du Conseil d’administration et du Comité exécutif ont renoncé à une partie de leur rémunération en 2020. Les sommes correspondantes ont été affectées au financement d’actions de solidarité pour des salariés du Groupe.

Dans un marché du travail impacté par la crise sanitaire, Carrefour s’engage sur l’emploi des jeunes et l’égalité des chances. Le Groupe prévoit de recruter 15 000 jeunes en France en 2021. Cela représente 50% de plus qu’en 2020. Ces recrutements bénéficient pour moitié à des jeunes issus de quartiers défavorisés, notamment les Quartiers de la Politique de la Ville.

Indice RSE et Transition alimentaire de 115% en 2020

En 2020, l’indice RSE et Transition alimentaire, qui évalue la performance de mise en œuvre des engagements de Carrefour, atteint 115%, après 114% en 2019.

Les résultats de l’indice sont supérieurs aux attentes, notamment sur deux engagements pour lesquels le Groupe a revu ses objectifs à la hausse en 2020 :

  • Réduction des emballages : diminution de -6 154 tonnes depuis 2017. Doublement de l’objectif à ‑20 000 tonnes d’ici 2025, dont -15 000 tonnes de plastique

  • Réduction des émissions de CO2 : diminution de -9% en 2020 vs 2019. Nouvel objectif de réduction des émissions de CO2 de -30% en 2030 vs 2019 et -55% en 2040, approuvé par l’initiative Science Based Target (SBTi)

Afin d’accélérer la lutte contre la déforestation, Alexandre Bompard a pris la tête d’une coalition internationale regroupant 18 industriels et distributeurs, pour agir en impliquant l’ensemble des acteurs de la chaîne d’approvisionnement.

Le taux de féminisation des fonctions de direction augmente en 2020 (+0,4 point pour les directeurs seniors, +0,5 point pour les directeurs). Carrefour a par ailleurs obtenu en 2020 la certification GEEIS, afin de promouvoir l’égalité professionnelle et la diversité, dans l’ensemble des pays.

Les indices extra financiers externes reconnaissent la bonne performance du Groupe : Carrefour est classé premier distributeur français pour ses engagements RSE dans le Dow Jones Sustainability Index (DJSI) World et dans le Carbon Disclosure Project (CDP).

Mesures en réaction à l’évènement tragique de Porto Alegre

La diversité et l’inclusion sont des engagements majeurs de Carrefour. Dans tous les pays du Groupe, l’égalité des chances et la culture du respect sont promues et traduites en actions concrètes.

Rien n’est plus étranger aux valeurs de Carrefour que les actes de violence odieux survenus à Porto Alegre, où un client d’un hypermarché du Groupe, Joao Alberto Silveira Freitas, a été tué le 19 novembre 2020 par des vigiles d’une société sous-traitante de sécurité.

Au-delà du soutien à la famille de M. Silveira Freitas et des dispositions pour que les responsables soient traduits en justice, Carrefour Brésil a immédiatement pris des mesures fortes pour éviter qu’un tel geste ne puisse se reproduire et pour combattre le racisme systémique. Un audit a été lancé afin de revoir en profondeur les politiques de formation des collaborateurs et des sous-traitants en matière de sécurité et de respect de la diversité et des valeurs de tolérance. Cet audit a été suivi d’un plan d’action défini avec un Comité externe pour la liberté d'expression sur la diversité et l'inclusion, missionné pour conseiller Carrefour Brésil en toute indépendance dans ses actions contre le racisme dans ses magasins.

Ce plan d’action vient renforcer les mesures déjà mises en place par Carrefour Brésil dans la lutte contre le racisme depuis plusieurs années. Il inclut notamment :

  • l’internalisation de la sécurité des magasins

  • l’introduction dans ses contrats d’une clause pour combattre le racisme

  • des actions de sensibilisation et de formation dans l’entreprise (Journée de la Diversité, ateliers sur les biais inconscients, guide sur la diversité et l’inclusion à destination des fournisseurs) et auprès de la société civile (signature de la « Coalition entrepreneuriale pour l’équité raciale et de genre », partenariats institutionnels et parrainage de forums en faveur de la diversité)

  • des objectifs de promotions et d’embauches pour refléter la diversité du pays

  • la mise en place d’un fonds doté de c.40 MBRL pour promouvoir la diversité et combattre le racisme

  • le don de la totalité des profits enregistrés lors des journées du 20 novembre 2020 et du « Black Friday » (26 et 27 novembre 2020) au bénéfice d’actions contre le racisme

PERFORMANCE COMMERCIALE ET OPERATIONNELLE PAR REGION

France : croissance record depuis près de 20 ans et ROC en hausse de +13,2%

En 2020, tous les segments sont en croissance et Carrefour affiche au S2 sa meilleure tendance semestrielle de part de marché depuis 3 ans1.

  • Le chiffre d’affaires 2020 est en hausse de +3,6% en comparable, dont +1,0% en hypermarchés

  • La satisfaction clients s’est fortement améliorée avec un NPS® en progression de +16 points en un an, dont +17 points en hypermarchés et +18 points en supermarchés

  • Le projet d’efficacité opérationnelle « TOP »2 est à ce jour déployé dans plus de 130 hypermarchés et près de 20 supermarchés. Il devrait l’être dans l’ensemble du parc d’ici la fin de l’été 2021

Le chiffre d’affaires du T4 2020 est en hausse de +5,5% en comparable (+5,4% LFL en alimentaire, +5,7% LFL en non-alimentaire). Ce trimestre, la part de marché progresse de +0,1 point et Carrefour surperforme au sein de chacun des circuits de référence : hypermarchés, supermarchés, proximité et Drive1.

  • En hypermarchés (+3,9% LFL au T4), les efforts entrepris sur l’excellence opérationnelle et la satisfaction clients portent leurs fruits et entraînent une nette amélioration de la dynamique commerciale

  • Les supermarchés (+9,8% LFL au T4) et la proximité (+5,9% LFL au T4) confirment leur solide dynamique, avec une croissance nettement supérieure à celle du marché

  • Les activités de Promocash restent particulièrement pénalisées par les fermetures de restaurants et le second confinement

  • L’e-commerce alimentaire est en progression de +58% au T4

Le résultat opérationnel courant 2020 est en hausse de +13,2% (+73 M€) à 629 M€, contre 555 M€ en 2019. La marge opérationnelle progresse de +24pbs à 1,8%. Cette évolution reflète l’excellente dynamique des activités de distribution dont la profitabilité est en hausse de c.+160 M€. Le ROC de la France est impacté à hauteur de c.-90 M€ par la baisse de la contribution des services financiers et le fort ralentissement des activités de services marchands (agences de voyages, billetterie, etc.) et de Promocash.

Europe (hors France) : accélération de la bonne dynamique, notamment en Espagne et en Belgique

La croissance du chiffre d’affaires 2020 est en nette progression par rapport aux années précédentes, à +3,5% en comparable.

  • En Espagne, la forte amélioration du NPS® et de l’image prix illustrent le renforcement continu de l’attractivité auprès des consommateurs. Carrefour affiche une forte dynamique de croissance au cours de chacun des trimestres (+7,1% LFL en 2020)

  • Carrefour a renoué en 2020 avec les gains de parts de marché en Belgique et a renforcé son positionnement prix

Au T4 2020, la croissance comparable atteint +1,8%.

  • En Espagne (+6,0% LFL), Carrefour poursuit sa très bonne dynamique commerciale, notamment grâce aux hypermarchés. L’e-commerce alimentaire progresse de +73%

  • En Italie (-7,6% LFL), la performance est impactée par les mesures liées à la COVID-19, notamment les fermetures des galeries marchandes accueillant les hypermarchés, et une exposition marquée aux régions du Nord, particulièrement affectées. Signe encourageant, la satisfaction clients et l’image prix s’améliorent dans tous les formats

________________________

1

Basé sur des données NielsenIQ RMS pour le chiffre d’affaires tous produits (CATP) (hors carburant) pour la période de 156 semaines se terminant le 27/12/2020 pour le marché total de la distribution française (Copyright © 2021, NielsenIQ)

2

Le projet « TOP » modifie l’organisation des tâches de travail en magasins. Il s’articule autour de 3 équipes : une équipe Front qui s’occupe principalement de la mise en rayon, une équipe Scan garante des différents paramètres de gestion (étiquetage, DLC, ruptures) et une équipe Back qui s’occupe de l’organisation des flux (tenue de la réserve, acheminement de la marchandise et du matériel nécessaires à la mise en rayon)

  • En Belgique (+5,7% LFL), Carrefour poursuit sa dynamique de gains de parts de marché ininterrompue depuis le début de l’année. Le Groupe est à l’offensive et a gelé les prix de 20 000 produits lors du deuxième confinement

  • En Pologne(-4,2% LFL), le Groupe est pénalisé par le ralentissement de l’inflation et sa forte exposition aux magasins situés dans les centres commerciaux fermés en raison de la crise sanitaire. Carrefour a par ailleurs engagé des investissements prix d’envergure sur 1 000 produits début 2021

  • En Roumanie (+1,6% LFL), Carrefour affiche une performance très solide dans un marché impacté par les restrictions de voyage, limitant le retour au pays des travailleurs à l’étranger au cours des fêtes de fin d’année. Le Groupe bénéficie notamment de sa position dominante dans le e-commerce alimentaire

Le résultat opérationnel courant 2020 de l’Europe progresse à 698 M€, contre 659 M€ en 2019, soit une hausse de +6,4% (+42 M€) à taux de change constants. La marge opérationnelle s’améliore de +15pbs à 3,3%. La quasi-totalité des pays connaissent une progression de leur ROC. La profitabilité des activités de distribution progresse de c.+150 M€ grâce à la bonne dynamique commerciale et à la baisse des coûts. Le ROC de l’Europe est impacté à hauteur de c.-110 M€ par la baisse de la contribution des services financiers et le ralentissement de ventes aux professionnels.

Amérique latine : nouvelle performance exceptionnelle

En 2020, la dynamique accélère en Amérique latine, avec une progression du chiffre d’affaires de +23,0% en comparable.

  • Au Brésil, l’écosystème Carrefour confirme son attractivité. Le Groupe affiche une croissance exceptionnelle de +18,2% LFL

  • En Argentine, la bonne dynamique commerciale se poursuit avec +49,3% LFL

Au T4 2020, le chiffre d’affaires de l’Amérique latine est en hausse de +25,3% en comparable.

  • Le Brésil poursuit sa remarquable dynamique avec des ventes en hausse de +24,5% à changes constants, dont une croissance en comparable de +22,9%, une contribution des ouvertures de +3,9% et un effet essence négatif de -2,2%. Le change est défavorable de -36,3%

    • Carrefour Retail affiche son 3ème trimestre consécutif de croissance à deux chiffres, à +13,3% en comparable. Le niveau de NPS® élevé démontre la force du positionnement et l’excellente exécution. Le Groupe enregistre un nouveau gain de part de marché ce trimestre

    • Les ventes d’Atacadão sont en hausse de +32,4% à changes constants, avec une croissance de +27,0% en comparable et une contribution des ouvertures de +5,5%. Carrefour renforce sa compétitivité prix, notamment pour les clients professionnels. Avec 14 ouvertures et la conversion de 6 Makro, soit 20 nouveaux magasins sur l’année, la dynamique d’expansion se poursuit. Les autres magasins Makro seront progressivement convertis au S1 2021

    • Le e-commerce alimentaire, récemment enrichi d’une plateforme Atacadão prometteuse, connaît une progression de +163% sur le trimestre

    • L’activité de services financiers s’améliore depuis juin ; les facturations sont ainsi en hausse de +19,2% au T4

  • En Argentine (+39,6% LFL), les volumes progressent et Carrefour gagne des parts de marché

Le résultat opérationnel courant 2020 de l’Amérique Latine progresse de +26,4% (+220 M€) à taux de change constants, à 786 M€. La marge opérationnelle progresse de +25pbs à 5,9%, reflétant une stratégie commerciale favorisant la croissance des volumes.

  • La forte hausse d’activité au Brésil s’accompagne d’une discipline de coûts accrue et d’une plus grande efficacité opérationnelle. La profitabilité des activités de distribution s’améliore de c.+280 M€, permettant de compenser la baisse de c.-90 M€ de la contribution des services financiers. Le ROC du Brésil ressort ainsi à 764 M€, en hausse de +22,0% (+184 M€) à taux de change constants

  • Le ROC de l’Argentine s’améliore sensiblement et s’établit à 22 M€, avec un impact de -25 M€ lié à l’application de la norme IAS 29

Taïwan (Asie) : renforcement de la position

A Taïwan (Asie), les ventes 2020 progressent de +3,7% à changes constants (+1,3% au T4) et de +1,2% en comparable (+0,1% au T4). Carrefour a renforcé sa position avec la finalisation de l’acquisition de 224 magasins de proximité Wellcome fin décembre. Ces magasins seront convertis à l’enseigne Carrefour au cours du S1 2021. La profitabilité s’améliore de nouveau avec un ROC qui progresse à 94 M€ contre 83 M€ en 2019, soit une marge opérationnelle en hausse à 4,5% contre 4,2% en 2019. Cette progression reflète la bonne dynamique d’expansion et le strict contrôle des coûts.

COMPTE DE RESULTAT DE L’EXERCICE 20201

Le chiffre d’affaires TTC 2020 progresse de +7,8% en comparable (LFL). Le chiffre d’affaires TTC du Groupe s’établit à 78 820 M€ pre-IAS 29, soit une hausse de +4,4% à taux de change constants.

Le chiffre d’affaires HT s’élève à 70 719 M€.

La marge commerciale s’établit à 21,8% du chiffre d’affaires HT, en baisse de -39pbs, reflétant des investissements prix, la hausse circonstancielle des coûts logistiques et l’évolution du mix intégré/franchisé, en partie compensés par les gains à l’achat.

Les coûts de distribution sont en baisse de -56pbs à 15,9% du chiffre d’affaires HT, contre 16,4% en 2019. Ils bénéficient des plans d’économies de coûts et comprennent les coûts liés aux ouvertures de magasins et aux nouveaux services proposés aux clients, notamment dans le digital.

L’EBITDA du Groupe atteint 4 465 M€, soit une marge de 6,3% en progression de +21pbs.

Le résultat opérationnel courant (ROC) du Groupe s’élève à 2 173 M€, en hausse de +343 M€ (+16,4%) à taux de change constants (l’effet de change est négatif de -269 M€, compte tenu notamment de la dépréciation du réal brésilien). La marge opérationnelle est en progression de +17pbs, à 3,1%.

La forte hausse du ROC (+343 M€ à changes constants) traduit :

  • La bonne performance globale des activités de distribution (c. +630 M€)

  • La baisse de la contribution des services financiers (c. -200 M€ à taux de change constants / c. -240 M€ à taux de change courants), compte tenu notamment de la hausse du coût du risque et de la baisse du produit net bancaire

  • L’impact total d’environ -80 M€ des mesures sanitaires sur les activités annexes du Groupe, notamment les services marchands (e.g. agences de voyages, billetterie) et les ventes aux professionnels (HoReCa) en Europe (France incluse)

Le résultat non courant s’établit à (474) M€, contre (1 030) M€ en 2019. Il comporte notamment le versement, au S1, de primes exceptionnelles et d’avantages assimilés aux salariés du Groupe pour un montant de (128) M€. Les charges de restructuration sont en baisse à (93) M€, contre (549) M€ en 2019.

Le résultat net, part du Groupe s’établit à 641 M€. Il comprend les éléments suivants :

  • Des charges financières nettes de (334) M€, en baisse de -18 M€ par rapport à 2019

  • Une charge d’impôt sur le résultat de (498) M€, contre (503) M€ l’année précédente. Cette charge reflète la hausse du résultat avant impôts, compensée par une baisse du taux d’imposition normatif à 30,1%2 (contre 31,4% en 2019)

  • Un résultat net des activités abandonnées, part du Groupe de (22) M€. Celui-ci était de 1 097 M€ en 2019, compte tenu notamment de la plus-value de cession des activités en Chine

Le résultat net ajusté, part du Groupe s’améliore de +154 M€, à 1 011 M€ contre 858 M€ en 2019.

________________________

1

La base de comparaison 2019 est retraitée de la décision IFRS IC sur IFRS 16

2

Hors résultat non courant et taxes non assises sur le résultat avant impôt

FLUX DE TRÉSORERIE ET ENDETTEMENT1

Le cash-flow libre net2 s’établit à 1 056 M€ en 2020, en hausse de +732 M€ par rapport à 2019.

  • Cette évolution reflète notamment la hausse de +49 M€ de l’EBITDA

  • Elle comprend par ailleurs les éléments suivants :

    • Le versement de primes exceptionnelleset d’avantages assimilés aux salariés du Groupe (128 M€)

    • Un moindre décaissement au titre des frais de restructuration de 341 M€ (vs 580 M€ en 2019)

    • La baisse du dividende versé par Carmila (24 M€ en 2020 vs 73 M€ en 2019)

    • Une variation du besoin de fonds de roulement en amélioration de +135 M€, reflétant notamment :

      • une activité dynamique

      • une baisse du niveau de stocks

      • une baisse des dettes fiscales liées à la réduction de vente d’essence

      • une baisse de dettes de frais généraux consécutives à la réduction des dépenses

    • Une baisse des investissements (capex) à 1 241 M€ en 2020, contre 1 725 M€ en 2019. Ces derniers continuent de bénéficier des mesures de sélectivité et de productivité et ont été réduits dans le contexte de crise sanitaire

    • La baisse du coût de l’endettement financier netde -43 M€, grâce à un meilleur refinancement des emprunts obligataires

Le cash-flow libre net ajusté des éléments exceptionnels et activités abandonnées s’établit à 1 594 M€, en hausse de +549 M€ par rapport à 2019.

La dette financière nette est en réduction de 288 M€ à changes constants à 2 616 M€ au 31 décembre 2020, contre 2 615 M€ au 31 décembre 2019. Cette évolution reflète la génération de cash-flow libre net de 1 056 M€, des acquisitions pour un montant décaissé total de 640 M€, le versement de dividendes pour un montant de 169 M€ et d’autres éléments (41 M€).

Les capitaux propres, part du Groupe, s’élèvent à 9 795 M€ au 31 décembre 2020, contre 9 937 M€ au 31 décembre 2019.

LIQUIDITÉ RENFORCÉE ET BILAN SOLIDE

Depuis 2018, le Groupe fait preuve d’une grande discipline financière et a renforcé son bilan et sa liquidité. Carrefour possède l’un des bilans les plus solides de l’industrie. Ceci constitue un atout important dans le contexte actuel, marqué par des mutations rapides de la distribution alimentaire et la pandémie de la COVID-19.

Au 31 décembre 2020, le Groupe était noté Baa1 perspective négative par Moody’s et BBB perspective stable par Standard & Poor’s.

La liquidité du Groupe a été renforcée au cours de l’année par l’émission obligataire finalisée en avril, pour un montant de 1 Md€, à maturité décembre 2027. Le succès de cette opération, largement sursouscrite, témoigne de la grande confiance des investisseurs dans la signature Carrefour.

En avril, le Groupe a procédé au remboursement d’un emprunt obligataire d’un montant de 802 M€.

________________________

1

La base de comparaison 2019 est retraitée de la décision IFRS IC sur IFRS 16

2

Le cash-flow libre net correspond au cash-flow libre après coûts de l’endettement financier net et paiements locatifs nets. Il s’entend après décaissement des charges exceptionnelles

Par ailleurs, Carrefour Brésil a obtenu en avril des financements bancaires pour 1,5 Md BRL à deux et à trois ans. Fin décembre, la filiale brésilienne a procédé à un rachat de souche obligataire échéance avril 2021, d’un montant de 1,0 Md BRL.

Enfin, le Groupe dispose de deux facilités de crédits bancaires d’un montant total de 3,9 Md€, non tirées à ce jour. En juin 2020, ces deux facilités ont fait l’objet d’un accord d’extension de maturité d’un an, pour 95% du montant total, portant leur échéance à juin 2025.

OBJECTIFS

Carrefour réitère les orientations du plan stratégique Carrefour 2022 et renforce par ailleurs ses engagements avec des objectifs additionnels.

Objectifs opérationnels

  • Objectif de progression du NPS® Groupe à horizon 2022 rehaussé à +30 points depuis le début du plan (vs +23 points initialement)

  • Objectif de réduction des surfaces de vente en hypermarchés de 350 000 m² dans le monde à horizon 2022 : suspendu dans le contexte de la crise sanitaire

  • Objectif de réduction des assortiments de -15% à horizon 2020 : atteint

  • Un tiers du chiffre d’affaires réalisé via des produits à marque Carrefour en 2022

  • 2 700 ouvertures de magasins de proximité à horizon 2022

Objectifs financiers

  • 4,2 Md€ de GMV e-commerce alimentaire en 2022

  • 4,8 Md€ de chiffre d’affaires en produits bio en 2022

  • Objectif de 3,0 Md€ d’économies en année pleine à fin 2020 : atteint

  • 2,4 Md€ d’économies de coûts additionnels d’ici 2023 en année pleine (en complément des 3,0 Md€ déjà réalisés depuis le début du plan)

  • Cash-flow libre net d’un niveau supérieur à 1 Md€ par an dès 2021 (après décaissement des charges exceptionnelles, notamment liées aux plans de restructuration)

  • Niveau annuel d’investissements (capex) de l’ordre de 1,5 Md€ à 1,7 Md€

  • Cessions additionnelles de 300 M€ d’actifs immobiliers non stratégiques à horizon 2022

AGENDA

  • Chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 : 21 avril 2021

  • Assemblée générale : 21 mai 2021

  • Chiffre d’affaires du second trimestre et résultat du premier semestre 2021 : 29 juillet 2021

Le Conseil d’administration de Carrefour s’est réuni le 17 février 2021 sous la présidence de M. Alexandre Bompard et a arrêté les comptes consolidés pour l’exercice 2020. Ces comptes ont été audités et le rapport de certification est en cours d’émission.

ANNEXES

Ventes TTC du 4ème trimestre 2020

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 20 975 M€ pre-IAS 29. L’effet de change au quatrième trimestre a été défavorable à hauteur de -7,9%, dû à la dépréciation du real brésilien et du peso argentin. L’effet essence est défavorable à hauteur de -3,8%. L’effet calendaire est défavorable à -0,1%. L’effet des ouvertures est favorable à +1,1%. L’impact de l’application de la norme IAS 29 est de -86 M€.

Ventes
TTC
(M€)

Variation hors essence
hors calendaire

Variation totale
avec essence

en
comparable

en
organique

à changes
courants

à changes
constants

France

10 073

+5,5%

+3,8%

-2,6%

-2,6%

Hypermarchés

5 298

+3,9%

+3,0%

-3,2%

-3,2%

Supermarchés

3 332

+9,8%

+6,1%

-0,1%

-0,1%

Proximité /autres formats

1 443

+2,0%

+2,0%

-5,9%

-5,9%

Autres pays d’Europe

6 429

+1,8%

+2,1%

-0,3%

+0,4%

Espagne

2 796

+6,0%

+6,4%

+2,3%

+2,3%

Italie

1 188

-7,6%

-8,7%

-10,0%

-10,0%

Belgique

1 198

+5,7%

+6,0%

+6,8%

+6,8%

Pologne

590

-4,2%

-3,5%

-7,6%

-2,9%

Roumanie

656

+1,6%

+5,4%

+3,6%

+5,9%

Amérique latine (pre-IAS 29)

4 008

+25,3%

+28,5%

-10,7%

+26,5%

Brésil

3 417

+22,9%

+26,7%

-11,7%

+24,5%

Argentine (pre-IAS 29)

592

+39,6%

+39,6%

-4,6%

+38,8%

Asie

464

+0,1%

-1,0%

+0,2%

+1,3%

Taïwan

464

+0,1%

-1,0%

+0,2%

+1,3%

Total Groupe (pre-IAS 29)

20 975

+8,7%

+8,6%

-3,5%

+4,4%

IAS 29(1)

(86)

Total Groupe (post-IAS 29)

20 889

Note : (1) hyperinflation et changes

Ventes TTC de l’exercice 2020

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 78 820 M€ pre-IAS 29. L’effet de change en 2020 a été défavorable à hauteur de -6,8%, dû à la dépréciation du real brésilien et du peso argentin. L’effet essence est défavorable à hauteur de -3,6%. L’effet calendaire est favorable à +0,1%. L’effet des ouvertures est favorable à +1,2%. L’impact de l’application de la norme IAS 29 est de -211 M€.

Ventes
TTC
(M€)

Variation hors essence
hors calendaire

Variation totale
avec essence

en
comparable

en
organique

à changes
courants

à changes
constants

France

37 937

+3,6%

+2,6%

-2,4%

-2,4%

Hypermarchés

19 126

+1,0%

+0,4%

-4,5%

-4,5%

Supermarchés

12 792

+6,8%

+4,7%

-0,2%

-0,2%

Proximité /autres formats

6 020

+5,2%

+5,5%

0,0%

0,0%

Autres pays d’Europe

23 606

+3,5%

+3,5%

+1,1%

+1,6%

Espagne

10 013

+7,1%

+7,2%

+3,0%

+3,0%

Italie

4 665

-5,2%

-6,6%

-7,6%

-7,6%

Belgique

4 509

+8,3%

+8,4%

+8,6%

+8,6%

Pologne

2 093

-0,6%

-0,6%

-4,4%

-1,1%

Roumanie

2 327

+2,1%

+5,3%

+3,6%

+5,6%

Amérique latine (pre-IAS 29)

15 085

+23,0%

+26,3%

-8,4%

+24,5%

Brésil

12 711

+18,2%

+22,1%

-9,8%

+20,1%

Argentine (pre-IAS 29)

2 375

+49,3%

+49,0%

-0,2%

+48,9%

Asie

2 191

+1,2%

+4,3%

+6,7%

+3,7%

Taïwan

2 191

+1,2%

+4,3%

+6,7%

+3,7%

Total Groupe (pre-IAS 29)

78 820

+7,8%

+8,1%

-2,4%

+4,4%

IAS 29(1)

(211)

Total Groupe (post-IAS 29)

78 609

Note : (1) hyperinflation et changes

Répartition géographique des ventes HT et du résultat opérationnel courant 2020

Ventes HT

Résultat opérationnel courant

(en M€)

2019
retraité(1)

2020

Variation
changes
constants

Variation
changes courants

2019
retraité(1)

2020

Variation
changes constants

Variation
changes
courants

France

34 765

34 135

(1,8%)

(1,8%)

555

629

13,2%

13,2%

Europe (hors France)

20 999

21 239

1,6%

1,1%

659

698

6,4%

5,9%

Amérique latine

14 665

13 245

22,6%

(9,7%)

833

786

26,4%

(5,7%)

Asie

1 968

2 100

3,7%

6,7%

83

94

9,8%

13,0%

Fonctions globales

-

-

-

-

(32)

(33)

2,0%

2,7%

TOTAL

72 397

70 719

4,3%

(2,3%)

2 099

2 173(2)

16,4%

3,6%

Note : (1) 2019 retraité de la décision IFRS IC sur IFRS 16 ; (2) le ROC 2020 intègre les produits et charges relatifs aux effets de la COVID-19. Les primes exceptionnelles et avantages assimilés versés aux collaborateurs (128 M€ au S1 2020) sont comptabilisés en autres produits et charges non-courants

Compte de résultat consolidé 2020 vs 2019

(en M€)

2019
publié

2019
retraité(1)

2020

Variation
à changes
constants

Variation
à changes
courants

Chiffre d’affaires hors taxes

72 397

72 397

70 719

4,3%

(2,3%)

Chiffre d’affaires hors taxes, net de la fidélisation

71 651

71 651

69 967

4,3%

(2,4%)

Autres revenus

2 491

2 491

2 183

(3,7%)

(12,4%)

Revenus totaux

74 142

74 142

72 150

4,0%

(2,7%)

Prix de revient des ventes

(58 054)

(58 051)

(56 705)

4,5%

(2,3%)

Marge commerciale

16 088

16 091

15 445

2,5%

(4,0%)

En % du CA

22,2%

22,2%

21,8%

(38pbs)

(39pbs)

Frais généraux

(11 906)

(11 906)

(11 233)

0,3%

(5,7%)

En % du CA

16,4%

16,4%

15,9%

(63pbs)

(56pbs)

Résultat opérationnel courant avant amortissement (EBITDA) (2)

4 417

4 417

4 465

9,0%

1,1%

Marge d’EBITDA

6,1%

6,1%

6,3%

27pbs

21pbs

Amortissements

(2 093)

(2 086)

(2 039)

1,3%

(2,2%)

Résultat opérationnel courant (ROC)

2 088

2 099

2 173(3)

16,4%

3,6%

Marge opérationnelle courante

2,9%

2,9%

3,1%

34pbs

17pbs

Quote-part des mises en équivalence

2

2

(13)

Résultat opérationnel courant après quote-part des mises en équivalence

2 090

2 101

2 160

Produits et charges non courants

(1 030)

(1 030)

(474)(3)

Résultat opérationnel

1 060

1 071

1 686

Résultat financier

(338)

(352)

(334)

Coût de l'endettement financier net

(214)

(214)

(171)

Intérêts nets relatifs aux contrats de location

(107)

(121)

(113)

Autres produits et charges financiers

(17)

(17)

(50)

Résultat avant impôts

722

719

1 351

Impôts sur les résultats

(504)

(503)

(498)

Résultat net des activités poursuivies

219

216

853

Résultat net des activités non poursuivies

1 092

1 092

(22)

Résultat net total

1 311

1 308

831

Dont Résultat net, Part du Groupe

1 129

1 126

641

dont activités poursuivies

32

29

663

dont activités non poursuivies

1 097

1 097

(22)

Dont Résultat net, Part des minoritaires

182

182

190

dont activités poursuivies

187

187

190

dont activités non poursuivies

(5)

(5)

-

Résultat net part du Groupe, ajusté des éléments exceptionnels

861

858

1 011

Amortissements logistiques (en prix de revient des ventes)

(235)

(232)

(253)

Résultat net part du Groupe, ajusté des éléments exceptionnels, par action

1,09

1,09

1,26

Nombre d’actions moyen pondéré avant dilution (en millions)

791

791

806

Notes : (1) 2019 retraité de la décision IFRS IC sur IFRS 16 ; (2) le résultat opérationnel courant avant amortissements (EBITDA) exclut également les amortissements logistiques comptabilisés en prix de revient des ventes ; (3) le ROC 2020 intègre les produits et charges relatifs aux effets de la COVID-19. Les primes exceptionnelles et avantages assimilés versés aux collaborateurs (128 M€ au S1 2020) sont comptabilisés en autres produits et charges non-courants

Bilan consolidé

(en M€)

31 décembre 2019
retraité(1)

31 décembre 2020

ACTIF

Immobilisations incorporelles

9 429

9 358

Immobilisations corporelles

11 370

10 505

Immobilisations financières

2 753

2 384

Impôts différés actifs

824

679

Immeubles de placement

312

259

Droits d'utilisation de l'actif

5 050

4 506

Encours des sociétés financières – Part à plus d’un an

2 283

1 933

Autres actifs non courants

569

490

Actifs non courants

32 590

30 115

Stocks

5 867

5 326

Créances commerciales

2 669

2 526

Encours des sociétés financières – Part à moins d’un an

4 007

3 295

Créances fiscales

838

608

Autres actifs courants

738

788

Autres actifs financiers courants

252

368

Trésorerie et équivalents de trésorerie

4 466

4 439

Actifs courants

18 837

17 349

Actifs détenus en vue de leur vente

...

124

TOTAL

51 464

47 588

PASSIF

Capitaux propres, part du Groupe

9 937

9 795

Intérêts minoritaires dans les sociétés consolidées

1 736

1 502

...

Capitaux propres

11 673

11 297

Impôts différés passifs

655

467

Provisions pour risques et charges

3 297

2 670

Dettes financières – Part à plus d’un an

6 303

6 305

Engagements locatifs – Part à plus d’un an

4 297

3 787

Refinancement des encours clients – Part à plus d’un an

1 817

1 506

Dettes fiscales – Part à plus d'un an

335

214

Passifs non courants

16 703

14 949

Dettes financières – Part à moins d’un an

997

1 084

Engagements locatifs – Part à moins d’un an

941

936

Fournisseurs et autres créditeurs

13 646

12 560

Refinancement des encours clients – Part à moins d’un an

3 712

3 067

Dettes fiscales – Part à moins d'un an

1 095

1 039

Autres passifs courants

2 649

2 617

Passifs courants

23 040

21 303

Passifs liés aux actifs détenus en vue de leur vente

49

39

TOTAL

51 464

47 588

Note : (1) 2019 retraité de la décision IFRS IC sur IFRS 16

Tableau des flux de trésorerie consolidé

(en M€)

2019
retraité(1)

2020

DETTE NETTE D’OUVERTURE

(3 510)(2)

(2 615)

Autofinancement (activités poursuivies)

3 286

3 462

Variation du besoin en fonds de roulement

(149)

(14)

Activités abandonnées

109

(54)

Variation de la trésorerie issue des opérations d’exploitation

3 247

3 395

Investissements opérationnels

(1 725)

(1 241)(3)

Variation nette des fournisseurs d’immobilisations

99

(75)

Cessions d’immobilisations nettes

98

145

Activités abandonnées

(33)

-

Cash-Flow libre

1 686

2 223

Cash-Flow libre retraité des éléments exceptionnels et des activités abandonnées

2 229

2 761

Investissements financiers

(110)

(595)

Cessions de titres

441

20

Autres

208

(65)

Activités abandonnées

13

-

Cash-Flow après investissements

2 238

1 583

Augmentation de capital

75

1

Dividendes versés

(223)

(170)

Coût de l’endettement net financier

(214)

(171)

Engagements locatifs et intérêts

(1 003)

(1 032)

Autres

21

(212)

DETTE NETTE DE CLOTURE

(2 615)

(2 616)

Notes : (1) 2019 retraité de la décision IFRS IC sur IFRS 16 ; (2) les passifs relatifs à des contrats de location financement comptabilisés selon la norme IAS 17 ont été reclassés en engagements locatifs au 1er janvier 2019 ; (3) retraité de Makro

Tableau de passage EBITDA à cash-flow libre

(en M€)

2019
retraité(1)

2020

Variation

EBITDA

4 417

4 465

49

Impôts

(499)

(477)

22

Résultat financier (hors coût de l'endettement net financier et intérêts nets relatifs aux contrats de location)

(17)

(50)

(33)

Décaissement des coûts de restructuration et autres

(614)

(475)

139

Autofinancement (hors activités abandonnées)

3 286

3 462

176

Variation du besoin en fonds de roulement

(149)

(14)

135

Activités abandonnées

109

(54)

(163)

Variation de la trésorerie issue des opérations d'exploitation (dont éléments exceptionnels et activités abandonnées)

3 247

3 395

148

Investissements opérationnels

(1 725)

(1 241) (2)

484

Variation nette des fournisseurs d'immobilisations

99

(75)

(174)

Cessions nettes d'immobilisations opérationnelles

98

145

46

Activités abandonnées

(33)

-

33

Cash-flow libre

1 686

2 223

537

Cash-flow libre retraité des éléments exceptionnels et des activités abandonnées

2 229

2 761

532

Eléments exceptionnels et activités abandonnées(3)

(543)

(538)

5

Paiements locatifs (dont intérêts) (location financement IAS 17) – Hors Chine

(42)

(37)

5

Paiements locatifs (dont intérêts) nets des paiements reçus de la sous-location financière – Hors Chine

(927)

(959)

(31)

Paiements locatifs (dont intérêts) – Chine

(178)

-

178

Coût de l'endettement net financier

(214)

(171)

43

Cash-flow libre net

324

1 056

732

Cash-flow libre net, retraité des éléments exceptionnels et des activités abandonnées

1 045

1 594

549

Eléments exceptionnels et activités abandonnées

(721) (4)

(538)

183

Notes : (1) 2019 retraité de la décision IFRS IC sur IFRS 16 ; (2) retraité de Makro ; (3) activités abandonnées, restructuration (341 M€ au en 2020 contre 580 M€ en 2019), versement de primes exceptionnelles et d’avantages assimilés aux salariés du Groupe (128 M€ en 2020), décaissements liés aux investissements opérationnels Cargo (35 M€ en 2019) et autres ; (4) (721) M€ = (543) M€ [éléments exceptionnels et activités abandonnées(3)] + (178) M€ [paiement locatifs (dont intérêts) – Chine]

Variation des capitaux propres

(en M€)

Total
capitaux propres

Capitaux propres,
part du Groupe

Intérêts
minoritaires

Situation au 31 décembre 2019 retraité(1)

11 673

9 937

1 736

Résultat net total 2020

831

641

190

Autres éléments du résultat global, après impôt

(1 061)

(726)

(335)

Dividendes

(166)

(57)

(108)

Effet de variations de périmètre et autres

20

0

20

Situation au 31 décembre 2020

11 297

9 795

1 502

Note : (1) 2019 retraité de la décision IFRS IC sur IFRS 16

Résultat net part du Groupe, ajusté des éléments exceptionnels

(en M€)

2019
retraité(1)

2020

Résultat net, part du Groupe

1 126

641

Retraitement des produits et charges non courants (avant impôt)

1 030

474

Retraitement d'éléments exceptionnels dans le résultat financier

23

29

Effet d'impôts(2)

(106)

(147)

Retraitement sur la quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence

(17)

-

Retraitement sur la quote-part de résultat des minoritaires

(100)

(8)

Retraitement du résultat net des activités abandonnées, part du Groupe

(1 097)

22

Résultat net part du Groupe, ajusté des éléments exceptionnels

858

1 011

Notes : (1) 2019 retraité de la décision IFRS IC sur IFRS 16 ; (2) effet sur l’impôt des éléments retraités (produits et charges non-courants et résultat financier) ainsi que produits et charges d’impôts exceptionnels

Incidence de la pandémie de la COVID-19 sur les comptes au 31 décembre 2020

Incidence sur le compte de résultat : Les coûts encourus en lien avec la crise sanitaire de la COVID-19 ont été comptabilisés dans le résultat opérationnel courant en 2020, qu'il s'agisse de coûts nécessaires pour la logistique ou pour la distribution des produits en magasin ou au domicile des clients, et y compris les coûts relatifs à la protection sanitaire des salariés, des clients et des prestataires.

En conformité avec nos principes comptables, appliqués de manière constante, ont été présentés en charges non courantes les primes exceptionnelles et avantages assimilés pour un montant total de (128) millions d’euros, montant déjà comptabilisé au 30 juin 2020. En effet, ces primes n’ont pas rémunéré l’activité des salariés en tant que telle. Elles relèvent d’une action de responsabilité sociétale et sont assorties d’avantages fiscaux et sociaux. Elles sont venues en complément des éléments de rémunération fixe et variable habituels (au titre du paiement d’heures supplémentaires, de primes diverses, de la participation…) des salariés concernés, sans s’y substituer.

Autres : pour plus de détail, voir la note 2.1 des Comptes Consolidés.

Application de la norme IAS 29

L’impact sur le chiffre d’affaires du Groupe est présenté dans le tableau ci-dessous :

Ventes TTC (M€)

2019
pre-IAS 29(1)

Magasins
comparables
(2)

Calendaire

Ouvertures

Effet
périmètre
et
autres
(3)

Essence

2020 à
changes
constants
pre-IAS
29

Changes

2020 à
changes
courants
pre-IAS
29

IAS 29(4)

2020 à
changes
courant
post-IAS
29

T1

18 819

+7,8%

+0,9%

+1,3%

-0,8%

-1,5%

+7,5%

-4,2%

19 445

(10)

19 435

T2

19 974

+6,3%

-0,4%

+1,2%

-1,0%

-5,8%

+0,3%

-6,7%

18 710

(66)

18 644

T3

20 199

+8,4%

-0,2%

+1,1%

-0,9%

-2,9%

+5,5%

-8,0%

19 690

(49)

19 641

T4

21 743

+8,7%

-0,1%

+1,1%

-1,3%

-3,8%

+4,4%

-7,9%

20 975

(86)

20 889

Annuels

80 735

+7,8%

+0,1%

+1,2%

-1,0%

-3,6%

+4,4%

-6,8%

78 820

(211)

78 609

Notes : (1) retraité IFRS 5 ; (2) hors essence et calendaire et à changes constants ; (3) incluant les transferts ; (4) hyperinflation et changes

Application de la norme IFRS 16

Au 31 décembre 2020, les états financiers consolidés de l’exercice 2019 ont été retraités (« 2019 retraité » ou « 31/12/2019 retraité ») de la décision de l’IFRS IC publiée en décembre 2019 relative aux durées des contrats de location entrant dans le champ de la norme IFRS 16 (cf. note 4 des Comptes Consolidés).

Acquisitions et cessions de 2020

Acquisitions

Pays

Annonce

Statut

Date de finalisation

Potager City

France

Janvier 2020

Finalisée

Janvier 2020

DejBox

France

Janvier 2020

Finalisée

Janvier 2020

30 magasins Makro

Brésil

Février 2020

Partiellement finalisée

Attendu S1 2021

Wellcome

Taïwan

Juin 2020

Finalisée

Décembre 2020

Supersol

Espagne

Août 2020

Signée

Attendu S1 2021

Bio c’ Bon

France

Novembre 2020

Finalisée

Novembre 2020

Bioazur

France

Octobre 2020

Finalisée

Novembre 2020

Cessions

Rue du Commerce

France

Novembre 2019

Finalisée

Avril 2020

60% de MarketPay

France

Octobre 2020

Signée

Attendu S1 2021

Objectifs

Fin 2019

Fin 2020

Objectif

Objectifs opérationnels

Progression du NPS® Groupe depuis le début du plan

+8 points

+20 points

REHAUSSÉ
+30 points à horizon 2022

Chiffre d'affaires réalisé via des produits à marque Carrefour

27% du CA
+2 points vs n-1

29% du CA
+2 points vs n-1

1/3 du CA en 2022

Ouvertures de magasins de proximité

+1 042

+1 874

+2 700 à horizon 2022

Objectifs financiers

GMV e-commerce alimentaire

1,3 Md€

2,3 Md€

4,2 Md€ en 2022

Chiffre d'affaires en produits bio

2,3 Md€

2,7 Md€

4,8 Md€ en 2022

Plan d'économies

2,0 Md€

Premier objectif de
3,0 Md€ réalisé

ATTEINT + NOUVEAU
2,4 Md€ additionnels en
année pleine à horizon
2023

Cash-flow libre net(1)

0,3 Md€

1,1 Md€

NOUVEAU
>1 Md€ /an

Investissements (capex)

1,7 Md€

1,2 Md€

NOUVEAU
1,5 Md€ à 1,7 Md€/an

Cessions d'actifs immobiliers non-stratégiques

Premier objectif de
500 M€ réalisé

100 M€

300 M€ additionnels à
horizon 2022

Note : (1) le cash-flow libre net correspond au cash-flow libre après coûts de l’endettement financier net et paiements locatifs nets. Il s’entend après décaissement des charges exceptionnelles

Indice RSE et transition alimentaire de 115% en 2020

L’indice RSE et transition alimentaire de Carrefour évalue les résultats extra-financiers annuels de Carrefour. Conçu pour mesurer les performances des politiques RSE sur plusieurs années, l’indice fixe un objectif annuel pour 17 indicateurs. Le score global de l’indice est une moyenne simple des scores de ces 17 indicateurs.

Catégorie

Objectif

2019

2020

Score
2020

Produits

106%

1. Agriculture biologique

4,8 milliards d’euros de vente de produits biologiques d’ici 2022

2,3 Md€

2,7 Md€

90%

2. Agro-écologie

10% de produits Filières Qualité Carrefour présents dans les produits frais d’ici 2022

6,6%

7,4%

101%

3. Pêche responsable

50% des poissons Carrefour vendus issus de la pêche durable d’ici 2020

47%

44%

88%

4. Forêts durables

Déploiement d’un plan d’action forêts durables sur les produits liés à la déforestation d’ici 2020

68%

83%

83%

5. Emballages

10 000 tonnes d’emballages économisés d’ici 2025 (depuis 2017)

3 460

6 154

168%

Magasins

163%

6. Gaspillage alimentaire

50% de réduction des déchets alimentaires d’ici 2025 (vs 2016)

-10%

-29%

191%

7. Déchets

100% des déchets valorisés d’ici 2025

66,5%

66,2%

96%

8. Emissions CO2

30% de réduction des émissions de CO2 en 2030 vs 2019 (scopes 1 et 2)

-

-9%

303%(1)

9. « Super-héros » de la transition alimentaire

2 000 collaborateurs identifiés comme super héros de la transition alimentaire en magasins d’ici 2020

870

2 286

114%

Clients

100%

10. Transition alimentaire

80% de nos clients pensent que Carrefour les aide à avoir une alimentation saine et responsable d’ici 2022

72%

77%

106%

11. Achats et produits locaux

100% des pays ont mis en place un programme dédié aux produits et achats locaux d’ici 2020

44%

93%

93%

12. Programme Act For Food

100% des pays ont déployé un programme de communication annuel sur Act For Food

100%

100%

100%

13. Plan d’action nutrition

100% des pays ont déployé un plan d’action « mieux se nourrir » d’ici 2020

56%

100%

100%

Collaborateurs

90%

14. Egalité femmes-hommes

40% de nomination de femmes aux postes clés d’ici 2025
et certification GEEIS dans chaque pays d’ici 2020

32%
78%

23%
100%

88%

15. Handicap

4% de personnes handicapées employées par le Groupe Carrefour d’ici 2025

3,8%

3,6%

103%

16. Formation

13 heures de formation par salarié dans le Groupe d’ici 2025

12

8

69%

17. Santé et sécurité au travail

100% des pays ont mis en œuvre un plan d’action sur la santé/sécurité/qualité de vie au travail d’ici 2020

89%

100%

100%

Note : (1) Le score est plafonné à 250% dans le calcul de l’indice

Expansion sous enseignes – 4ème trimestre 2020

Milliers de m²

31 déc.
2019

30 sept.
2020

Ouvertures/
Extensions

Acquisitions

Fermetures/
Réductions/Cessions

Mouvements
T4 2020

31 déc.
2020

France

5 475

5 469

+30

+35

-27

+38

5 507

Europe (hors Fr)

5 596

6 106

+78

-

-20

+59

6 165

Amérique latine

2 616

2 648

+39

+30

-0

+69

2 717

Asie

1 050

1 032

+3

-

-0

+3

1 035

Autres(1)

1 379

1 422

+64

-

-1

+64

1 486

Groupe

16 116

16 677

+215

+65

-48

+232

16 910

Note : (1) Afrique, Moyen-Orient et République Dominicaine

Parc de magasins sous enseignes – 4ème trimestre 2020

Nb de magasins

31 déc.
2019

30 sept.
2020

Ouvertures

Acquisitions

Fermetures/
Cessions

Transferts

Mouvements
T4 2020

31 déc.
2020

Hypermarchés

1 207

1 205

+8

-

-1

-

+7

1 212

France

248

248

-

-

-

-

-

248

Europe (hors Fr)

455

454

+3

-

-1

-

+2

456

Amérique latine

188

185

-

-

-

-

-

185

Asie

175

172

-

-

-

-

-

172

Autres(1)

141

146

+5

-

-

-

-

151

Supermarchés

3 344

3 413

+55

+105

-14

+2

+148

3 561

France

1 071

1 074

+5

+105

-6

+1

+105

1 179

Europe (hors Fr)

1 798

1 850

+29

-

-7

+1

+23

1 873

Amérique latine

150

150

+1

-

-

-

+1

151

Asie

9

9

+1

-

-

-

+1

10

Autres(1)

316

330

+19

-

-1

-

+18

348

Magasins de proximité

7 261

7 729

+155

+14

-69

-2

+98

7 827

France

3 959

3 970

+62

+14

-27

-1

+48

4 018

Europe (hors Fr)

2 646

3 113

+81

-

-37

-1

+43

3 156

Amérique latine

530

524

+10

-

-4

-

+6

530

Asie

68

65

+2

-

-1

-

+1

66

Autres(1)

58

57

-

-

-

-

-

57

Cash & carry

413

428

+15

+6

-1

-

+20

448

France

146

147

-

-

-

-

-

147

Europe (hors Fr)

60

65

+4

-

-1

-

+3

68

Amérique latine

193

202

+7

+6

-

-

+13

215

Asie

-

-

-

-

-

-

-

-

Autres(1)

14

14

+4

-

-

-

+4

18

Groupe

12 225

12 775

+233

+125

-85

-

+273

13 048

France

5 424

5 439

+67

+119

-33

-

+153

5 592

Europe (hors Fr)

4 959

5 482

+117

-

-46

-

+71

5 553

Amérique latine

1 061

1 061

+18

+6

-4

-

+20

1 081

Asie

252

246

+3

-

-1

-

+2

248

Autres(1)

529

547

+28

-

-1

-

+27

574

Note : (1) Afrique, Moyen-Orient et République Dominicaine

DEFINITIONS

Cash-flow libre

Le cash-flow libre est le solde net de l’autofinancement avant coût de l'endettement financier net et intérêts nets relatifs aux contrats de location, de la variation du besoin en fonds de roulement et des investissements opérationnels.

Cash-flow libre net

Le cash-flow libre net correspond au cash-flow libre après coûts de l’endettement financier net et paiement locatifs nets.

Croissance à magasins comparables (LFL)

La croissance à magasins comparables est composée des ventes générées par les magasins ouverts depuis au moins 12 mois, fermetures temporaires exclues. Elle s’entend à changes constants, hors essence et hors effet calendaire, et hors impact IAS 29.

Croissance organique

La croissance organique est composée de la croissance à magasins comparables plus ouvertures nettes sur les douze derniers mois, fermetures temporaires incluses. Elle s’entend à changes constants.

Marge commerciale

La marge commerciale correspond à la somme du chiffre d’affaires hors taxes et des autres revenus, diminuée du coût des programmes de fidélisation et du prix de revient des ventes. Le prix de revient des ventes intègre outre les achats et variations de stock, d’autres coûts essentiellement composés des coûts des produits vendus par les sociétés financières, des produits liés à l’escompte ainsi que des écarts de change générés par les achats de marchandises.

Résultat opérationnel courant (ROC)

Le résultat opérationnel courant (ROC) correspond à la marge des activités courantes diminuée des frais généraux et des amortissements.

Résultat opérationnel courant avant amortissements (EBITDA)

Le résultat opérationnel courant avant amortissements (EBITDA) exclut également les amortissements logistiques comptabilisés en prix de revient des ventes.

Résultat opérationnel (EBIT)

Le résultat opérationnel correspond au résultat opérationnel courant après quote part des mises en équivalence et inclut les produits et charges non courants. Sont comptabilisés en produits et charges non courants certains éléments significatifs à caractère inhabituel de par leur nature et leur fréquence tels que des dépréciations d’actifs non courants, les résultats de cession d’actifs non courants, des coûts de restructuration et des charges liées à des réestimations de risques d’origine ancienne, sur la base d’informations ou d’éléments dont le Groupe a eu connaissance au cours de l’exercice.

® Net Promoter, Net Promoter System, Net Promoter Score, NPS et les émoticônes relatives au NPS sont des marques déposées de Bain & Company, Inc., Fred Reichheld et Satmetrix Systems, Inc

DISCLAIMER

Ce communiqué contient à la fois des informations historiques et des déclarations et informations prospectives. Les déclarations et informations de nature prospective ont été établies sur la base des hypothèses actuellement retenues par la Direction du Groupe. Elles ne constituent pas des garanties quant aux performances futures du Groupe. Les résultats ou les performances qui seront réalisés sont susceptibles d'être substantiellement différents des déclarations et informations prospectives présentées en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes, notamment les facteurs de risques exposés dans les différents documents déposés auprès de l'Autorité des marchés financiers au titre de l'information règlementée disponibles sur le site de Carrefour (www.carrefour.com) et notamment le document d’enregistrement universel. Les investisseurs peuvent obtenir gratuitement une copie de ces documents auprès de Carrefour. Carrefour ne prend aucun engagement de mettre à jour et/ou réviser ces déclarations et informations prospectives dans le futur.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210217006086/fr/

Contacts

Relations investisseurs
Selma Bekhechi, Anthony Guglielmo et Antoine Parison
Tél : +33 (0)1 64 50 79 81

Relations actionnaires
Tél : 0 805 902 902 (n° vert en France)

Communication Groupe
Tél : +33 (0)1 58 47 88 80